Windows 10 est désormais installé sur 500 millions de PC, consoles et smartphones

Dans le cadre de sa conférence BUILD, Microsoft vient d’annoncer que Windows 10 a passé le cap des 500 millions d’installations sur PC, tablettes, smartphones, et consoles de jeux. Un palier important pour le dernier système d’exploitation en date de la firme de Redmond.

À l’été 2015, Microsoft lançait Windows 10. Présenté comme une refonte complète de Windows, suite aux nombreuses critiques émises à l’égard de Windows 8, le système d’exploitation a parcouru un long chemin depuis cette date. Aujourd’hui, la firme créée par Bill Gates annonce que Windows 10 a passé la barre des 500 millions d’installations, principalement sur des ordinateurs, mais aussi sur smartphone, tablette, Xbox One, Surface Hub et casques de réalité virtuelle / augmentée.

En septembre 2016, l’OS atteignait les 400 millions d’installations. Depuis huit mois, 100 millions d’utilisateurs sont donc passés à Windows 10. Parmi ces utilisateurs, certains utilisaient jusqu’à présent une version antérieure de Windows, d’autres se servaient directement d’une autre plateforme comme macOS ou Linux.

Windows 10 : un taux d’adoption en baisse depuis la fin de la gratuité

Si le nombre de 500 millions d’installations peut sembler impressionnant, Windows 10 se répand à un rythme plutôt modéré. Rappelons qu’initialement, Microsoft envisageait le milliard d’installations pour 2018. Depuis lors, la firme a pris conscience de la réalité et a revu ses prévisions à la baisse en juillet 2016.

Lors de sa sortie, et jusqu’à l’été 2016, Windows 10 était proposé gratuitement aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1. De fait, durant les premières semaines qui ont suivi sa sortie, cet OS s’est propagé à vive allure parmi les utilisateurs de Windows. À présent, il est nécessaire de payer une licence, et les nouveaux usagers sont donc moins enclins à opter pour cette version.

La croissance du taux d’adoption a fortement ralenti depuis la fin de la gratuité. De plus, depuis que Microsoft a abandonné le marché du smartphone, le nombre d’appareils compatibles Windows 10 a diminué. Quoi qu’il en soit, avec 500 millions d’appareils, Windows 10 compte parmi les principaux écosystèmes d’applications, et les développeurs ne peuvent plus l’ignorer.

La firme va donc tenter à nouveau de convaincre ces derniers de créer des applications Universal Windows Apps ou de porter leurs applications existantes sur le Windows Store.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !