Apple suit Google : Safari bloque maintenant les cookies publicitaires par défaut

 

Quelques semaines après l’annonce de Google concernant les cookies publicitaires dans Chrome, Apple annonce le blocage des mêmes fichiers de tracking dans Safari, que ce soit sous iOS, iPad OS et macOS. Contrairement à Google, Apple n’attendra pas 2022 pour le faire, puisque le réglage est d’ores et déjà actif.

safari

Cette semaine, Apple a mis à jour trois de ses systèmes d’exploitation : iPad OS, iOS et macOS. Sur ces trois systèmes d’exploitation, la firme de Cupertino a également opéré quelques changements dans « Webkit », le coeur de Safari, son navigateur web maison. Rappelons que Safari, même s’il n’est pas autant utilisé que Chrome, est le navigateur par défaut de l’écosystème d’Apple. Son impact n’est donc pas négligeable.

Lire aussi : Google a mis dans Chrome un identifiant unique pour mieux vous pister

Cette nouvelle version de Webkit est intéressante, car elle introduit une nouvelle fonctionnalité : le blocage systématique par défaut des « cookies tiers ». En d’autres termes, les petits fichiers sauvegardés par le navigateur web émis principalement par les serveurs publicitaires. Ces fichiers servent à pister l’Internaute lorsqu’il passe d’un site à un autre, enregistrant ainsi ses centres d’intérêt. Ces fichiers ne seront plus acceptés par Safari, annonce faite sur le site officiel de Webkit. Vous verrez donc encore moins de publicités ciblées.

Cookies et empreinte bloqués

Autre conséquence de ce changement, Apple annonce un blocage du « relevé d’empreinte » (fingerprinting) que les serveurs publicitaires réalisent pour pister les Internautes sans passer par les cookies. Il s’agit d’un identifiant réalisé à partir de multiples informations obtenues grâce au navigateur, lesquelles servent aussi au bon fonctionnement des sites. Empêcher les sites de pister les usagers grâce à l’empreinte est un combat dont le navigateur Brave s’est emparé récemment. Reste à savoir si la solution d’Apple ne provoquera pas des dysfonctionnements, car c’est là toute la difficulté de bloquer cette méthode de tracking.

Concrètement, le blocage systématique des cookies publicitaires ne change rien, car Apple déploie depuis 2017 un système appelé « prévention intelligente du tracking ». Ce système a réduit considérablement le nombre de cookies sauvegardés par Safari. Au fil du temps, le nombre diminuant, Apple a pris la décision de les bloquer tous. Safari devance donc Chrome, Google ayant annoncé en janvier dernier que les cookies seraient bloqués dans son navigateur à partir de 2022, ainsi que les autres navigateurs les plus courants, comme Brave et Firefox qui ont également annoncé leur intention de limiter les cookies publicitaires. Aujourd'hui, seul Tor bloque systématiquement tous les cookies tiers.

Lire aussi : Chrome vs Firefox vs Edge vs Brave : lequel est le meilleur navigateur ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !