Apple va permettre à Netflix et Spotify d’éviter la commission App Store sur les abonnements

 

Apple va permettre à des applications comme Netflix ou Spotify d'éviter la commission App Store prélevée sur chaque abonnement. En réaction à une plainte déposée au Japon, le géant américain va autoriser les développeurs à inclure un lien relayant vers leur site web dans leurs applications iOS. Cette mesure permet aux développeurs de vendre des abonnements en dehors de l'infrastructure d'Apple. 

Apple App Store antitrust

Jusqu'ici, Apple a toujours récolté une commission sur tous les abonnements souscrits par le biais d'une application installée depuis l'App Store. Cette commission de 30%, réduite à 15% pour les petits développeurs, est prélevée sur chaque abonnement vendu à un utilisateur iOS. Apple n'a jamais permis aux développeurs d'intégrer une solution de paiement tierce au sein de leurs applications ni de relayer sur leur site web avec un lien.

Ce règlement a provoqué de nombreuses frictions entre l'entreprise et les développeurs. En 2018, Netflix a finalement refusé de payer cette taxe de 30%. Le géant du streaming a tout simplement supprimé la possibilité de s'abonner et de payer par l'App Store sur iOS. Pour s'abonner, l'utilisateur est prié de se rendre sur le site officiel de Netflix. Spotify avait pris une décision similaire peu de temps après. Malgré la fronde des deux services, suivi par l'affaire Fortnite, le groupe californien n'avait jamais dénié changer d'avis.

Apple accepte de revoir les règles de l'App Store

Dos au mur, Apple va finalement accepter que certaines applications intègrent un lien vers leur site web. Sur ce lien, les utilisateurs pourront s'abonner au service, régler le prix de leur abonnement ou gérer leur compte. Ce changement de taille sera mis en place à partir de début 2022, explique Apple dans un communiqué de presse.

Attention, la firme à la Pomme réserve cette possibilité aux applications de type « reader ». Ces apps sont conçues pour afficher des vidéos, de la musique, des fichiers audio, des journaux ou des magazines. De facto, ces applications pourront facturer des abonnements aux usagers iOS sans s'acquitter de la fameuse commission App Store. Début 2022, les applications Netflix et Spotify incluront un lien qui permettra de s'abonner en quelques clics.

Lire aussi : Apple autorise désormais les applications qui vendent de la marijuana sur l'App Store

“Apple aidera également les développeurs d'applications de lecture à protéger les utilisateurs lorsqu'ils les relaient à un site web externe pour effectuer des achats”, s'engage Apple. Ce revirement fait suite à une plainte déposée par la Commission à la concurrence japonaise (JFTC). Le régulateur japonais accusait Apple de pratiques anticoncurrentielles. Cette défaite judiciaire oblige le groupe à revoir le modèle de fonctionnement de sa boutique d'applications.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !