Les Apple Car seraient 100% autonomes, sans conducteur

 

L'Apple Car serait dès sa sortie une voiture conçue pour être entièrement autonome – sans aucun conducteur. La firme pourrait même utiliser ses voitures autonomes pour régler le problème du dernier kilomètre dans les livraisons. 

Apple Store
Crédits : Unsplash

On sait que Apple prépare, entre autres projets très attendus comme les “Apple Glass”, une “Apple Car” – en d'autres termes sa première voiture électrique. On sait que Apple est en train de se rapprocher de Hyundai pour la produire. Si cela se concrétise, le firme pourrait bénéficier de sa plateforme de motorisation E-GMP particulièrement flexible ce qui semble correspondre parfaitement aux besoins de la marque.

Le possible emploi de la plateforme E-GMP nous donne un premier aperçu de ce que pourrait être l'Apple Car sur la route. La plateforme E-GMP peut en effet déboucher sur des véhicules avec plus de 500 km d'autonomie (WLTP), et une recharge rapide permettant de passer de 0 à 80% en seulement 18 minutes. Plusieurs voitures dotées de la plateformes doivent prochainement sortir.

Apple n'aurait pas prévu de place conducteur dans l'Apple Car

Il y aura notamment la Ioniq 5 dans la première moitié de 2021. Concernant l'Apple Car, les infos sur les caractéristiques techniques retenues in fine par Apple restent inexistantes. Néanmoins la multiplication des rumeurs autour du projet semble trahir une certaine effervescence. Une source citée par CNBC glisse d'ailleurs deux infos potentiellement majeures sur l'Apple Car.

“Les premières Apple Cars ne seront pas conçues pour être conduites par un conducteur. Il s'agira de voitures électriques autonomes conçues pour fonctionner sans conducteurs et destinées au dernier kilomètre”, explique la source. Un tel choix serait aussi courageux qu'étonnant. En effet le cadre réglementaire ne permet pas encore à des véhicules autonomes de se déplacer seules, sans supervision, sur les routes.

C'est d'ailleurs vrai en Europe comme aux Etats-Unis. Mais, comme nous l'évoquions récemment, on peut relever qu'il semble peu probable que l'Apple Car sorte avant l'horizon 2025 au plus tôt. Beaucoup de choses peuvent donc changer dans cet intervalle. D'autant que Tesla n'est plus le seul conducteur à promouvoir une évolution du cadre réglementaire pour permettre le développement des voitures autonomes.

Lire également : Apple Car – la firme vient de recruter l'un des meilleurs talents de Porsche et de Volkswagen

Mais il y a aussi une autre info très intéressante. Apple serait intéressé par le “dernier kilomètre”. Autrement dit les transferts à l'aéroport, et peut-être également les livraisons.

Source : Uberizmo



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3
Les Tesla Model 3 et Y continuent de baisser de prix

Tesla vient de baisser le prix de ses deux modèles phares aux Etats-Unis. La baisse n’est pas très importante et ne concerne pour le moment que le marché américain, mais elle traduit une certaine tendance. On peut espérer une telle…

Tesla Model Y configurateur américain
Tesla retire de la vente le Model Y le moins cher à 39 990 dollars

Tesla vient d’abandonner la variante Standard Range de son petit SUV, le Model Y, qui était disponible il y a encore quelques jours à seulement 39 990 dollars aux États-Unis. Il est désormais impossible de se procurer cette version, les utilisateurs…

voiture électrique
Mi Car : Xiaomi pourrait développer sa propre voiture électrique

Xiaomi va-t-il construire sa propre voiture électrique ? Selon plusieurs sources, Lei Jun, le fondateur de la firme, y penserait fortement. Le timing serait en tout cas le bon : alors que le marché du smartphone stagne depuis quelques années,…

ford strategie electrique europe
Ford ne vendra plus que des voitures électriques en Europe d’ici 2030

Ford poursuit son offensive dans le domaine de la mobilité électrique. Le constructeur vient d’investir 1 milliard de dollars dans la transformation de son usine à Cologne en Allemagne. L’objectif ? Proposer uniquement des véhicules 100% électriques en Europe d’ici…