Xiaomi augmentera le prix de ses smartphones face à la pénurie de puces

 

À l’occasion de la présentation de ses résultats, le président de Xiaomi a prévenu qu’une hausse des prix pourrait avoir lieu. La pénurie de composants, qui touche toute l’électronique, ferait flamber le coût de fabrication. Et une partie de cette augmentation sera répercutée sur le montant des smartphones.

test xiaomi mi 11 cover 2
Xiaomi Mi 11

Il y a des principes simples dans les sciences économiques. La plus connue est la « loi du marché » : l’offre et la demande. Si la demande est forte, le prix augmente, parce que le producteur est en position de force. Si l’offre est pléthorique, le prix baisse parce que l’acheteur fait jouer la concurrence. C’est simple. Nous savons depuis fin 2020 que les pénuries sur les composants électroniques vont continuer. Elles touchent les consoles de jeu PS5 et Xbox Series X, les cartes graphiques AMD et Nvidia et… les smartphones. Qualcomm a confirmé que les difficultés vont s'étendre au moins jusqu'en fin d'année 2021.

Lire aussi – Orange : une pénurie de poteaux ralentit le déploiement de la fibre

Toutes les grandes marques de l'électronique semblent touchées par cette pénurie, même Apple avec ses iPhone 12. Xiaomi sera par exemple touché cette année, information reconfirmée par le président de la marque, Wang Xiang, à l’occasion d’une conférence financière téléphonique à laquelle a assisté l’agence de presse Reuters. Durant cette réunion, Xiaomi a présenté ses résultats pour le quatrième trimestre 2020 (de bons résultats, d'ailleurs). Rappelons que Xiaomi et Realme ont fait partie des marques qui ont dénoncé une pénurie chez Qualcomm.

Xiaomi répercutera l'augmentation des coûts des composants

Wang Xiang explique que la pénurie de composants fait logiquement augmenter leur prix d’achat. « Nous continuerons d’optimiser les coûts de nos produits », explique-t-il. « Nous ferons de notre mieux pour proposer les meilleurs prix à nos consommateurs. Cependant, nous serons peut-être amenés à répercuter la hausse des coûts à nos clients selon les cas de figure ». Le dirigeant utilise ici le conditionnel. Mais il s’agit d’un réajustement qui sera, selon nous, inéluctable.

Reste à savoir si ce réajustement touchera uniquement les futurs modèles de smartphones de la marque, comme le Mi 11 Ultra et le Mi 11 Pro, que nous attendons dans le courant du printemps, ou si les modèles déjà lancés, comme le Mi 11, les Redmi Note 10 ou encore les Poco X3 Pro et F3, seront aussi impactés. Ces derniers ont déjà un prix public conseillé. Toutefois, ce tarif n’est pas fixe dans le temps. Habituellement, il baisse graduellement jusqu’à la fin de vie commerciale du produit. Mais face à un approvisionnement compliqué, il pourrait monter.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !