Nest Mini, Nest Hub Max et Nest Wifi : Google annonce deux enceintes et un nouveau routeur

 

Google vient de lever le voile sur les Nest Mini, Nest Hub Max et Nest Wifi lors d'une conférence organisée à New York. La firme a ainsi présenté deux nouvelles déclinaisons de ses enceintes connectées équipées de Google Assistant et un Google Wifi 2.0. Date de sortie, prix et fonctionnalités…On fait le point sur les nouveaux produits lancés aujourd'hui. 

google nest hub wifi mini

Ce mardi 15 octobre 2019, Google a profité de la conférence dédiée aux nouveaux Pixel 4 et Pixel 4 XL pour lever le voile sur une poignée de nouveaux objets connectés destinés à la compléter la gamme des Google Home, Google Home Mini et Google Home Max, que nous avons tous testé. Comme annoncé en mai dernier lors de la conférence i/O, Google englobe désormais tous les objets connectés pour la maison et les produits de domotique dans sa nouvelle marque Nest Hub.

Lire aussi – Test Google Nest Hub Max : grande taille, gros potentiel, mais petite déception

Google Nest Mini : un meilleur son que le Home Mini, à 59€

google nest mini

Visuellement identique au Google Home Mini lancé fin 2017, la Nest Mini se distingue essentiellement de son prédécesseur grâce à ses basses deux fois plus puissantes. L'enceinte cherche en effet à corriger le principal défaut du Home Mini : sa qualité audio déplorable à plein volume. La Nest Mini “permet d’entendre plus de détails en restant fidèle aux choix de l’artiste” promet Google.

L'enceinte est une nouvelle fois déclinée en deux coloris : Galet et Charbon. Conscient des habitudes des acheteurs du Home Mini, la firme de Mountain View a ajouté un support mural intégré à l'enceinte. Vous pouvez donc facilement fixer celle-ci à un mur. Parmi les différences avec la première génération, citons aussi une nouvelle façon de communiquer avec l'enceinte. Pour lancer ou mettre une musique diffusée sur l'appareil, il suffit de toucher le dessus du Nest Mini. De même, le réglage du volume s'affiche directement si vous approchez votre main de l'engin.

Le Google Nest Mini sera commercialisé au prix de 59 euros à partir du 22 octobre 2019 en France. L'enceinte sera proposée sur le Google Store, chez Auchan, Bouygues Télécom, But, Carrefour, Castorama, Conforama, Cdiscount, E. Leclerc, Electro Dépôt, Fnac-Darty, et sur le site de Système U .

Lire également – notre prise en main des Pixel 4 en vidéo

Google Nest Hub Max : écran 10″ et caméra pour les appels vidéo, à 229€

google nest hub max

Le Nest Hub Max est une version grand format du Nest Hub, que nous avons testé en août dernier. La variante se distingue ainsi par l'intégration d'un écran tactile HD de 10 pouces (contre 7 pouces pour le Nest Hub standard). Contrairement au Nest Hub standard, la déclinaison Max est pourvue d'une caméra de 6,5 mégapixels destinée aux appels vidéo avec Google Duo.

Il est aussi possible de laisser un message vidéo en guise de rappel sur l'enceinte. Cerise sur le gâteau, l'enceinte ajuste le cadre de la caméra pour pour que vous restiez toujours à l’image, même si vous vous déplacez pendant l'appel. Cette caméra peut aussi servir de caméra de surveillance, assure Google. L'enceinte est ainsi en mesure de vous notifier lorsqu'un mouvement a été détecté pendant votre absence. Comme pour le Nest Mini, il est possible de communiquer avec l'appareil en faisant de simples gestes.

Google mise une nouvelle fois sur les coloris Galet et Charbon. Le Google Nest Hub Max sera disponible en France dès le 4 novembre 2019 au prix de 229 euros. L'écran intelligent sera commercialisé sur le Google Store, chez Boulanger, et chez Fnac-Darty.

Google Nest Wifi : une solution routeur enceinte 2-en-1, à 159€

google wifi

Google a aussi dévoilé un successeur au Google Wifi, le routeur capable d'optimiser la couverture de votre réseau Wifi à domicile. Comme son prédécesseur, le Nest Wifi s'appuie sur la technologie de maillage réseau pour offrir une connexion Wi-Fi stable sur un large périmètre. Selon Google, cette nouvelle version offre 25 % de couverture
supplémentairebet un débit allant jusqu'à 2,2 Gbit/s. 200 terminaux peuvent être connectés sur le même réseau maillé.

“Un routeur et un point d'accès Nest Wifi offrent une couverture allant jusqu'à 210 m2” explique Google. Vous êtes libre d'étendre cette couverture en ajoutant un point d'accès à votre installation. Chaque point d'accès Wifi est équipé d'un micro et d'un haut parleur afin de communiquer avec Google Assistant. Chaque point d'accès est en effet capable de remplacer un Nest Mini. C'est la grosse nouveauté de cette nouvelle version.

Le Google Nest Wifi sera disponible chez Auchan, Boulanger, Fnac-Darty, Google Store et E.Leclerc au prix de 159€ (routeur), 139€(point d’accès) et 259€ (pack x2). Le routeur sera prochainement disponible en France, annonce Google sans en dire plus. On vous en dit plus dès que possible.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon alexa prédire voulez
Amazon Echo : Alexa peut désormais prédire ce que vous allez lui demander

Amazon continue inlassablement d’améliorer Alexa, l’assistant vocal intégré aux enceintes Echo. Désormais, l’assistant intelligent est capable de prédire les souhaits de ses utilisateurs sur base des questions posées. Concrètement, l’intelligence artificielle cherche à deviner ce que vous pensez en utilisant…

amazon alexa impression
Alexa peut maintenant imprimer ce que vous voulez sur demande

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, se dote d’une nouvelle fonctionnalité plutôt pratique. Grâce à un partenariat avec les principaux constructeurs d’imprimantes comme Canon ou HP, Alexa peut désormais détecter votre machine et lancer une impression via une commande vocale.  Alexa, l’assistant…

amazon alexa faille
Amazon Alexa : une faille critique permet d’accéder à vos données personnelles

Amazon Alexa, l’assistant vocal du géant du e-commerce, est victime d’une faille de sécurité critique. D’après les chercheurs en sécurité informatique de CheckPoint Research, cette vulnérabilité permettrait à un pirate d’accéder à l’historique des échanges vocaux ainsi qu’aux données personnelles…