WhatsApp reporte le partage de données avec Facebook au 15 mai 2021

 

WhatsApp fait marche arrière. Face à l'exode de ses utilisateurs vers Signal ou Telegram, l'application de messagerie instantanée a décidé de reporter le partage de ses données avec Facebook. Les nouvelles conditions d'utilisation n'entreront finalement en vigueur que le 15 mai 2021. 

application Whatsapp iOS

Début janvier, WhatsApp a annoncé une importante mise à jour de ses conditions générales d'utilisation. Désormais, la messagerie partagera certaines données avec Facebook, sa maison mère. Concrètement, le réseau social pourra accéder aux conversations avec les entreprises. En cas de refus de ces nouvelles conditions, WhatsApp menaçait de supprimer le compte des usagers.

L'annonce a poussé des milliers d'utilisateurs à migrer vers des solutions concurrentes, dont Signal ou Telegram. Afin de calmer l'hémorragie, WhatsApp a finalement décidé de reporter l'application de ses nouvelles conditions générales d'utilisation de trois mois.

WhatsApp repousse la mise à jour polémique de ses conditions d'utilisation

“Nous avons décidé de reculer la date à laquelle il sera demandé aux utilisateurs de consulter et d’accepter les conditions. Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février annonce WhatsApp dans un long billet sur son site web officiel. Initialement, le partage de données avec Facebook devait en effet commencer dès le 8 février 2021.

“Nous comprenons la confusion qui règne autour de la récente mise à jour. Beaucoup d’informations erronées ont circulé, ce qui a créé de l’inquiétude. Nous souhaitons aider chacun à comprendre nos principes et les faits” détaille l'application de messagerie. Pour justifier sa décision, WhatsApp pointe du doigt l'émergence de nombreuses fausses informations au sujet de cette mise à jour polémique. Le service s'engage à surveiller de près l'émergence de ces informations erronées et de fournir des retours clairs et précis.

“Nous nous tournerons ensuite progressivement vers les utilisateurs afin qu’ils puissent consulter la politique de confidentialité à leur propre rythme avant que de nouvelles options pour les professionnels ne soient disponibles le 15 mai conclut WhatsApp. Il reste donc plusieurs mois à Facebook pour regagner la confiance des internautes.

Sur le même sujet : WhatsApp ou Signal ? Voici comment choisir son application de messagerie

Enfin, notez que WhatsApp rappelle une nouvelle fois que Facebook n'est pas en mesure de consulter les messages privés des utilisateurs. En évoquant à nouveau le “chiffrement de bout en bout” des messages, la firme californienne cherche à noyer le poisson. En effet, ce n'est pas le chiffrement qui inquiète actuellement les utilisateurs WhatsApp, mais le partage de données avec Facebook, un réseau social connu pour vendre les données de ses membres à des firmes publicitaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !