Computex 2021 : tout ce qu’on attend du plus grand salon mondial informatique

 

Le Computex 2021 va-t-il nous réserver de belles surprises ? Nouveaux produits, technologies améliorées, fonctionnalités inédites, le salon de l'informatique nous livre souvent des annonces très intéressantes de la part des plus grands constructeurs au monde.

Computex 2021

Le Computex 2021 est un événement virtuel. Il ne se tient cette année pas sous la forme d'une édition physique à Taipei comme traditionnellement à cause de la situation sanitaire. Mais même avec un tel format, les poids lourds de l'industrie informatique ont répondu présents et prévoient annonces et conférences. Qu'est-ce que nous préparent Nvidia, AMD, Intel et consorts, à quoi s'attendre de ce Computex, quand sont prévues les prises paroles… nous revenons sur tous ces points dans ce récapitulatif.

Le Computex 2021, c'est quand ?

Habituellement, le Computex se déroule fin mai – début juin et se tient sur quelques jours. L'édition 2020 avait été annulée avec la pandémie, et les organisateurs ont innové pour signer le retour du salon de l'informatique, qui a lieu en 2021 sur une période bien plus large. Officiellement, le Computex 2021 commence le 31 mai pour s'achever le 30 juin, soit une durée de tout un mois.

Mais les principales annonces devraient avoir lieu dès les premiers jours. Nvidia, AMD, Intel et ARM dégaineront les premiers. Puis dans les jours qui suivent, les différents constructeurs présenteront de nouveaux produits ou communiqueront sur des appareils déjà annoncés (au CES par exemple) mais pas encore sortis.

Computex 2021 : le calendrier des dates importantes

De nombreux fabricants n'ont pas encore dévoilé quand ils interviendront dans le cadre de ce Computex 2021. Mais nous savons déjà que les deux premiers jours seront chargés avec quatre conférences majeures prévues. Les horaires sont renseignés selon l'heure de Paris (GMT+2).

  • Intel : lundi 31 mai à 4h00
  • ARM : lundi 31 mai à 8h10
  • AMD : mardi 1er juin à 4h00
  • Nvidia : mardi 1er juin à 7h00

Les annonces Intel au Computex 2021

Intel a ouvert le bal de ce Computex 2021 en présentant deux nouveaux processeurs Tiger Lake-U gravés en 10 nm. Ces deux CPU à basse consommation énergétique, les Intel Core i7-1195G7 et Intel Core i5-1155G7, sont destinés à équiper des ultrabooks ou autres PC portables misant sur un design fin et léger ainsi que sur l'autonomie.

Le modèle le plus haut de gamme, l'i7-1195G7, affiche une fréquence d'horloge de 2,9 GHz, mais qui peut monter jusqu'à 5 GHz sur un unique cœur via la technologie Turbo Boost Max 3.0. De son côté, l'i5-1155G7 propose une cadence de base à 2,5 GHz, et à 4,5 GHz en mode boost. Les deux puces embarquent 4 cœurs, 8 threads et une compatibilité avec la mémoire DDR4-3200 / LPDDR4X-4266. Nous avons droit à 12 Mo de mémoire cache sur la référence i7, et à 8 Mo sur l'i5. Le TDP s'élève à entre 12 et 28W dans les deux cas.

intel computex

Intel a également insisté sur le GPU intégré Intel Iris Xe de ses puces, promettant des performances graphiques deux fois plus élevées que sur les processeurs de concurrents directs comme le Ryzen 7 5800U d'AMD. Pas de quoi remplacer une carte graphique dédiée bien sûr, mais suffisant pour des besoins légers en gaming. Ci-dessous, un graphique partagé par Intel dévoilant un comparatif de benchmarks sur Fortnite, GTA V, Apex Legends et d'autres entre l'i7-1195G7 et le Ryzen 7 5800U.

Intel a également profité de sa conférence pour tacler Apple, qui a abandonné les composants Intel au profit de sa puce maison basée sur l'architecture ARM. Selon Intel, ses processeurs offrent de meilleures performances en gaming que les puces M1 de la firme de Cupertino, alors que la marque à la pomme laissait entendre que ses puces sont les plus rapides du marché.

Enfin, le groupe américain a dévoilé son Intel 5G Solution 5000, un module M.2 qui prend en charge la technologie eSIM, les bandes de fréquence 5G intermédiaires ainsi que les bandes de fréquence 5G sub-6GHz. Il équipera des PC portables “always connected” de marques comme Acer, ASUS et HP d'ici la fin de l'année.

Les annonces Nvidia au Computex 2021

Nvidia n’a pas déçu les attentes lors de sa conférence au Computex 2021. Comme l’avaient suggéré les fuites, le groupe américain a bel et bien présenté deux nouveaux modèles de cartes graphiques : les GeForce RTX 3070 Ti et GeForce RTX 3080 Ti.

La GeForce RTX 3070 Ti vient combler un manque qui pouvait exister entre la RTX 3070 et la RTX 3080, mais elle reste bien plus proche de la première que de la seconde en termes de spécifications techniques. Son GPU GA104-400 gravé en 8 nm dispose de 6144 coeurs CUDA, 48 coeurs RT, 192 coeurs Tensor ainsi que 96 unités de rendu (ROP). Nous sommes donc sur une légère hausse par rapport à la RTX 3070.

Le bus reste à 256-bit, tout comme le connecteur d'alimentation demeure à 12 broches sur cette nouvelle carte graphique. En matière de mémoire, la RTX 3070 Ti propose 8 Go comme sur la RTX 3070, mais en GDDR6X (comme sur les RTX 3080 et 3080 Ti) plutôt qu’en simple GDDR6.

La GeForce RTX 3070 Ti sera disponible à partir du 10 juin à partir de 599 dollars, soit un prix de vente conseillé supérieur de 100 dollars à celui de la RTX 3070. Une Founder’s Edition est prévue aux côtés des versions custom, mais il faudra probablement être très rapide ou chanceux pour s’en procurer une.

rtx 3070 ti 3080 ti

La GeForce RTX 3080 Ti affiche quant à elle une différence plus marquée par rapport à la RTX 3080 que la RTX 3070 Ti avec la RTX 3070. Elle devient la meilleure carte graphique dédiée aux joueurs sur le marché, la RTX 3090 visant plus une clientèle professionnelle.

Son GPU GA102-225 gravé en 8 nm compte 10 240 coeurs CUDA, 80 coeurs RT, 320 coeurs Tensor et 112 unités de rendu ROP. Le bus passe de 320-bit sur la RTX 3080 à 384-bit sur la RTX 3080 Ti, avec toujours un connecteur à 12 broches. La mémoire est également gonflée puisque le nouveau GPU de Nvidia affiche une capacité de 12 Go GDDR6X.

La GeForce RTX 3080 Ti doit être commercialisée dès le 3 juin 2021 au tarif de 1199 dollars, soit une forte hausse tarifaire par rapport à la RTX 3080, vendue “officiellement” 699 dollars. En termes de rapport qualité-prix, la RTX 3080 reste plus intéressante, mais la RTX 3080 Ti est une option pour les joueurs qui veulent le meilleur. Et comme on ne trouve de toutes manières pas de RTX 3080 à son véritable prix…

Jeff Fisher nous a gratifié de quelques informations concernant les technologies phares de Nvidia. Il a rappelé que 130 jeux et applications sont désormais compatibles RTX et que sa technologie DLSS d’amélioration des performances est prise en charge par de plus en plus de jeux. Prochainement, des titres comme DOOM Eternal, Rainbow Six Siege et Red Dead Redemption 2 seront compatibles à la fois RTX et DLSS.

Enfin, la lumière a été mise sur Nvidia Reflex, une technologie de réduction dynamique de la latence permettant d’obtenir un gain de précieuses millisecondes dans les jeux compétitifs en ligne qui la supportent.

Les annonces AMD au Computex 2021

AMD n’a finalement pas lancé de cartes graphiques desktop d’entrée de gamme à l’occasion de ce Computex 2021. Mais il nous a tout de même dévoilé de nouveaux GPU pour ordinateurs portables : les Radeon RX 6800M, 6700M et 6600M, toutes basées sur l’architecture RDNA 2.

Selon AMD, la Radeon RX 6800M, la carte graphique AMD la plus haut de gamme sur laptop à ce jour, vise des performances à 100 images par seconde pour une qualité d’image Quad HD 1440p sur les titres estampillés AAA particulièrement gourmands en ressources. La Radeon RX 6700M assurerait quant à elle ces mêmes performances 1440p à 100 fps pour des jeux dits “populaires”. On comprend des titres qui ne poussent pas les GPU dans leurs retranchements, comme Fortnite ou League of Legends par exemple. La Radeon RX 6600M équipera de son côté des ordinateurs portables embarquant une dalle 1080p.

AMD Radeon RX 6800M

Le TDP annoncé des cartes graphiques est de respectivement 145W, 135W et 100W pour les Radeon RX 6800M, 6700M et 6600M. La fréquence d’horloge atteint 2300 MHz sur les deux premières citées et 2177 MHz sur la dernière. On retrouve 40 unités de calcul, 12 Go de RAM GDDR6 et 96 Mo d’Infinity Cache sur la RX 6800M, 36 unités de calculs, 10 Go de RAM GDDR6 et 80 Mo d’Infinity Cache sur la RX 6700M et 28 unités de calcul, 8 Go de RAM GDDR6 et 32 Mo d’Infinity Cache sur la RX 6600M.

AMD est aussi revenu sur sa technologie FidelityFX Super Résolution (FSR), l’équivalent du DLSS de Nvidia. Pour rappel, cette technique permet de calculer une image dans une définition inférieure puis d’utiliser l’intelligence artificielle pour offrir un rendu dans une définition supérieure. Cela permet d’allouer les ressources économisées aux performances et d’obtenir un net gain d’images par seconde à l’affichage, sans pour autant sacrifier la qualité de l’image.

Une démonstration sur Godfall a permis de se rendre compte qu’il est possible de donner un très sérieux coup de boost à la fréquence de rafraîchissement de l’image avec le FSR, qui propose quatre modes : ultra qualité, qualité, équilibré et performance pour choisir le bon dosage entre graphismes et fluidité. Autre point intéressant, le FSR sera plus accessible que le DLSS de Nvidia puisque cette technologie sera compatible avec des cartes graphiques de générations antérieures et ouverte à d’autres écosystèmes que celui d’AMD. Nous avons vu fonctionner le FSR avec une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1060 lors de la démonstration.

Toujours dans le domaine des GPU, mais cette fois-ci pour le mobile : AMD a confirmé travailler avec Samsung sur le GPU de la prochaine puce Exynos premium. Le SoC, qui équipera le Galaxy S22 et probablement des smartphones à écran pliable du constructeur sud-coréen, reposera sur l’architecture RDNA 2 d’AMD. Grâce à cela, les appareils équipés de la puce pourront profiter du ray-tracing et du Variable Rate Shading (VRS), cette dernière permettant d'économiser les ressources du GPU en gérant en temps réel la qualité des ombres selon la zone de l’image.

Pour finir, AMD a évoqué sa collaboration avec Tesla. L'ordinateur embarqué dans les Model S et X des versions 2021 va offrir une puissance graphique aussi élevée que celle de la PlayStation 5 grâce à un processeur Ryzen accompagné d'un GPU RDNA 2. Lisa Su, PDG d'AMD, a annoncé une puissance graphique de 10 TFlops pour la console des voitures électriques Tesla haut de gamme. C’est à peine moins que ce que propose la PS5 (10,28 téraflops). Elon Musk avait déjà teasé qu’il serait bientôt possible de jouer à The Witcher III ou Cyberpunk 2077 dans les nouvelles Tesla. Deux GPU sont prévus dans l’ordinateur de bord des véhicules : l’un peu puissant capable d’afficher des jeux basiques, comme un jeu d'échecs par exemple, et un autre basé sur RDNA 2 capable de faire tourner des titres AAA

Les annonces ARM au Computex 2021

Simon Segars, PDG d'ARM, est annoncé pour la conférence de la société que souhaite racheter Nvidia. L'intelligence artificielle devrait concentrer une bonne partie des débats, alors que Qualcomm pourrait faire une apparition pour annoncer de nouvelles puces basées sur l'architecture ARM, potentiellement pour des laptops.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !