Tim Cook : « nous ne proposons pas Apple Music pour gagner de l’argent »

Avec Apple Music, Apple a fait une entrée fracassante sur le marché du streaming musical. Aux Etats-Unis il compte plus d’abonnés que le leader Spotify mais reste en retrait au niveau mondial. Les recettes qui en découlent contribuent aux excellents revenus liés aux services d’Apple. Pourtant Tim Cook a déclaré que la firme ne proposait « pas Apple Music pour gagner de l’argent ». Non vous n’êtes pas sur Le Gorafi.

tim cook apple music pas argent

Apple Music a beau cartonner, cela ne semble pas réjouir Tim Cook. Le CEO d’Apple est revenu sur les excellents résultats de son service de streaming musical. Cette année, et alors qu’il est arrivé bien plus tard sur le marché, Apple Music est passé devant Spotify (leader incontesté) en nombre d’abonnés payants aux Etats-Unis. Au niveau mondial, le service suédois reste loin devant avec 160 millions d’abonnés au total dont 83 millions sont abonnés au compte Premium. Apple Music compte 45 millions d’abonnés (pas d’offre gratuite). En termes de revenus cela correspond à 30 milliards de dollars de recettes pour Apple en 2017.

Apple Music n’est pas là pour l’argent, mais Tim Cook veut quand même doubler ses revenus

Ces chiffres ne semblent pas spécialement réjouir Tim Cook, CEO d’Apple, qui s’est confié à Robert Safian, de Fast Company, dans les bureaux de l’Apple Park.

Nous craignons que l’humanité soit vidée de sa musique, qu’elle devienne une sorte de monde où les bits et les octets remplaceront l’art et l’artisanat. La musique inspire et motive. La nuit, elle m’aide à me calmer. Je pense que c’est mieux que n’importe quel médicament. Nous ne sommes pas là pour l’argent.

Tim Cook, dans sa déclaration, surprend. D’abord parce qu’il tacle indirectement Spotify lorsqu’il parle de musique faite de « bits et d’octets ». Rappelons que l’approche de Spotify repose sur un algorithme plus axé sur les mathématiques que l’algorithme d’Apple Music plus « humain », comparable à celui de Netflix.

L’autre incohérence vient du fait que Tim Cook n’assume pas l’aspect lucratif d’Apple Music. D’abord parce que cette déclaration va à l’encontre du modèle économique d’Apple Music. Le service n’est gratuit que 3 mois, pour l’essayer. Pour en profiter ensuite il faut obligatoirement payer. Aucune offre gratuite n’existe, contrairement à Spotify et la plupart des services de streaming de musique.

Ce discours ne colle pas non plus avec d’autres déclarations du CEO au sujet du service de streaming. Lors de l’annonce des derniers résultats, Tim Cook a en effet expliqué qu’il souhaitait dégager davantage de profits d’Apple Music, car pour le moment Apple ne gagne pas d’argent avec Apple Music. Il souhaite passer de 30 milliards de dollars en 2017 à 50 milliards de dollars en 2021. En 3 ans, Tim Cook veut donc presque doubler les revenus liés à Apple Music. Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas d’argent. Dixit le CEO de la seule entreprise de l’Histoire à atteindre les 1000 milliards de dollars de valorisation.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPad Pro 2018 apparaît chez un fabricant de coques

L’iPad Pro 2018 commence à montrer ses lignes très épurées à quelques semaines de sa présentation. Jusqu’ici nous n’avions qu’une photo de piètre qualité d’un rendu sur un écran d’ordinateur. Mais les fabricants de coque commencent semble-t-il à recevoir des…