Apple Car : le PDG de Volkswagen n’est “pas effrayé” par l’arrivée de la voiture autonome

 

Herbert Diess, PDG de Volkswagen, n'a pas peur de la potentielle Apple Car. Bien qu'il admet que les ambitions de la firme de Cupertino sont logiques, compte tenu de ses connaissances en matière de batterie et de logiciels, il estime qu'il lui faudra du temps pour prendre le contrôle de toute une industrie. Des remarques similaires avaient été prononcées lors de l'arrivée d'Apple sur le marché du smartphone.

Volkswagen
Crédits : Erik Mclean / Unsplash

L'Apple Car ne fait pas encore trembler les géants de l'industrie. Alors que la firme de Cupertino a débauché l'un des meilleurs talents de Volkswagen pour travailler sur le projet, le PDG du groupe allemand se dit serein face à l'arrivée de la future voiture électrique“Le secteur automobile n'est pas une industrie typique de la tech qu'il est possible de dominer en un seul coup”, estime Herbert Diess. “Apple n'y arrivera pas en une nuit”.

À la tête d'un des constructeurs automobiles les plus importants dans le monde, Herbert Diess a des raisons de ne pas paniquer devant l'Apple Car, tandis que certains présentent d'ores et déjà cette dernière comme la principale concurrente des voitures Tesla. Néanmoins, le PDG reconnaît que les ambitions de la firme sont “logiques”, puisque celle-ci possède une expertise indéniable en matière de batteries, logiciels et design. “Pourtant, nous ne sommes pas effrayés”.

À lire également – Apple Car : 500+ km d’autonomie, 80% de charge en 18 mn… voici un premier portrait-robot

Volkswagen ne craint pas l'Apple Car

Il faut dire que le constructeur allemand n'est pas à la traîne dans le domaine. Celui-ci a boosté ses ventes de voitures électriques de 200% en 2020 et ne manque pas de projets pour l'avenir. En plus la prochaine sortie de son ID.4, Volkswagen a annoncé s'associer avec Microsoft pour développer un véhicule autonome. Si le constructeur n'a pas peur, il est certain que sa riposte est déjà en cours de préparation.

Les Apple Car seraient en effet elles aussi 100 % autonomes, ce qui pousse les acteurs de l'industrie, en plus des progrès des Tesla en la matière, de développer la recherche dans ce domaine. Quant à l'impact qu'aura la voiture sur le secteur global, il est encore difficile de l'évaluer. Néanmoins, il est intéressant de noter que Palm, leader sur le marché du smartphone en 2006, s'était permis une remarque similaire à l'annonce de l'iPhone. Selon ce dernier, Apple n'aurait pas pu “tout comprendre d'un coup”.

Source : reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !