test google nest hub

Maj. le 27 août 2019 à 20 h 17 min

Avec le Nest Hub Google complète sa gamme déjà bien fournie de produits domotiques. Les enceintes Home comptent désormais un modèle avec écran. Nous l’avons testé.

test google nest hub

Alors que ses enceintes Home s’arrachent comme des petits pains (notamment pendant les fêtes de fin d’année), Google lance le Nest Hub en France. Comme souvent, l’Américain prend son temps pour importer des produits dans l’Hexagone. Présenté l’année dernière, le Nest Hub a déjà trouvé son public aux États-Unis. Une version Max y est même disponible. Pour la France, il faudra encore se montrer patient.

En attendant, Google compte bien s’inviter dans nos foyers avec un produit inédit. Le Nest Hub est une enceinte connectée dotée d’un écran propulsée par Google Assistant. Nous connaissons déjà ce type d’appareil, Amazon propose les Echo Show, Lenovo le Smart Display. Mais que vaut un produit made by Google face à ces produits très convaincants ? Nous avons utilisé le Nest Hub pendant quelques semaines. Voici notre test complet !

Prix et date de sortie

Le Google Nest Hub est disponible en France depuis l’été 2019. Commercialisé à 129 euros, il complète la gamme Google Home déjà bien fournie (standard, Mini et Max). Dans l’Hexagone, le Nest Hub est le seul produit domotique de Google doté d’un écran. Lors de la Google I/O 2019, l’américain a présenté une version Max (plus grand écran et caméra intégrée) réservée pour le moment à quelques pays (États-Unis, Royaume-Uni et Australie).

Minimalisme et discrétion au service de l’élégance

Avec le Nest Hub, Google reprend les codes esthétiques du reste de la gamme Home : plastique blanc et tissu gris (autour de l’enceinte). L’Américain joue toujours la carte du minimalisme avec seulement deux boutons physiques situés au dos de l’appareil. Le premier, positionné sur la droite derrière l’écran, permet de régler le volume. Le second désactive le micro au besoin. Comme le reste de la gamme, le Nest Hub n’a pas vocation à être transporté, il n’intègre donc pas de batterie. Le port d’alimentation caché au dos de l’enceinte permet de le relier au circuit électrique.

test google nest hub design

L’originalité du Nest Hub, c’est son écran. Son intégration surprend : on a l’impression que Google a posé une petite tablette de 7 pouces sur une enceinte connectée. Bien que les bordures soient larges, l’ensemble ne manque pas de charme.

test google nest hub alimentation

test google nest hub volume

test google nest hub micro

Compact (178,5 x 118 x 67,3 mm), le Nest Hub peut s’inviter n’importe où dans la maison et se montrer discret. Il se démarque du Lenovo Smart Display, bien plus imposant. Après l’avoir baladé dans plusieurs pièces d’un appartement, nous lui avons trouvé une place bien au chaud, dans une chambre. L’absence de résistance à l’eau et à la poussière nous a rapidement fait oublier l’idée de la cuisine. En revanche, son format mini ne l’empêche pas de sembler robuste.

Un écran lumineux réussi

Entouré de larges bordures, l’écran LCD de 7 pouces n’en demeure pas moins séduisant. Sa définition de 1024 x 600 pixels (pas de haute définition donc) n’entame pas notre enthousiasme. Sur son site officiel, Google fait comprendre que l’objet peut trouver sa place dans une chambre. Grâce à son capteur de lumière Ambient EQ, la luminosité et les couleurs s’adaptent en fonction de l’ambiance de la pièce. Même en plein soleil, il reste parfaitement lisible. Mieux encore, l’écran passe automatiquement en mode sombre dès que la lumière s’éteint.

test google nest hub ecran

Même s’il prend en charge plusieurs services de vidéo (MyCanal, Franceinfo, YouTube) le Nest Hub ne brille pas particulièrement dans ce domaine. Il fera l’affaire pour visionner quelques vidéos de recettes (si vous le placez dans la cuisine) ou des petits tutoriels sur YouTube. Le Lenovo Smart Display répond davantage à ce besoin.

L’écran du Nest Hub permet surtout de compléter le contrôle vocal avec une interface tactile. Le système de cartes se révèle très efficace même si l’on déplore un temps de latence un peu lent dans les interactions et les animations. Dans ce domaine, le Lenovo Smart Display se montre plus efficace.

Correct pour la musique, très bon pour les podcasts et vidéos

Google tient un discours limpide : le Nest Hub ne s’adresse pas aux audiophiles. Les enceintes connectées du géant américain, notamment le Home Max, sont là pour eux. Bien qu’il puisse s’inviter dans n’importe quelle pièce de la maison, nous avons estimé que le Nest Hub avait toute sa place dans une chambre. Il devient alors un radio-réveil 2.0 avec lequel on écoutera la radio ou des podcasts. On peut aussi l’utiliser pour visionner quelques vidéos.

test google nest hub musique

Dans ces différents scénarios, la qualité audio du Nest Hub répond parfaitement aux attentes. Les voix sont claires avec des graves assez riches pour une écoute agréable. On peut même prendre plaisir à écouter une musique calme en lisant ou en s’endormant. Notons qu’avec le volume poussé au maximum le son reste correct. On ne distingue pas de distorsion, tout juste détectons-nous un léger effet de boîte que l’on doit imputer au plastique de l’appareil.

