Une Chevrolet Bolt prend feu sur un parking, General Motors accuse LG

 

Une autre Chevrolet Bolt vient de partir en fumée sur un parking à Sacramento (Californie). La batterie est vraisemblablement la cause de l'incendie. Cette histoire n'arrange pas les affaires de General Motors, qui vient de procéder à un rappel massif de ses citadines électriques pour des risques d'incendie des batteries. Le constructeur américain accuse LG de fabriquer des batteries défectueuses.

chevrolet bold incendie
Crédits : Jesus Damian

Voilà une histoire qui va rajouter de l'huile sur le feu. Alors que General Motors vient de procéder à un rappel massif des Chevrolet Bolt en raison de risques d'incendie des batteries, l'une de ses citadines électriques vient de partir en fumée ce lundi 30 août 2021. En effet, la Bolt 2017 de Jesus Damian, 20 ans, a fini en cendres sur un parking de Sacramento en Californie. Il s'agit du sixième incendie d'une Chevrolet Bolt.

Le véhicule était débranché lorsque le feu s'est déclaré, vraisemblablement au niveau de la batterie installée sous le plancher. C'est tout cas l'avis des soldats du feu qui sont intervenus sur l'incendie. L'opération a pris plusieurs dizaines de minutes, le feu s'étant répandu sur plusieurs véhicules situés à proximité de la Chevrolet Bolt du jeune homme. En effet, une Maserati, une Chevrolet Cruz et une Hyundai Elantra ont été touchées par les flammes.

À lire également : Toyota – rappel de plus de 30 000 Yaris à cause de pompes à carburant défectueuses

General Motors accuse LG d'être responsable des incendies

Le propriétaire a annoncé qu'il comptait poursuivre General Motors en justice. Pour l'instant, le constructeur n'a pas fait de déclaration officielle sur l'incendie ni sur la volonté de Jesus Damian de régler l'affaire devant les tribunaux. Comme dit plus haut, GM a procédé à un rappel massif des Chevrolet Bolt, qui a coûté la bagatelle de 1,8 milliard de dollars à l'entreprise.

Dans un premier temps, le constructeur avait proposé de remplacer toutes les cellules de batterie des voitures rappelées, avant de se raviser finalement. En effet, General Motors pointe du doigt LG, son principal fournisseur de batteries. “Nous n'allons pas commencer à réparer les véhicules rappelés ou à construire de nouvelles Bolt tant que nous n'aurons pas la certitude que LG fabriquera des produits sans défaut”, a assuré Dan Flores, porte-parole de General Motors.

Pour l'heure, l'usine où étaient fabriquées les Bolt est fermée jusqu'au 6 septembre au moins, le temps que GM détermine la cause spécifique du problème de batterie qui a provoqué les incendies. Pour rappel, Hyundai a été contraint en début d'année de rappeler 75 680 voitures pour des risques d'incendie des batteries.

Source : Mashable



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !