Elon Musk porte plainte contre Twitter qui a osé l’attaquer en justice

 

La boucle est bouclée : Elon Musk, l’homme le plus riche au monde, est au centre d’une saga judiciaire avec le réseau social Twitter. Alors qu’il est trainé en justice pour non-respect de ses engagements, le patron de Tesla a décidé de prendre les devants en portant plainte contre Twitter au tribunal du Delaware.

Elon Musk

L’histoire d’amour entre Twitter et Elon Musk n’aura pas duré bien longtemps. Décidé pendant quelques mois à acheter le réseau social Twitter, le patron de Tesla s'est rétracté : finalement l’accord ne s’est pas conclu, comme nous le pressentions déjà. Résultat, la plateforme accuse le milliardaire américain pour renonciation à son engagement de rachat. L’entreprise a donc logiquement soumis le cas à la justice, sauf qu’au lieu de se défendre, Elon Musk aurait décidé à son tour de porter plainte contre Twitter devant le tribunal du Delaware.

Cette contre-offensive est bien calculée, vu qu’elle survient seulement quelques jours après l'officialisation de la date du procès intenté par Twitter. C’est certainement le début d’une longue épopée judiciaire que nous suivrons pour vous. Pour rappel, les deux parties ont un premier rendez-vous d’ici le 17 octobre.

En attendant, il faut préciser que cette plainte d’Elon Musk n’a pas été rendue publique, elle est restée confidentielle jusqu’ici. Mais, l’argument avancé par ce dernier reposerait sur de fausses informations transmises par Twitter. Selon notre source, le réseau social aurait transmis des chiffres erronés sur les utilisateurs monnayables du site, une fois l’offre du milliardaire acceptée. Elon Musk avancerait l'argument selon lequel, Twitter aurait menti sur son nombre d'utilisateurs monnayables.

Elon Musk répond à la plainte de Twitter en portant plainte à son tour

Tout commence en avril quand, contre toute attente, le milliardaire américain décide d’acquérir Twitter pour une coquette somme de 44 milliards d'euros. À ce moment, rien ne prédisait la saga judiciaire que l’on connaît aujourd’hui. Mais en juillet, Elon Musk va se désengager en estimant s’être fait berner par la société Twitter. Les chiffres avancés par l’entreprise domiciliée à San Francisco quant aux comptes automatisés et au spam seraient erronés selon lui.

Un retournement de veste qui n’avait pas plu à Twitter, qui dans la foulée portait plainte auprès du tribunal du Delaware le 12 juillet dernier. L’idée étant de contraindre la plus grosse fortune au monde de respecter son engagement. À défaut du rachat, le réseau social voudrait au moins percevoir de la part d’Elon Musk, les indemnités pour rupture unilatérale du contrat. La firme à son tour dément toute allégation sur les chiffres qu’elle aurait transmise, elle soutient que moins de 5 % des détenteurs de comptes actifs seraient inauthentiques.

Suffisant pour convaincre Elon Musk ? Pas sûr, vu qu’il a lui aussi déposé sa plainte contre Twitter à la surprise générale, toujours devant le tribunal du Delaware. Il faut dire que le réseau social traverse une période assez délicate avec des titres qui ont chuté et la baisse des recettes publicitaires. Cette autre affaire risque d’écorner son image un peu en dedans depuis quelques mois.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !