Brave : découvrez comment le navigateur empêche les serveurs publicitaires de vous pister

 

Le navigateur web Brave a présenté un nouvel outil pour protéger la vie privée de ses utilisateurs. Ce nouvel outil anonymise l’empreinte du navigateur, offrant à chaque visite des informations différentes aux services publicitaires. Et ce sans entrer en conflit avec la façon dont fonctionnent les sites web.

Brave 1.0

Pourquoi les sites Internet traquent-ils les usagers ? Pour deux raisons. D’abord pour améliorer leur expérience. Ensuite, pour assurer et optimiser les revenus publicitaires. Les serveurs publicitaires utilisent plusieurs techniques pour traquer les Internautes. La plus connue est le cookie. Il existe des cookies primaires, diffusés par le site que vous visitez, et des cookies tiers, qui sont édités par des serveurs qui n’appartiennent pas au site que vous visitez. Ce sont, en grande majorité, des cookies publicitaires. Grâce à eux, vous voyez des publicités ciblées.

Lire aussi : Google a mis dans Chrome un identifiant unique pour mieux vous pister

Le cookie étant de plus en plus mal vu (Google ayant même annoncé que Chrome ne supporterait bientôt plus les cookies tiers), les publicitaires s’appuient sur de nouvelles méthodes. La principale s’appelle « le relevé d'empreinte » (ou fingerprinting en V.O.). L’empreinte est la concaténation de dizaines et dizaines d’informations non nominatives qui, une fois associées, permettent de créer un profil presque unique de chaque Internaute.

Parmi ces critères, vous retrouvez le nom et la version du système d’exploitation, le nom et la version du navigateur, la taille de la fenêtre d’affichage d’une page, les polices de caractère installées, les plug-ins actifs, l’identification de certains composants, la localisation géographique (avec l’adresse IP), etc.

Brave modifie les informations perso pour mieux leurrer les trackers

De nombreux Internautes répondent de la même façon à un, deux ou trois critères. Mais combien d’Internautes répondent de la même façon à tous les critères ? Peut-être deux maximum, mais souvent il n’y en a qu’un seul. Dans ces conditions, vous obtenez donc un identifiant unique. Comme une empreinte digitale. Grâce à lui, plus besoin de cookies.

Des navigateurs web, comme Tor, Safari ou Firefox, tentent de trouver une parade en masquant ou bloquant tout ou partie des informations nécessaires à la création de cet identifiant. Mais en bloquant ces informations, le navigateur entre en conflit avec les sites et leur bon fonctionnement. Ce qui est évidemment contreproductif.

D’où une nouvelle idée implémentée dans la dernière version du navigateur Brave qui semble avoir fait de l’anonymisation de l’Internaute son leitmotiv (et un argument pour se différencier). Quelle est cette idée ? Il s’agit non plus de cacher, mais de changer dynamiquement les informations nécessaires à la création de l’empreinte numérique. En modifiant certaines informations entre deux sessions (même quand il s’agit d’un seul et même site) nécessaires à l’élaboration de l’empreinte, l’identifiant devient différent.

Impossible donc, théoriquement, de traquer l’utilisateur. Bien sûr, ces informations n’entrent pas en conflit avec les modules des sites afin que cela reste transparent pour le visiteur. Cette nouvelle protection a été implantée dans la dernière version beta de Brave (les fameuses Nightly), disponible depuis le début de la cette semaine en téléchargement sur le site de l’éditeur.

Lire aussi : Chrome vs Firefox vs Edge vs Brave : lequel est le meilleur navigateur ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
chrome mode sombre android résultats google
Google améliore le mode sombre de Chrome

Google va apporter des modifications d’interface à son navigateur Google Chrome sur Windows 10 et MaOS. Ici, c’est le mode sombre qui va avoir le droit à quelques petites modifications bienvenues. Si elles ne changeront pas drastiquement l’expérience, elles sont…

amazon pharmacie ligne
Amazon devient une pharmacie en ligne et vend des médicaments sur ordonnance

Amazon devient une pharmacie en ligne. Le géant du e-commerce permet désormais d’acheter des médicaments sur ordonnance depuis son site et son application mobile aux États-Unis. Les abonnés prime bénéficient de plusieurs avantages exclusifs dont la livraison gratuite et des…