Cybertruck : Elon Musk annonce qu’elle ne s’ouvre pas avec des poignées

 

Le patron de Tesla, Elon Musk, a dévoilé sur Twitter que les portières du Cybertruck ne seront pas équipées de poignées. La voiture du futur s’affranchit ainsi d’un équipement ergonomique historique, mais dont la marque américaine n’est pas particulièrement friande. Reste à savoir comment la voiture s’ouvrira.

tesla cybertruck pas poignee

Vous avez peut-être remarqué : les poignées des portes des Tesla sont rétractables. Cela veut dire qu’elles ne dépassent pas de la portière. Elon Musk, le patron du constructeur américain, explique que les poignées des portières amoindrissent l’aérodynamisme de ses voitures. C’est pour cela qu’il a décidé de les rendre invisibles.

Lire aussi – Tesla affirme que le Cybertruck peut alimenter un camping-car

Pour la Cybertruck, dont le modèle commercial sera bientôt officiellement (et entièrement) dévoilé, Elon Musk ira encore plus loin. Le pick-up électrique sera entièrement démuni de poignée. L’information a été confirmée par le patron de la firme américaine sur Twitter, en réponse à un autre utilisateur du réseau social qui l’a interpelé pour avoir quelque information croustillante. Il n’a pas été déçu.

Comment faire pour ouvrir Cybertruck sans poignée ?

Jusqu’à présent, les photos du Cybertruck faisaient état d’une petite trappe dans la portière à la hauteur de main de l’utilisateur. Il peut s’agir de poignée pour le prototype, ou bien de poignée bien réelle, Elon Musk ayant fait une légère blague (qui aura tout de même offert au Cybertruck une visibilité hors du commun). Mais partons du principe que l’information est bien réelle. Reste alors une question importante : comment ouvrir la voiture sans poignée ?

Plusieurs réponses possibles. La première est une ouverture avec une clé RFID (un peu comme celle qui est proposée aujourd’hui avec les Tesla). Cette clé sans contact débloquerait la voiture. Il suffirait alors d’un système qui ouvre la portière similaire à celui d’un coffre (avec un capteur au niveau des pieds). Une extension de cette hypothèse utiliserait le smartphone comme clé sans contact (comme l’iPhone qui devient clé pour ouvrir les BMW Series 5).

Un lecteur d'empreinte digitale intégré à la portière ?

Deuxième hypothèse, l’ouverture est commandée avec une application installée sur le smartphone. Il suffirait alors de demander à l’application de déverrouiller et d’ouvrir la portière. Enfin, dernière possibilité, la partie dédiée à la poignée devient un pavé tactile. Nous pourrions même imaginer un lecteur d’empreinte digitale, comme celui des smartphones, afin d’apporter une sécurité biométrique supplémentaire.

Quelle est la bonne hypothèse ? Cybertruck sera-t-elle vraiment démunie de poignée ? Réponses à ces questions, dans les prochaines semaines. En attendant, continuons d'échanger sur le sujet dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !