Chevrolet Bolt : les batteries prennent feu, General Motors rappelle tous les véhicules

 

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé un rappel massif de tous les véhicules électriques Chevrolet Bolt en raison de risques d'incendie dus à des défauts de fabrication des batteries.

Chevrolet Bolt
Crédit : GM

GM a décidé de rappeler toutes les Chevrolet Bolt pour la troisième fois en neuf mois en raison du risque que leurs batteries prennent feu. Le mois dernier, la société avait demandé aux propriétaires de véhicules de l'année modèle 2017-2019 de se garer à l'extérieur et de ne pas les recharger pendant la nuit après que deux véhicules réparés dans le cadre du précédent rappel ont pris feu.

Ce rappel massif coûtera à l'entreprise environ 1 milliard de dollars, ce qui porte le coût total des rappels de batteries de la Bolt à 1,8 milliard de dollars. Le rappel initial a été imputé à un défaut de fabrication dans une usine sud-coréenne dirigée par LG Chemical Solution, le fournisseur de batteries de GM.

À lire également – Hyundai Kona : des batteries prennent feu, le constructeur rappelle 75 680 voitures

Les voitures Chevrolet Bolt peuvent prendre feu

Pour l’instant, le constructeur automobile a demandé aux propriétaires de Bolt d'apporter leurs voitures chez les concessionnaires pour une mise à jour du logiciel qui limitera la recharge à 90 % de la capacité totale de la batterie pendant qu'il s'efforcera de trouver une solution permanente. Si les conducteurs ne peuvent pas se rendre immédiatement chez un concessionnaire, GM leur conseille tout simplement de ne pas utiliser leur véhicule.

De son côté, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) a exhorté les propriétaires de Bolt à se garer à l'extérieur et loin de leur maison par mesure de précaution. En effet, au moins cinq incendies auraient déjà eu lieu, dont au moins un qui a enflammé une maison.

La nouvelle campagne de remplacement des batteries concernerait tous les modèles produits jusqu’en 2022, et inclut donc des voitures qui ne sont même pas encore produites. GM avait déjà arrêté la production de la Bolt et de la Bolt EUV en raison d'une pénurie mondiale de puces, et il semble que le constructeur ne soit pour l’instant pas capable de fournir une solution permanente à ce problème de batteries. Tesla est également touché par la pénurie, qui va retarder les livraisons de plusieurs mois.

À la suite de l’annonce du troisième rappel, les actions de LG Chem ont chuté de 11 % lundi, et son cours a perdu 6 milliards de dollars en valeur boursière. Les actions de GM étaient, elles, en baisse de 1,27 % à la clôture du marché. Récemment, ce sont 30 000 Toyota Yaris qui ont aussi été rappelées à cause de pompes à carburant défectueuses.

Source : Ars Technica



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !