BFMTV et RMC reviennent sur les Freebox : Altice et Free ont signé un accord

 

BFMTV, RMC Découverte, RMC Story ainsi que BFM Paris et BFM Lyon sont de nouveau diffusées sur les Freebox. Suite à la signature d'un accord entre Altice et Orange, le groupe de Patrick Drahi a fini par déposer les armes, et a décidé de ne pas faire payer Iliad pour diffuser ses chaines.

Free Altice BFMTV
Phonandroid

Les chaines BFMTV, BFM Paris, BFM Lyon, RMC Découverte et RMC Story reviennent enfin sur les Freebox. Le conflit entre Altice et Iliad s'est enfin conclu par la signature d'un accord mardi 10 septembre 2019. Ce dernier ressemble à celui conclu entre le groupe de Patrick Drahi et Orange quelques jours plus tôt : Free peut de nouveau proposer gratuitement les chaines à ses abonnés, mais sans les services enrichis comme le replay.

BFMTV, RMC : Altice jette l'éponge et autorise Free à diffuser gratuitement ses chaines sur les Freebox

“Cet accord permet la distribution par Free des chaînes BFMTV, RMC Découverte et RMC Story auxquelles s’ajoutent les deux chaînes locales BFM Paris et BFM Lyon Métropole […] les chaînes BFMTV, RMC Découverte et RMC Story, suspendues le 27 août 2019 sont à nouveau disponibles pour les abonnés de Free”, explique Iliad dans son communiqué de presse.

Avant d'ajouter, avec une pointe de malice : “le secteur et les téléspectateurs peuvent se réjouir de l’intervention résolue du CSA qui a permis par sa persévérance le rétablissement du signal”. Iliad bataille en effet depuis plusieurs semaines pour empêcher Altice de lui imposer une redevance pour avoir le droit de diffuser ses chaines et ses services à valeur ajoutée.

La maison mère de Free estimait avoir a minima le droit de diffuser les chaines du groupe gratuites sur la TNT à ses abonnés. Pour sortir du conflit, en l'absence d'accord, Xavier Niel avait proposé à son concurrent de lui soumettre un nouveau contrat de diffusion dans le but de rendre ses chaines payantes en option. Un “geste” que SFR avait alors – vraisemblablement à raison – interprété comme une provocation.

Coupure de BFMTV : Altice avait finalement peu de soutiens

Mais plusieurs éléments ont fini par jouer en faveur de Free. D'abord le CSA qui a autorisé Free à ne plus diffuser les chaines du groupe Altice si il le désirait. Il y a eu, ensuite, la conclusion du conflit avec Orange, allié de Free dans cette affaire – qui s'est soldé par une victoire de la firme de Stéphane Richard. Mais surtout, la coupure du signal n'a pas, dans l'ensemble, fait du bien aux audiences des chaines du groupe.

Lire également : Comment SFR force ses abonnés box à regarder BFMTV

Ainsi en août, on apprenait que la coupure de BFMTV sur les Freebox avait fait perdre près de 15% d'audience à la chaine. Plus globalement l'affaire souligne une nouvelle fois un basculement du pouvoir entre les grands groupes de télévision et les fournisseurs d'accès à internet alors que les français sont aujourd'hui plus de 60% à recevoir la télévision via leur box. Depuis le début de ce conflit seul Bouygues a accepté de payer pour recevoir les chaines du groupe et leur replay.

Source : Iliad



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !