Apple réduit à 15% la commission de l’App Store pour les petits développeurs

Apple a décidé de réduire la commission de l’App Store pour les petits développeurs. Dès le 1er janvier 2021, la firme de Cupertino ne prélèvera plus que 15% sur tous les achats d’applications ou les paiements intégrés. Seuls les développeurs qui génèrent moins d’un million de dollars par an sont concernés par cet assouplissement. D’importantes firmes comme Epic Games, Netflix, Spotify ou Tinder devront continuer de s’acquitter d’une commission de 30%. 

Apple App Store antitrust

Ce 18 novembre 2020, Apple a annoncé l’App Store Small Business Program par le biais d’un communiqué de presse. Afin d’aider les PME et les indépendants les plus modestes pendant la pandémie, le géant californien a accepté de réduire de moitié sa commission sur les paiements d’applications ou tous les achats intégrés. « Les petits développeurs et les futurs entrepreneurs auront plus de ressources pour investir et développer leur entreprise » se félicite Apple dans un billet de blog. Cette formule entrera en vigueur dès le premier janvier 2021.

Pour en profiter, les développeurs doivent avoir enregistré un chiffre d’affaires inférieur à 1 million de dollars au cours de l’année dernière. Apple affirme que la vaste majorité des 28 millions de développeurs présents sur l’App Store pourront profiter de cette formule. La nouvelle a été saluée par plusieurs développeurs d’applications à succès, comme MySwimPro ou Song of Bloom.

Sur le même sujet : Enquête antitrust – Apple affirme avec aplomb qu’il n’étouffe aucun concurrent dans son écosystème

Apple maintient sa commission de 30% pour les autres développeurs

De facto, Epic Games, Spotify ou encore Netflix continueront de devoir s’acquitter d’une commission de 30%. Leur chiffre d’affaires des 3 groupes sur l’App Store dépasse largement le seuil fixé par Apple. Pour rappel, ces trois firmes se sont publiquement opposées à la commission imposée par Apple sur son App Store. Pour dénoncer le monopole d’Apple, Epic Games a même lancé sa propre solution de paiement in-app au sein de la version iOS de Fortnite, au mépris des règles de l’App Store. En représailles, Apple a banni Fortnite de sa boutique. De leur côté, Spotify et Netflix ne permettent plus de s’abonner en passant par l’application iOS.

Quoi qu’il en soit, cette annonce intervient après plusieurs mois de bras de fer entre Apple et Epic Games. En réduisant le montant de la commission, la firme de Cupertino cherche visiblement à redorer son image et à regagner la confiance des développeurs. In fine, Apple coupe l’herbe sous le pied d’Epic Games et consorts, mais sans infléchir sa politique ou sacrifier une importante partie de ses revenus.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !