Un actionnaire de Twitter veut traîner Elon Musk en justice pour avoir caché son entrée dans l’entreprise

 

Un actionnaire de Twitter a décidé de poursuivre Elon Musk en justice après son entrée dans le capital du réseau social. Selon la plainte, le milliardaire n'aurait respecté les délais légaux pour déclarer sa prise d'intérêts. Selon le requérant, ce retard a empêché les autres actionnaires de Twitter de surfer sur la hausse du cours de l'action Twitter lorsque le marché a réagi à aux investissements de Musk. 

Comme vous le savez peut-être, Elon Musk a une nouvelle fois occupé la scène médiatique en début avril 2022. En effet, le milliardaire a créé la surprise en annonçant son entrée dans le capital de Twitter grâce à un investissement massif de 2,7 milliards de dollars. Désormais en possession de 9,2% du réseau social, le patron de Tesla est passé en l'espace de quelques jours de simple utilisateur à l'un des dirigeants de Twitter.

Dans la foulée de cette annonce, qui a fait explosé le cours de l'action Twitter à la bourse, Elon Musk surenchérit et confirme son arrivée au sein du conseil d'administration de l'oiseau bleu. Seulement, retournement de situation 24 heures plus tard. Finalement, le fondateur de SpaceX précise qu'il ne siègera pas au CA de Twitter… après avoir suggéré de transformer le siège social de Twitter en refuge pour SDF.

Vous l'aurez compris, Elon Musk a dû rendre fou les responsables du réseau social, tout comme les autres actionnaires. À ce sujet, l'un d'entre eux a décidé de porter plainte contre le patron de Starlink. Dans cette plainte déposée auprès des régulateurs boursiers, il est reproché à Elon Musk de ne pas avoir respecté les délais légaux pour officialiser son entrée dans le capital de Twitter.

Elon Musk a fait perdre de l'argent aux autres actionnaires

Explications : le dirigeant de Tesla a commencé à acheter massivement des actions Twitter dès janvier 2022. Au 14 mars, Elon Musk détenait 5% du capital du réseau social. Or et comme le veulent les règles fixées par la Securities and Exchange Commission (SEC), tout nouveau investisseur en possession de 5% d'une entreprise doit déclarer publiquement sa participation dans un délai de 10 jours. 

En d'autres termes, Elon Musk aurait dû officialiser son entrée dans le capital de Twitter le 24 mars au plus tard. Seulement, il ne l'a fait que bien plus tard, le 4 avril 2022. Si ce retard ne semble pas particulièrement important de prime abord, il aurait permis en réalité à Elon Musk de gagner 156 millions de dollars. Selon la plainte, ces gains ont été réalisés au détriment d'autres actionnaires, qui n'ont pas pu profiter des effets bénéfiques de l'entrée dans le capital de Musk sur la valeur de l'action de Twitter.

Les investisseurs qui ont vendu des actions Twitter entre le 24 mars 2022, date à laquelle M. Musk était tenu de divulguer sa participation dans Twitter, et avant la divulgation effective du 4 avril 2022, ont manqué la hausse du cours de l'action qui en a résulté lorsque le marché a réagi aux achats de M. Musk et ont subi un préjudice de ce fait”, clame le requérant. Par ailleurs, il assure qu'Elon Musk a fait “des déclarations et des omissions matériellement fausses et trompeuses en omettant de révéler aux investisseurs qu'il avait acquis une participation de 5% dans Twitter comme cela était requis”. 

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !