App Store : Spotify refuse de payer 30% de commission à Apple, comme Netflix

L’App Store d’Apple d’un côté, Netflix et Spotify de l’autre : l’application de streaming audio refuse désormais de laisser ses potentiels clients Premium s’abonner via son application. Comme d’autres éditeurs, Spotify reproche à Apple de rendre ses formules d’abonnement 3 euros plus chères en raison des 30% de commission prélevés par le magasin. Désormais il faut obligatoirement passer par le site de Spotify pour s’abonner.

spotify abonnements

Après Netflix, Spotify dit « ça suffit ». L’application de streaming audio refuse désormais de respecter les règles de l’App Store, en matière de partage de revenus des achats intégrés. Les applications qui proposent des abonnements doivent en effet payer 30% de commission pour chaque nouvel abonnement pendant 12 mois, puis 15% à partir de l’année suivante. Chez Spotify, cela se traduit par des abonnements 3 € plus chers via l’App Store. Pour contourner ce problème, Netflix avait opté pour une solution radicale : forcer ses potentiels clients à s’abonner directement via le site plutôt que via les achats intégrés de l’application. Spotify a ainsi choisi discrètement en début de mois d’imiter la firme de Los Gatos et ne propose plus désormais de s’abonner via l’App Store.

App Store : après Netflix, Spotify dit « non » au prélèvement de 30% de commission sur les abonnements

Proposer des abonnements individuels Spotify Premium à 12,99 € rendait de toute façon l’offre moins compétitive que la gamme d’abonnements Apple Music. Etonnamment Spotify maintenait cette modalité de paiement tout en encourageant depuis 2015 ses utilisateurs à s’abonner uniquement via le site. Spotify envoie des emails à tous ceux qui paient la commission App Store pour leur demander de résilier et de se réabonner via spotify.com. On peut d’ailleurs désormais lire dans les pages d’aide  : « jusqu’à tout récemment, il était possible de souscrire à Spotify Premium avec le système de paiement in-app d’Apple. Cependant, ce mode de paiement n’est plus disponible pour les nouveaux abonnés […] Apple prélevait des frais supplémentaires en plus du tarif standard, nous avons décidé d’éliminer les intermédiaires, pour le bien de votre portefeuille ». 

L’App Store des iPhone n’est pas le seul magasin d’applications à imposer des commissions. Son principal concurrent, le Google Play Store, fait exactement la même chose : 30% de commission pendant 12 mois, puis 15% l’année suivante. Néanmoins, Spotify ne proposait pas ses abonnements via achats intégrés sous Android. Soulignons que les éditeurs qui s’opposent aux modèles de partage des revenus sont rares. Et qu’on ne sait pas dans quelle mesure le retrait de Netflix et Spotify peut réellement infléchir les approches d’Apple et de Google : ces deux services peuvent sans aucun doute se passer du système pour booster leur base d’abonnés, mais est-ce vraiment le cas d’éditeurs moins connus ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix envisage de lancer un abonnement moins cher

Netflix étudie la possibilité de proposer un abonnement encore moins cher partout dans le monde. D’abord testé sur le marché indien, ce nouvel abonnement low cost devrait permettre au service de VOD de séduire 10 millions d’abonnés en plus d’ici la…