Bing : Microsoft affirme que 18% des français l’utilisent !

Microsoft assure statistiques à l'appui qu'un nombre important de personnes utilisent Bing tous les jours. Une information qui vous fera sourire si vous pestez à chaque fois que vous êtes obligés de l'utiliser. Pourtant Bing revendique, selon les chiffres de Microsoft, 9% de parts de marché dans le monde, une part qui monterait jusqu'à un ahurissant 18% en France. Voici pourquoi Google n'a vraisemblablement pas de soucis à se faire. 

bing

Microsoft a donné aujourd'hui quelques statistiques sur la fréquentation de Bing, le moteur de recherche maison qui devait écraser Google (si si souvenez-vous !) lors de son lancement assez tardif, en 2009.  Depuis, Google et son navigateur Google Chrome ont complètement explosé l'ensemble de la concurrence. Bing, lui, vient par défaut sur Edge, le nouveau navigateur internet de Microsoft.

Mais ceux qui ont l'habitude de Google semblent rapidement le délaisser. D'où cette blague, souvent répétée, que Bing ne sert qu'à chercher Google. Il y 5 ans, les statistiques mettaient pourtant le moteur de recherche à 3% de parts de marché. Et montrait depuis des oscillations assez irrégulières. Dans le détail, le chiffre le plus surprenant est sans doute celui des Etats-Unis, où la part de marché attendrait jusqu'à 33%.

Bing : Microsoft affirme avoir des parts de marché extraordinaires

En Europe le champion de l'utilisation de Bing serait le Royaume-Uni avec 25% de parts de marché. Des chiffres à relativiser : Bing sert notamment à l'infrastructure de Yahoo. Et Microsoft peut artificiellement gonfler ses calculs, en omettant par exemple de compter les recherches sur mobile (qui dépassent celles sur PC), où il est virtuellement absent. En outre, que Microsoft Bing représente une part de marché significative (et grandissante) n'est pas une surprise étant donné que le moteur de recherche est inclus par défaut à Edge, installé sous Windows 10.

Ce qui l'est davantage, finalement, c'est que cette part de marché ne soit pas plus importante alors que Microsoft Windows est encore l'OS de 89,20% des PC dans le monde. On retiendra donc de ces annonces que Microsoft Bing préfère nous montrer le verre à moitié plein. Et que les statistiques étant relayées par le compte Twitter @BingAds, Microsoft tente de séduire plus d'annonceurs, qui forcément, ont probablement plus d'accointance avec AdSense.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google paid extensions
Chrome : Google abandonne les extensions payantes

Google annonce sur son blog la fin des extensions Chrome payantes utilisant la plateforme du Chrome Web Store. Les développeurs qui souhaitent monétiser leur extension devront se tourner vers des solutions de paiement alternatives. Google ne souhaite plus cautionner les…