Google Assistant sur petit écran

Comme sur le reste de la gamme Google Home, le Nest Hub se base sur Google Assistant. Il se contrôle donc par la voix avec les mêmes commandes que les enceintes connectées. On retrouve donc les mêmes fonctionnalités et les mêmes compatibilités à quelques détails près.

test google nest hub parametres

Car l’écran permet à Google de proposer une expérience différente avec une interface maison. On ne trouve pas Android, mais une sorte de Google Assistant OS très minimaliste. En veille, il affiche tout simplement l’heure avec plusieurs types d’horloges. Le Nest Hub peut aussi passer de réveil 2.0 à cadre photo numérique. On peut choisir d’afficher des photos et oeuvres d’art tirées du web ou ses propres clichés depuis Google Photos.

Un petit glissement de doigt (de gauche à droite) permet d’accéder à une page d’accueil. Comme sur le Lenovo Smart Display, le système affiche des petites cartes avec des informations contextuelles : rendez-vous à venir, dernière musique écoutée, temps de trajet jusqu’au bureau, etc.

test google nest hub cartes

Enfin, le Nest Hub prend rapidement le rôle de centre névralgique de la maison connectée. C’est dans ce contexte que l’écran prend tout son sens. On peut contrôler tous les appareils de la maison (compatibles Google Home) depuis une interface léchée et ergonomique. Des ampoules à la TV (Android TV ou Chromecast) en passant par les enceintes, le Nest Hub s’impose comme le chef d’orchestre de la maison. Et on adore !

test google nest hub centre domotique

test google nest hub domotique

Enfin, le Nest Hub autorise les appels avec deux conditions. En l’absence de caméra (réservée au modèle Max), seuls les appels vocaux sont possibles, et uniquement par le biais de Google Duo.

Pour qui, pour quoi ?

Déjà bien équipés en appareils domotiques (Home dans le salon , Home Mini dans la salle de bain, enceintes Bluetooth dans le bureau, Lenovo Smart Display dans la cuisine) nous avons choisi de positionner le Nest Hub dans une chambre. Mais en province, nous disposons d’un appartement de plusieurs pièces, ce qui n’est pas commun pour la plupart des habitants de très grandes villes, comme Paris par exemple.

test google nest hub chambre

Pour les consommateurs vivant dans un appartement d’une pièce, le Nest Hub s’imposera naturellement comme le centre de contrôle des autres objets connectés. Les amateurs de son regretteront l’impossibilité de le relier à une enceinte plus premium (à moins d’utiliser un Chromecast Audio). Néanmoins, dans un petit espace la qualité audio du Nest Hub reste acceptable.

Notre avis sur le Google Nest Hub

Avec le Nest Hub, Google comble un manque dans sa gamme Home alors que d’autres constructeurs proposaient déjà des systèmes associant un écran à Google Assistant (Lenovo Smart Display). Avec ce modèle, l’Américain propose un concurrent direct à l’Echo Show d’Amazon, un produit similaire intégrant Amazon Alexa. Certes, la qualité audio du Nest Hub est tout juste acceptable (la version Max améliore ce point), mais il n’est pas pensé pour cela. Son écran en fait plutôt le centre névralgique d’une installation domotique ainsi qu’une interface ergonomique pour pallier les faiblesses de la reconnaissance vocale. Les quelques fonctions multimédias, elles, sont la cerise sur le gâteau. À 129€, le Nest Hub s’impose sans conteste comme un nouvel incontournable.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test des Airpods Pro : Apple fait son intraspection

Avec ses Airpods Pro, Apple part à la conquête des audiophiles. La marque adopte le format intra-auriculaire et dote ses écouteurs de la réduction de bruit active. Pour quel résultat ? Réponse dans notre test complet.

Test du Xiaomi Mi Note 10 : Miam Miam !

Avec le Mi Note 10, Xiaomi propose un smartphone complet à prix abordable. Il se distingue surtout par ses cinq capteurs photo dont un de 108 mégapixels. Nous l’avons testé en avant-première. Voici notre avis.

Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test Shield TV 2019 : la meilleure box Android 4K est signée Nvidia

Avec sa Shield TV édition 2019, Nvidia a entrepris de gros travaux de rénovation : nouveau design, nouvelle télécommande, nouveau processeur, nouvelle fonctionnalité d’upscaling… Et nouveau prix ! Mais l’appareil peut-il réellement remplacer la box TV de votre FAI ?…

Test de l’Oppo Reno 2 : aileron, aileron petit patapon

Oppo lance le Reno 2, son nouveau smartphone doté d’un module rétractable aux allures d’aileron de requin. Le constructeur améliore le très réussi Reno premier du nom. Que vaut-il au quotidien ? Réponse dans notre test complet.

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de la Xiaomi Mi Scooter Pro : la nouvelle référence des trottinettes électriques

Après une excellente M365, Xiaomi propose une nouvelle trottinette électrique baptisée Mi Scooter Pro. Elle reprend les bonnes idées de sa grande soeur et se dote de quelques modifications bienvenues. Mais que vaut-elle au quotidien ? Parvient-elle à s’imposer comme la nouvelle référence du marché ? Réponse dans notre test complet !

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.