Xbox Scarlett : CPU 8 cœurs à 3,5 GHz, 16 Go de RAM, 12 Tflops et un SSD ultra réactif

Maj. le 18 décembre 2019 à 8 h 03 min

Bien que Microsoft ait officialisé sa prochaine console et lui ait même calé une date de sortie, la Xbox Scarlett reste toujours auréolée d’un certain mystère. L’entreprise la dévoilera probablement dans son intégralité en milieu d’année prochaine, mais en attendant, de nouvelles informations provenant d’une source plutôt fiable viennent de tomber.

Selon les plus récentes rumeurs, Microsoft pourrait avoir deux consoles Scarlett dans les tuyaux. L’une répond au nom de code d’Anaconda, tandis que l’autre est connue sous la dénomination de Lockhart. On ignore encore si les deux modèles sortiront en même temps ou en décalé, et s’ils profiteront de la même ludothèque ou si certains titres seront exclusifs à la plus puissante des deux. En revanche, quelques-unes de leurs caractéristiques techniques commencent à fuiter et il y a tout lieu de croire qu’elles seront de véritables bêtes de course.

Selon les informations recueillies par Windows Central, la Xbox Anaconda, la plus puissance des deux modèles, profiterait d’une puissance de calcul de 12 teraflops et d’un CPU 8 cœurs cadencé à 3,5 GHz.  La Xbox Lockart, la moins chère des deux deux, bénéficierait quant à elle de 6 teraflops. À titre de comparaison, les Xbox One S et Xbox One X disposent respectivement de 1,4 et 6 teraflops. Mais ce n’est pas tout : la Xbox Anaconda bénéficierait de 16 Go de RAM, dont 13 Go dédiés aux jeux vidéo (les 3 Go restants étant destinés au système d’exploitation).

Xbox Scarlett : une console qui charge les jeux en un claquement de doigts

Pour le stockage, les deux modèles profiteraient quant à elles d’une technologie propriétaire NVMe SSD. De quoi réduire considérablement les temps de chargement des jeux : un titre qui exige habituellement une minute pour se lancer ne nécessiterait plus que quelques secondes. En outre, la technologie de streaming xCloud, qui compte déjà 54 titres, permettrait de lancer une partie, pendant que le jeu se télécharge en local.

La console devrait par ailleurs offrir un meilleur frame rate que la Xbox One X, même avec les jeux actuels. Windows Central donne en exemple Monster Hunter World, qui a du mal à se maintenir à 60 FPS sur la One X. Un frame rate que la Scarlett devrait atteindre sans difficulté. Et grâce au NVMe SSD, les titres actuels profiteraient d’un temps de chargement accru. Aucune mise à jour de ces jeux actuellement disponibles ne serait requise.

Si la Xbox Scarlett sera capable de tirer partie des dernières innovations procurées par le ray-tracing, elle devrait également être apte à lire les titres actuels de la Xbox One. Et si l’on en croit Microsoft, la console devrait même pouvoir lancer sans problème les jeux la première Xbox et ceux de la Xbox 360, comme le fait actuellement la Xbox One.

Bien entendu, toutes ces informations peuvent être amenées à changer d’ici la sortie des deux modèles de console. Mais si elles sont avérées, la Scarlett de Microsoft et la PS5 de Sony pourraient se mener un combat sans merci sur le plan des performances. De son côté, Sony a pris les devants et annoncé que sa console serait la plus rapide au monde. Reste que sur le marché des consoles, tout se joue au niveau de la ludothèque.

Source : Windows Central



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PS5 : et si elle était moins puissante que la Xbox Series X ?

La PS5 (PlayStation 5) serait capable de délivrer  11 TFLOPS de performances graphique à en croire une nouvelle rumeur. En comparaison, la Xbox Series X pourrait délivrer 12 TFLOPS. Des détails techniques sur le GPU de la PS5 viennent d’émerger….

Xbox Games with Gold : les jeux gratuits de mars 2020

Xbox Games With Gold va permettre à ses abonnés de jouer gratuitement à quatre excellents jeux en mars 2020. Microsoft vient en effet de mettre en ligne la liste des titres offerts sur Xbox One et Xbox 360 pour mars….