Bitcoin : le PDG de Twitter et Jay-Z investissent 23 millions d’euros dans la cryptomonnaie

 

Jack Dorsey, patron et fondateur de Twitter, et Jay-Z, rappeur et homme d'affaires, lancent le BTrust, un nouveau fonds dédié au développement du Bitcoin en Inde et en Afrique. Les deux hommes ont fourni l'apport initial : 500 BTC, soit l'équivalent de 23 millions d'euros. Jack Dorsey cherche maintenant trois personnes pour siéger au conseil d'administration. À vos candidatures. 

bitcoin jay-z dorsey
Crédits : Pixabay

BTrust. Voici le nom du nouveau fonds dédié au développement du Bitcoin lancé par Jay-Z et Jack Dorsey, patron et fondateur de Twitter, ce vendredi 11 février 2021. Cette organisation aura pour mission d'aider à la démocratisation du BTC en Afrique et en Inde. Les deux milliardaires ont fourni un apport initial de 500 Bitcoins, soit l'équivalent de 23 millions d'euros. 

Comme le précise Jack Dorsey, lui et Jay-Z n'auront aucun droit de regard sur le travail des équipes de ce fonds, et ils assurent tous deux “avoir une confiance aveugle et irrévocable”. Pour l'heure, on ne sait pas en quoi consisteront les actions de BTrust. En revanche et si vous vous en sentez les épaules, le fondateur de Twitter cherche actuellement trois candidats pour siéger au conseil d'administration de BTrust.

À lire également : Mastercard va accepter les paiements en cryptomonnaies d'ici fin 2021

Il faut préciser que l'annonce du lancement de BTrust tombe plutôt mal, à l'heure où l'Inde souhaite prendre des dispositions législatives pour interdire les cryptomonnaies sur son territoire. Les autorités indiennes veulent favoriser leur propre monnaie virtuelle, une roupie numérique gérée par la banque centrale du pays. Seulement, ce projet a peu de chances d'aboutir, la Cour suprême ayant rebouté une initiative similaire en mars 2020.

À l'inverse, plusieurs pays africains comme le Nigéria connaissent une expansion sans précédent du Bitcoin. Le Nigéria enregistre par exemple plus de 500 millions de dollars d'échanges de cryptomonnaies. Les monnaies virtuelles sont considérées comme un moyen efficace de protéger son capital, face à la dévaluation des monnaies locales.

Pour rappel, le cours du Bitcoin a explosé depuis le début d'année 2021, et a dépassé les 45 000 $ pour un BTC. Les déclarations récentes de plusieurs entreprises ont favorisé le développement de la reine des cryptomonnaies. Paypal a annoncé qu'il sera possible de payer en Bitcoin et trois autres cryptomonnaies dès 2021. De son côté, Tesla a acheté 1,5 milliard de Bitcoin et a confirmé l'acceptation du BTC comme moyen de paiement.

Source : TechCrunch



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…

bitcoin
Le Bitcoin passe la barre des 50 000 dollars, la cryptomonnaie s’envole

Le Bitcoin vient de passer le seuil symbolique des 50 000 dollars. Portée par les annonces successives de Tesla, PayPal ou encore MicroStrategy, la mère des cryptomonnaies enregistre une nouvelle explosion de son cours.  Le Bitcoin enchaîne les records ! Après…

amazon librairie
Amazon lancerait bientôt une cryptomonnaie alternative au Bitcoin

Amazon travaille actuellement sur sa propre cryptomonnaie. Encore au stade du développement, cette devise numérique devrait permettre aux clients de la firme de Jeff Bezos de faire des achats sans passer par une monnaie fiduciaire, comme l’euro ou le dollar….

mastercard accepte paiements cryptomonnaies
Mastercard va accepter les paiements en cryptomonnaies d’ici fin 2021

Mastercard s’apprête à accepter les paiements en cryptomonnaies. Après Visa et PayPal, l’émetteur de cartes bancaires va prendre en charge certaines cryptomonnaies directement sur son réseau d’ici la fin de l’année. Dans un premier temps, Mastercard va se limiter aux stablecoins,…