La Chine interdit aux voitures Tesla de rouler sur l’autoroute

 

La Chine interdit désormais aux voitures de Tesla de circuler sur certaines autoroutes. Après l'accident mortel survenu aux Etats-Unis, et les critiques d'une cliente au Salon de l'auto de Shanghai, le gouvernement chinois a visiblement mis en place des restrictions à l'encontre des véhicules électriques de la marque.

tesla model Y
Crédits : Tesla

Il y a quelques jours, deux américains sont morts dans l'accident d'une Tesla Model S au Texas. D'après les forces de police, il n'y avait personne au volant de la voiture au moment de l'incident. Cette constatation préliminaire a laissé penser que l'Autopilot, la technologie de pilotage automatique de Tesla, est à l'origine du crash. L'agence américaine de la sécurité routière a ouvert une enquête. Pourtant, les données récupérées par Tesla montrent que l'Autopilot n'était pas activé lors de l'accident.

Peu après, une conductrice chinoise a profité du Salon de l'auto de Shanghai pour se lancer dans une diatribe à l'encontre de Tesla. Dans une vidéo relayée massivement sur les réseaux sociaux chinois, la jeune femme accuse la firme d'Elon Musk d'intégrer un système de freinage défaillant à ses voitures.

Tesla est visé par une enquête en Chine

Face au tollé provoqué par cette prise de parole, l'autorité indépendante de régulation des marchés (SAMR) en Chine s'est engagée à protéger les droits des consommateurs. Une enquête visant à vérifier la véracité des dires de la jeune femme du Salon de l'auto a été ouverte. Il y a quelques semaines, l'organisme avait déjà diligenté une enquête sur les véhicules de la marque, après que “des consommateurs aient fait part de plusieurs problèmes, relatifs à des accélérations intempestives, des batteries qui prennent feu ou encore au système de mise à jour à distance”. 

Dans ces conditions, les autorités chinoises ont finalement décidé d'interdire aux voitures électriques de Tesla de circuler sur certaines autoroutes. D'après de nombreux témoignages apparus sur les réseaux sociaux, les autorités bloquent les voitures à l'entrée des axes autoroutiers de la périphérie de la ville de Guangzhou (nord-est de Hong Kong). Sur les vidéos relayées, des policiers arrêtent aussi les voitures qui se sont déjà engagées sur l'autoroute.

Tesla est dans le collimateur des autorités chinoises depuis plusieurs mois. Pékin interdit notamment aux employés du gouvernement de détenir une voiture de la marque par mesure de sécurité. Sur certains sites militaires, les voitures de Tesla sont strictement interdites. La Chine craint que les caméras intégrées aux véhicules ne soient exploitées à des fins d'espionnage.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !