Orange : une pénurie de poteaux ralentit le déploiement de la fibre

 

Orange est contraint de ralentir le déploiement de la fibre optique en France. La raison ? L'opérateur fait face à une pénurie inédite de poteaux en métal. Des difficultés confirmées par l'Arcep, le régulateur des télécoms.

poteaux penurie
Crédits : Ardèche Drôme Numérique via Flickr

Comme vous le savez peut-être, le gouvernement français s'est fixé avec le Plan France Très Haut Débit d'équiper l'intégralité des foyers français en très haut débit d'ici 2022, avec au moins 80% de lignes en fibre optique (100% d'ici 2025). Seulement, une nouvelle difficulté vient remettre en question la faisabilité du projet.

En effet, les opérateurs et notamment Orange doivent faire face à une pénurie inédite de poteaux en métal. Les réseaux d'initiatives publiques (RIP) sont particulièrement touchés par ce phénomène, à l'instar des réseaux Ardèche Drôme Numérique, Doubs Très Haut Débit ou encore Charente Numérique.

“Une tension au niveau mondial sur les matières premières”

Voyez-vous, l'opérateur mené par Stéphane Richard s'est engagé à fournir des poteaux en métal à tous les acteurs (dont les RIP) qui déploient la fibre optique dans les différentes régions françaises. Seulement, cette pénurie l'empêche pour l'instant de respecter ses engagements, et freine donc de manière inédite le déploiement de la fibre optique.

Ces difficultés d'approvisionnement seraient dues à une tension au niveau mondial sur les matières premières, et en particulier pour l'approvisionnement en acier qui impacterait les fournisseurs en limitant la capacité de la filière de production de poteaux métalliques”, a expliqué Orange auprès de l'Arcep, le régulateur des télécoms.

De son côté, l'institution confirme que “plusieurs acteurs remontent progressivement des difficultés d'approvisionnement en poteaux métalliques, dans le cadre de leurs déploiements FTTH”. Dans tous les cas, cette pénurie en poteaux métalliques est inquiétante, surtout lorsque l'on sait que 40% de la fibre déployée par les RIP passait en aérien en 2018. Un chiffre qui n'a cessé d'augmenter depuis.

À lire également : Orange – bientôt une loi pour pénaliser l'opérateur en cas de pannes à répétition ?

Le Plan Très Haut Débit prend encore du retard

Pour l'instant, le déploiement d'une dizaine de milliers de lignes a été suspendu, faute de poteaux métalliques en nombre suffisant. Déjà en 2018, le Plan France Très Haut Débit avait pris un retard considérable en raison d'une pénurie de fibre optique et de main d'œuvre. Ces nouvelles difficultés vont peut-être contraindre le gouvernement à revoir encore une fois ses délais.

Avant cette pénurie de poteaux métalliques, Orange avait adopté un rythme de croisière particulièrement soutenu, afin de s'assurer de remplir à temps les objectifs fixés par le Plan Très Haut Débit. Seulement, cette accélération a eu un effet pervers, à commencer par des installations bâclées par les techniciens, comme l'a rapporté 60 millions de consommateurs.

Source : Next Impact



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !