iPad : pourquoi c'est la seule qui résiste à l'érosion des ventes de tablettes

L’iPad est la tablette développée par Apple orientée vers le divertissement, la bureautique, internet et emails lancée en avril 2010. En 2018, il y avait 8 générations, et plusieurs variantes : mini, standard et Pro. Les iPad Pro se caractérisent notamment par des tailles d’écran plus grandes, des options de stockage plus généreuses, des SoC ARM particulièrement puissants et une compatibilité avec l’Apple Pencil – fonctionnalité qui est depuis peu également présente une autre tablette standard vendue 359 €.

L’iPad Pro 3e génération, sorti en octobre 2018, se caractérise par un design particulièrement attractif avec des bordures régulières, un système audio stéréo puissant, un SoC A12X Bionic 64 bits très capable et un Apple Pencil spécial qui se recharge par induction ainsi qu’un système sophistiqué d’aimants pour placer les accessoires.

Retrouvez ici toutes les dernières actualités autour des tablettes d’Apple.

Lors de sa sortie en avril 2010, l’iPad était surtout une sorte de grand smartphone, disponible sans modem cellulaire, et avec une poignée d’applications réellement optimisées pour ce grand format. Toutes les tablettes Apple sont en effet disponibles avec connectivité WiFi, tandis que certains, plus chers, peuvent se connecter aux réseaux 3G et plus récemment 4G. Mais rapidement les deux produits sont devenus deux vraies expériences utilisateur à part, avec des applications disponibles sur smartphone mais qui bénéficient d’une interface spécialement optimisée.

Petit à petit, Apple s’est également mis à différencier leur SoC. Ainsi dès la seconde génération, un X est venu s’inviter dans le nom des SoC – Apple A5X. Au fil des benchmarks on constate que les SoC présents dans les iPad sont souvent encore plus puissants que ceux des iPhone. La chose est particulièrement vraie pour le SoC des iPad Pro dont le score est souvent comparable à celui d’un ordinateur. La comparaison est autrement plus marquée grâce à l’iPad Pro 2e génération : un produit entièrement redesigné avec une bordure plus fine et régulière, un écran aux bords arrondis, FaceID, quatre haut parleurs très puissants et délivrant un son d’une extrêmement bonne définition, un design repensé…

Et quelques astuces bien vues : la tablette bénéficie d’un système sophistiqué d’aimants qui permet de clipser parfaitement tous les accessoires. Elle dispose également d’un chargeur à induction sur la tranche qui recharge l’Apple Pencil spécialement conçu pour cette génération. Le seul problème est sans doute son prix, qui dépasse facilement les 1000 euros avec les accessoires presque incontournables. Alors Apple souligne la comparaison avec l’ordinateur – alors que le marché des tablettes dans son ensemble est en berne et qu’Apple commence lui aussi à connaitre une érosion des ventes de tablettes.

La concurrence, elle, ne mise plus sur les tablettes, mais sur les ordinateurs hybrides 2-en-1. En mai 2017, Apple vendait plus de 360 millions de tablettes, ce qui reste extrêmement important sur ce segment du marché, et donne à la marque une position de leader mondial. Le seul autre constructeur qui puisse réellement mesurer ses tablettes à celle d’Apple était, en 2018, Samsung avec 14,6% de parts de marché contre 26,6% pour Apple (source : Statista).

iPadOS : voici la liste des iPad compatibles

iPadOS va remplacer iOS sur les tablettes Apple à la rentrée 2019. Un système d'exploitation plus adapté aux grands écrans et à la puissance des iPad qui reprend certaines fonctionnalités...

Apple lance iPadOS pour tenter de tuer le PC

Apple vient de profiter de sa keynote WWDC2019 pour faire une annonce sur les iPad : leur système d'exploitation prend son indépendance d'iOS 13, et est rebaptisé iPadOS. Au passage,...

Voir plus d'articles