Google : avec 93% de part de marché aux Etats-Unis, le moteur de recherche écrase toute la concurrence

Google a réduit la concurrence d’autres moteurs de recherche à néant aux Etats-Unis : entre Google, Google Images et YouTube, ses parts de marché sont désormais supérieures à 93%. Très loin derrière, les parts de marché combinées de Yahoo et de Bing totalisent à peine 3%. Le podium ferme avec le moteur de recherche alternatif DuckDuckGo, qui est au contraire de tous les autres en très forte croissance. 

Les parts de marché de Google explosent aux Etats-Unis

Google (Google.com, Google Images et Youtube) a désormais 93% de parts de marché aux Etats-Unis selon les derniers chiffres compilés dans une étude Jumpshot commandée par le blog Sparktoro. Une étude qui bat en brèche des idées reçues, et revoit à la hausse la part de marché de Google, en situation de quasi-monopole. Le blog ironise : « pour Google, mettre en avant ces données pourrait le soumettre à une surveillance accrue de la part de la FTC (l’autorité de la concurrence aux Etats-Unis, ndlr) qui pourrait le voir comme un monopole. Pour Microsoft, ces chiffres sont embarrassants, et pourraient conduire les investisseurs […] à douter de sa capacité à rester dans la compétition ». On peut imaginer que ce genre d’études intéressera aussi les autorités européennes qui viennent d’infliger à Google une amende record pour pratiques anticoncurrentielles sur Android

Google : un monopole aux Etats-Unis avec 93% de part de marché

Car il faut chercher la part de marché de Bing à la loupe : le moteur de recherche ne représente que 1,48% de parts de marché , bien que ce soit le moteur de recherche par défaut dans Edge, lui-même le navigateur préinstallé par défaut sur tous les PC Windows 10. Bing n’est d’ailleurs même pas 2e puisque Yahoo le dépasse avec une part de marché de 1,57%. Dans le détail, 69,03% des recherches sur internet aux Etats-Unis passent par Google. Google Images renforce sa part de marché à lui seul de 21,03%. Enfin, Youtube contribue aussi de 1,90% au total des recherches qui passent par le moteur de recherche de la firme de Mountain View.

Parmi les autres géants du web que l’on peut aussi considérer comme des moteurs de recherche, Amazon est à 1,32%, Facebook ne représente que 1,05% de parts de marché, et Twitter est pratiquement insignifiant à 0,22%. Le fait est que les mêmes recherches peuvent être réalisées – et le sont visiblement – directement dans Google… Relevons cependant la contre-tendance qu’incarne DuckDuckGo. Le moteur de recherche conçu autour du respect de la vie privée n’en finit pas de gagner des parts de marché. Du reste cette position écrasante de Google est plutôt une surprise : selon Statcounter, la part de marché de Google aux Etats-Unis est plutôt de l’ordre de 85% par exemple.

Il faudra donc attendre d’autres études pour confirmer cette position monopolistique écrasante outre-atlantique. Tout comme les chiffres catastrophiques de Bing. Mais les données de sources tierces comme StatCounter semblent aller dans le même sens, bien que la part de marché de Google y est davantage mesurée à 86,17%.

Quelles sont les parts de marché en France ?

Pour l’heure Jumpshot ne donne pas de chiffres pour d’autres marchés comme la France. Mais les données de StatCounter indiquent une situation assez proche tout du moins en ce qui concerne Google. Malgré l’émergence de moteurs de recherche alternatifs sur le marché national comme Qwant, Google y écrase pratiquement toute concurrence avec une part de marché de 93,77%. Bing s’y porte a priori mieux avec 3,16% de parts de marché – très loin des 18% que Bing affirmait détenir en France en août 2017 – tandis que Yahoo est derrière à 1,85%. Le reste se partage des miettes : DuckDuckGo (0.4%), et Qwant (0,59%) sont tous nettement en-dessous des 1%.

Vous reconnaissez-vous dans ces chiffres ? Utilisez-vous un ou plusieurs moteurs de recherche alternatifs ? Partagez votre avis dans les commentaires.

parts de marche google etats-unis

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….

Ebay : payer en Bitcoin bientôt possible ?

Ebay pourrait bientôt permettre de payer vos achats en Bitcoin. Une affiche publicitaire placardée dans le métro new-yorkais tease en effet l’arrivée d’une nouvelle option de paiement en cryptomonnaies.  Une immense affiche publicitaire Ebay a fait son apparition dans le…

Firefox va bloquer les extensions qui contiennent du code malicieux

Mozilla apporte des changements à la politique de sécurité et de confidentialité de Firefox. Dès juin 2019, de nombreux modules complémentaires seront bannis du store du navigateur. Les extensions qui contiennent du code malicieux sont particulièrement visées. Mozilla a fait…

La 5G pourrait rendre les prévisions météo moins fiables

La 5G utilise des fréquences semblables à celles observées par une partie des instruments des satellites d’observation météorologique. Des scientifiques s’inquiètent dans Nature de l’impact que ces ondes peuvent avoir sur la collecte de données. Ils estiment que les prévisions…

Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…