Chrome veut mettre fin aux cookies des pubs personnalisés, et ça va tout changer

Google souhaite rendre obsolète les cookies de tracking émis principalement par les serveurs publicitaires en créant un espace virtuel où seraient rassemblées les informations utiles pour la personnalisation des bandeaux. En adoptant cette technologie, Google compte abandonner l’usage de ces cookies avec Chrome d’ici 2022.

tracking session replay script

Vous connaissez certainement le terme « cookie ». Il s’agit d’un bout de code qui personnalise la navigation en fonction de chaque utilisateur. Ils sont stockés dans le navigateur web et collectent quelques informations. Il existe deux types de cookies : les cookies « First Party » et les cookies « Third Party ». Les premiers sont créés par le site que vous visitez et servent à vous reconnaître sur un site, à sauvegarder votre panier s’il n’a pas été validé et à rassembler les requêtes réalisées sur le moteur de recherche interne.

Les seconds sont des cookies qui ont été créés par un service tiers. Concrètement, quand vous visitez un site, outre le cookie propre à ce site, d’autres cookies sont créés par des serveurs externes. Les plug-ins des réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Twitter, etc.). Les modules de chat et de commentaires. Ou encore les bandeaux publicitaires. Ils servent eux aussi à personnaliser la navigation. Ils collectent eux aussi de l’information. Et ils l’utilisent pour afficher des publicités pertinentes, par exemple.

Lire aussi : Firefox : fini les cookies et le pistage des internautes, le navigateur les bloque par défaut

Dans un article posté sur le blog de Chrome, Google annonce qu’il souhaite donc abandonner les cookies « Third Party » dans le but d’améliorer la protection des données personnelles des consommateurs. Un abandon qui sera progressif et qui devra être fini d’ici la fin de l’année prochaine. Les cookies créés directement par les sites continueront d’être acceptés par les navigateurs basés sur Chromium. Ce qui inclut notamment Chrome, utilisé par 70 % des Internautes environ, mais aussi la nouvelle version de Microsoft Edge, déployé à partir de cette semaine.

Une solution de remplacement encore à créer

Bien sûr, cet abandon est lourd de conséquences. Car les cookies de tracking émis par les serveurs publicitaires sont utilisés pour placer des bandeaux ciblés sur les sites éditoriaux (dont il s’agit de la principale sinon la seule source de revenus). Plus une publicité est ciblée, plus elle a de chance d’intéresser le visiteur qui cliquera donc plus souvent dessus. Sans cette personnalisation, une campagne est moins efficace et rapporte moins.

Lire aussi : Google Chrome va bloquer automatiquement les notifications de sites web

Bien sûr, Google a prévu une solution de rechange : « Privacy Sandbox ». Annoncé en août dernier, Privacy Sandox est un projet open source de Google dont le but est de servir d’intermédiaire entre le navigateur web et les serveurs publicitaires. Les serveurs publicitaires établissent un profil de ciblage. Le navigateur dispose des données de profil. Et Privacy Sandbox servirait à faire le lien entre les deux, garantissant l’anonymat des Internautes. Évidemment, cette technologie pose quelques problèmes, notamment en termes de concurrence. Car Google serait opérateur de relation, mais aussi partie prenante. Ce qui ne manque pas de soulever quelques inquiétudes.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Comment éviter les spoilers de Star Wars 9 : L’Ascension de Skywalker

Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker sort en salle. Et en attendant de l’avoir vu, voici toutes les astuces pour éviter les spoilers. Et si vous n’avez pas le temps de vous y rendre aujourd’hui, vous allez heureusement pouvoir éviter les spoilers grâce à une extension Chrome du nom de Force Block et grâce à quelques astuces pour Facebook, Twitter et YouTube.. Après tout ce serait dommage de gâcher votre plaisir en sachant tout avant d’aller voir le film.