Elon Musk met en pause le rachat de Twitter, l’action est en chute libre

 

Elon Musk fait l'objet d'une enquête sur les détails de son potentiel achat de Twitter, les régulateurs fédéraux affirmant qu'il a tardé à remplir un formulaire clé dans le processus, selon le Wall Street Journal.

elon musk bitcoin

Selon un rapport du Wall Street Journal, la Securities and Exchange Commission enquête sur le fait qu'Elon Musk n'a pas divulgué en temps voulu son achat massif d'actions Twitter en mars dernier. Pour rappel, le milliardaire avait mis trop de temps à déposer le formulaire public requis alors qu'il était en train de racheter 9,2 % des actions de Twitter et de devenir le plus grand actionnaire de la société.

Ce décalage lui a notamment permis d'acheter davantage d'actions sans alerter les autres actionnaires, et donc d'économiser au passage une somme d'argent importante. Musk fait également l'objet d'une action en justice de la part d'actionnaires de Twitter et d'une enquête distincte de la FTC pour la même affaire.

L’enquête pourrait faire échouer le rachat de Twitter

À cause de ces nouvelles enquêtes sur la transaction, l’action de Twitter a chuté de plus de 10 % depuis la première proposition d’Elon Musk. À la clôture du marché jeudi, l'action s'échangeait à 45,08 dollars, bien en dessous des 54,20 dollars que Musk a accepté de payer le 27 avril. La différence représente plus de 9 milliards de dollars en valeur de marché.

Une société d’investissement avait d’ailleurs conseillé au milliardaire de se retirer du deal et de payer les 1 milliard de dollars de pénalité pour la rupture de contrat pour pouvoir faire une nouvelle offre moins importante qui correspondrait mieux à la valeur actuelle de l’entreprise. Bien que le conseil d'administration de Twitter ait déjà approuvé l'achat, la transaction pourrait prendre des mois avant d'être conclue, et rien ne garantit qu'elle le sera. L’enquête devra déterminer si les actions d’Elon Musk ont entraîné des répercussions importantes sur les autres investisseurs. Pour l’instant, il est compliqué de savoir quelles sanctions Musk pourrait encourir si la SEC décide de prendre des mesures à son encontre.

Elon Musk a d’ailleurs lui-même annoncé sur son compte personnel un peu plus tôt aujourd’hui qu’il avait suspendu le rachat, faisant ainsi perdre 25 % supplémentaires au cours de l’action Twitter dans les échanges d'avant Bourse. Pour l’instant, le PDG de Tesla attendrait davantage de détails sur le volume de faux comptes présents sur la plateforme. Selon lui, les comptes diffusants du spam et des arnaques représentaient moins de 5 % des utilisateurs quotidiens monétisables, mais ce chiffre reste à prouver.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !