Autopilot : Tesla supprime les capteurs ultrasons au profit des caméras

 

Depuis plusieurs mois, Tesla supprime petit à petit les différents capteurs utilisés dans ses voitures pour la conduite autonome au profit des caméras à 360°. Après le LiDAR, Tesla a annoncé le retrait des capteurs à ultrasons sur ses prochaines voitures.

tesla abandon ultrasons
Crédits : Unsplash

Comme vous le savez, Tesla a décidé depuis quelques mois maintenant de se démarquer de la concurrence concernant les équipements utilisés dans la conduite autonome. Alors que les constructeurs automobiles utilisent en majorité un mélange de LiDAR, de radars et de caméras, la marque américaine a choisi de faire confiance à sa technologie Tesla Vision.

Tesla Vision repose uniquement sur des caméras à 360° pour scanner l'environnement. D'après Elon Musk, le système Tesla Vision est déjà particulièrement efficace et est voué à devenir encore plus intelligent au fil des mises à jour.

Tesla abandonne les capteurs à ultrasons sur ses voitures

Or et après avoir supprimé les radars frontaux en 2021, Tesla vient d'annoncer l'abandon progressif des capteurs à ultrasons (USS) dans ses futurs voitures. Comme le rapportent nos confrères d'Electrek, ces capteurs à ultrasons sont principalement utilisés pour la détection à courte portée de l'environnement, notamment pour faciliter le stationnement et les avertissements de collision.

Dans un premier temps, les capteurs USS disparaîtront en novembre 2022 sur les dernières Model 3 et Model Y vendues en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen-Orien et à Taïwan, avant une extension de la mesure au niveau mondial. Dès 2023, les capteurs USS seront supprimés des Model S et Model X.

Aucun risque pour la sécurité d'après Tesla

Concernant les risques pour la sécurité engendrés par l'abandon des capteurs USS, le constructeur veut se montrer rassurant. Il explique que cette mesure n'affectera pas les notes de sécurité des voitures. Néanmoins, la marque menée par Elon Musk affirment que les voitures expédiées sans ces capteurs perdront “temporairement” l'accès à certaines fonctions comme le Park Assist, qui aide l'automobiliste à éviter les objets proches lors du stationnement, l'AutoPark, la technologie de stationnement automatique, ou encore Summon et Start Summon, qui permet à la voiture de se garer et inversement en toute autonomie.

Tesla précise que ces fonctionnalités seront rétablies une fois que le Tesla Vision offrira des performances aussi satisfaisantes que le précédent système et ses capteurs à ultrasons. Pour en revenir à l'aspect sécuritaire, on ne peut s'empêcher d'être sceptique. Rappelons que peu après la suppression des radars frontaux, les cas de freinage fantôme avec l'Autopilot activé ont augmenté drastiquement.

Pour rappel, le freinage fantôme décrit une mauvaise détection de la part du système de conduite autonome, qui décide de freiner à tort en pensant qu'un obstacle se présente sur sa route. Les plaintes concernant le freinage fantôme s'étaient multipliées auprès de la NHTSA, l'agence fédérale américaine en charge de la sécurité routière. A l'époque, de nombreux utilisateurs avaient assuré que la suppression des radars frontaux était la principale source du problème. Tesla était parvenu à réduire le nombre de freinages fantômes via une mise à jour en novembre 2021. Néanmoins, ce souci n'a jamais réellement disparu.

Source : Electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !