Google exige qu’Apple remplace les SMS par le RCS et arrête d’imposer iMessage

 

Depuis maintenant plusieurs années, Apple refuse toujours d’accepter le nouveau protocole RCS, plus fiable et sécurisé, mettant ainsi en danger ses utilisateurs en plus de créer des discriminations autour d’iMessage.

RCS

Sur son compte Twitter, Hiroshi Lockheimer, le patron d’Android et Vice-Président de Google a accusé Apple d'utiliser la pression des pairs et l'intimidation comme moyen de vendre des produits. Le cadre pointe du doigt le comportement des adolescents américains qui ont transformé iMessage en un symbole de statut social qui exclut les utilisateurs d'Android.

En effet, lorsque vous recevez un message sur un iPhone, si celui-ci apparaît dans une bulle bleue, cela signifie qu’il a été envoyé depuis un autre iPhone depuis iMessage. Cependant, s’il apparaît dans une bulle verte, celui-ci utilise le protocole SMS, moins fiable, et provient probablement d’un smartphone Android. Le problème, c’est que les jeunes Américains voient souvent d’un très mauvais œil ces bulles vertes, et certains vont même jusqu’à harceler leurs amis pour qu’ils achètent un iPhone.

Apple profite de la pression exercée par ses utilisateurs pour vendre plus d’iPhone

Selon Hiroshi Lockheimer, le refus d’adopter les RCS fait partie d’une « stratégie documentée » qui utilise le comportement des fans envers les utilisateurs d’Android pour vendre plus d’iPhone, malgré un marketing centré sur « l’humanité et l’équité ». En effet, grâce à la pression exercée par leur entourage, Apple réussirait à convaincre les adolescents d’acheter un iPhone pour ne pas se sentir exclus du « groupe cool ».

De nombreux adolescents américains estiment donc que le service iMessage d'Apple est devenu un moyen pour les utilisateurs d'iPhone de montrer qu'ils ne possèdent pas seulement un iPhone, mais qu'ils font partie d'une plateforme de messagerie exclusive. The Wall Street Journal s’est même aperçu dans une enquête que la sœur d'une jeune fille « s'est moquée d'elle parce qu'elle échangeait des textes avec des amants potentiels utilisant des téléphones Android », qualifiant les bulles vertes de « dégoûtantes ». Au lieu d'interdire l'échange de textes entre les appareils iOS et Android, Apple a préféré rendre ses messages bleus pour se démarquer de son rival.

Hiroshi Lockheimer 2

Le patron de Google ne demande pas à Apple de lancer iMessage sur Android, mais à adopter les RCS qui n’apporteront que des avantages à ses utilisateurs. « Nous ne demandons pas à Apple de rendre iMessage disponible sur Android. Nous demandons à Apple de prendre en charge la norme industrielle pour la messagerie moderne (RCS) dans iMessage, tout comme ils prennent en charge les anciennes normes SMS/MMS », note Lockheimer sur Twitter.

Contrairement aux SMS, cette nouvelle norme permet d'acheminer les messages via les données, tout en permettant un partage multimédia de meilleure qualité, des accusés de réception, des indicateurs de frappe, une fonctionnalité de localisation, des fonctions d'appel VoIP et vidéo ou encore des réactions aux messages avec des smileys. Elle propose donc une expérience très similaire à iMessage.

Apple refuse d’adopter les RCS, malgré tous les avantages du nouveau protocole

Pour rappel, si Apple refuse d’adopter le nouveau protocole universel, c’est pour mettre en avant iMessage. En effet, nous avions déjà pu voir que le géant américain souhaitait que les jeunes passent en priorité par iMessage pour communiquer. « La présence d'iMessage sur Android ne sert qu'à supprimer un obstacle pour les familles iPhone qui donnent à leurs enfants des téléphones Android », avait déclaré Federighi, vice-président de l’ingénierie logicielle chez Apple.

En refusant d’adopter le nouveau protocole RCS, Apple met volontairement en danger ses utilisateurs. En effet, lorsque des utilisateurs d’iPhone et d’Android communiquent via le protocole SMS, les messages ne sont pas chiffrés de bout en bout, contrairement au protocole RCS. En utilisant le RCS, Apple permettrait donc à ses fans de profiter d’une expérience similaire à iMessage avec les utilisateurs de smartphones Android, tout en renforçant la sécurité de leurs conversations.

Hiroshi Lockheimer

Pour l'instant, RCS n'est pas aussi universellement pris en charge par les opérateurs, mais si Apple venait à rendre ses smartphones compatibles, cela pourrait pousser tous les opérateurs à l’adopter également. Google avait déjà proposé d’aider Apple à implémenter le protocole RCS dans son système, c’est donc désormais à Apple de ne plus « freiner l'industrie et l'expérience utilisateur de ses clients », comme le note Lockheimer. En adoptant le protocole RCS, Apple pourrait donc vendre un peu moins d’iPhone, mais ce serait au profit de la sécurité de ses utilisateurs.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !