Volkswagen s’associe à Microsoft dans les voitures autonomes

 

Volkswagen a demandé à Microsoft de l'aider à mettre au point sa future plateforme de véhicules autonomes. Volkswagen et Microsoft ont déjà une certaine expérience ensemble. Le constructeur aimerait intégrer parfaitement sa plateforme au service de cloud Microsoft Azure. 

volkswagen
Crédits : Unsplash

Le groupe Volkswagen annonce dans un communiqué s'associer avec Microsoft. Volkswagen a besoin de Microsoft à cause du service cloud Microsoft Azure. Le constructeur est en effet en train de développer une nouvelle plateforme pour véhicules électriques autonomes baptisée Automated Driving Platform (ADP) – et a donc besoin de Microsoft comme partenaire pour accélérer son développement.

“Ce partenariat va nous aider à faire passer la durée des cycles de développement de plusieurs mois à quelques semaines”, écrit le constructeur. La conduite autonome implique en effet beaucoup de données dans le cloud. Surtout en cas de développement de services avancés, comme les locations de court terme, les “robotaxi” façon Tesla et bien plus encore.

Lire également : Essai de la Volkswagen ID.3 – notre avis complet sur la voiture électrique qui s'est fait attendre

Volkswagen espère que son partenariat avec Microsoft va accélérer l'avènement de sa plateforme électrique autonome

Volkswagen développe depuis l'année dernière son propre système d'exploitation, VW.OS. Mais la conduite entièrement autonome semble pourtant encore à ce stade un rêve lointain pour le constructeur. Grâce à ce partenariat, Volkswagen pourra entièrement se reposer sur l'expertise de Microsoft dans le calcul, intelligence artificielle et gestion des données.

Il faut dire que même Tesla, contrairement à ce qu'a répété à plusieurs reprises son patron Elon Musk, n'est pas tout à fait prêt à lancer la conduite entièrement autonome. Il y a bien une première bêta, mais selon les premiers retours, le système a encore des réactions parfois dangereuses, ce qui oblige le conducteur à rester attentif et à garder ses mains sur le volant.

Il est néanmoins très stimulant de constater que de plus en plus de constructeurs investissent aujourd'hui sérieusement dans les technologies de conduite autonome. A date, hormis Tesla, Toyota, General Motors sont parmi les plus avancés sur le sujet. On peut donc espérer que les consommateurs auront un vrai choix lorsque la technologie sera disponible – et que les barrières légales pour permettre la conduite entièrement autonome seront enfin tombées.

Microsoft Volkswagen


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3
Les Tesla Model 3 et Y continuent de baisser de prix

Tesla vient de baisser le prix de ses deux modèles phares aux Etats-Unis. La baisse n’est pas très importante et ne concerne pour le moment que le marché américain, mais elle traduit une certaine tendance. On peut espérer une telle…

Tesla Model Y configurateur américain
Tesla retire de la vente le Model Y le moins cher à 39 990 dollars

Tesla vient d’abandonner la variante Standard Range de son petit SUV, le Model Y, qui était disponible il y a encore quelques jours à seulement 39 990 dollars aux États-Unis. Il est désormais impossible de se procurer cette version, les utilisateurs…

voiture électrique
Mi Car : Xiaomi pourrait développer sa propre voiture électrique

Xiaomi va-t-il construire sa propre voiture électrique ? Selon plusieurs sources, Lei Jun, le fondateur de la firme, y penserait fortement. Le timing serait en tout cas le bon : alors que le marché du smartphone stagne depuis quelques années,…

ford strategie electrique europe
Ford ne vendra plus que des voitures électriques en Europe d’ici 2030

Ford poursuit son offensive dans le domaine de la mobilité électrique. Le constructeur vient d’investir 1 milliard de dollars dans la transformation de son usine à Cologne en Allemagne. L’objectif ? Proposer uniquement des véhicules 100% électriques en Europe d’ici…