App Store : Apple autorise désormais les applications qui vendent de la marijuana

 

L'App Store s'ouvre aux applications liées à la marijuana. Désormais, Apple va autoriser les applications qui proposent des services de livraison d'herbe. Évidemment, ces applis iOS seront uniquement disponibles dans les pays et états où le cannabis a été légalisé. A contrario, Google continue d'interdire fermement les applications concernant la weed sur le Play Store. 

app store apple cannabis

Apple vient de mettre  à jour les conditions d'utilisation de l'App Store pour les développeurs. Désormais, le site d'Apple annonce : “les applications qui encouragent la consommation de tabac et de produits de vape, de drogues illégales ou de quantités excessives d'alcool ne sont pas autorisées sur l'App Store. […] Faciliter la vente de substances réglementées (à l'exception des pharmacies agréées et des dispensaires de cannabis agréés ou légaux) ou du tabac n'est pas autorisé”.

Le géant californien introduit donc une exception qui autorise les commerçants de cannabis à proposer leur application iOS. Jusqu'ici, les règles de l'App Store interdisaient fermement l'évocation de la marijuana. “Il n'est pas permis de faciliter la vente de substances réglementées (à l'exception des pharmacies agréées), de marijuana ou de tabac” déclarait Apple il y a encore quelques semaines.

Sur le même sujet : L’App Store et le Play Store ont déjà généré 65 milliards de dollars de recettes en 2021

Contrairement à Apple, Google continue d'interdire le cannabis sur le Play Store

Évidemment, l'autorisation des applications proposant du cannabis est limitée aux pays où la drogue douce a été légalisée. “Les applications qui facilitent la vente légale de cannabis doivent être géo-restreintes à la juridiction légale correspondante” précise Apple. Ainsi, les applications ne seront pas visibles, et donc impossibles à installer, si vous résidez dans un pays qui interdit la marijuana, comme la France.

Cette décision fait suite à un large mouvement visant à légaliser la détention et la consommation de marijuana aux Etats-Unis. En mai, l'herbe a ainsi été légalisée dans l'Etat de New York. Plusieurs états ont aussi assoupli leur législation.

De son côté, Google continue d'interdire formellement les applications liées au cannabis sur le Play Store. “Nous n'autorisons pas les applications qui facilitent la vente de marijuana ou de produits à base de marijuana, quelle que soit leur légalité” déclare Google sur son site.

Google ne fait aucune exception au sein des États ayant légalisé le cannabis, bien qu'ils soient de plus en plus nombreux. Google justifie cette décision par sa volonté de faire de la plateforme “un cadre positif et sain pour les enfants et les familles”. Le géant de Mountain View n'a pas mis à jour ses directives depuis 2019. Face au changement législatif opéré dans la plupart des états, Google va-t-il emboîter le pas à Apple ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !