Le rachat de Twitter par Elon Musk est « en péril », le milliardaire pourrait tout annuler

 

Elon Musk pourrait être sur le point de se retirer de son offre d'achat de Twitter, d'un montant de 44 milliards de dollars. Le réseau social avait pourtant accepté l’offre de Musk en avril, mais la transaction semble être en danger à cause du nombre de faux comptes.

Elon musk rachat twitter
Crédits : Pixabay

Le Washington Post rapporte que l'accord de 44 milliards de dollars d'Elon Musk pour acheter Twitter est « en péril », sur la base de trois sources anonymes qui ont dit au journal que le camp du milliardaire a « cessé de s'engager dans certaines discussions autour du financement » de l'accord. Le camp du PDG de Tesla aurait conclu ce que de nombreux experts en données avaient deviné : les chiffres de Twitter sur les comptes de spam ne sont pas vérifiables.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que nous rapportons que Musk pourrait retirer son offre de rachat. La dernière fois, le milliardaire avait menacé Twitter en accusant la société de dissimuler des informations sur le nombre de comptes de robots et de spams sur la plateforme. Twitter avait alors rapidement accepté d’être plus transparent à ce sujet pour sauver la transaction.

Lire également – Elon Musk a raison : 20% des comptes Twitter sont faux, cette étude le prouve

Twitter supprime 1 million de comptes spam par jour

Jeudi, Twitter a déclaré aux journalistes qu'il éliminait chaque jour plus d'un million de comptes de spam de sa plateforme. C'est deux fois plus que ce que le PDG Parag Agrawal a déclaré dans un fil Twitter en mai, bien que la société maintienne sa position de longue date selon laquelle les bots représentent moins de 5 % de sa base d'utilisateurs actifs.

Twitter avait même expliqué comment il avait obtenu son chiffre de 5 %, en précisant qu'il provenait de « multiples examens humains de milliers de comptes, qui sont échantillonnés de manière aléatoire, de manière constante dans le temps ». Les examens utilisent également des données de compte privées, telles que l'adresse IP et la localisation de l'utilisateur.

Cependant, cela ne semble pas suffire pour convaincre Elon Musk, qui reste persuadé que les faux comptes pullulent sur le réseau social, si bien que leur nombre élevé pourrait faire grandement diminuer la valeur de l’entreprise. Quoi qu’il en soit, si l’accord n’est pas finalisé, Musk s'expose à une indemnité de rupture de 1 milliard de dollars, en plus du risque de lourdes dépenses juridiques pour un procès fondé sur la rupture du contrat.

Source : The Washington Post



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !