TikTok : après les Etats-Unis, au tour de l’Europe d’enquêter sur le traitement des données

 

Alors que les Etats-Unis sont en bonne voie pour bannir TikTok du territoire américain, la présidente de la Commission européenne vient de confirmer que plusieurs enquêtes sur le réseau social sont en cours. Ces investigations concernent notamment le traitement des données personnelles des utilisateurs et leur transfert vers la Chine.

tiktok enquete traitement donnees europe
Crédits : Unplash

Allons-nous assister prochainement à la disparition de TikTok sur le sol américain et en Europe ? Concernant le pays de l'Oncle Sam, la FCC a déjà fait savoir que le bannissement de l'application était inéluctable. Plusieurs sénateurs démocrates ont appelé à l'interdiction du réseau social sur le territoire américain. Alors qu'il est reproché à l'application de diffuser des fakes news et du contenu pro-chinois, TikTok n'a pas arrangé son cas en dévoilant sa nouvelle politique de confidentialité.

En effet, il est précisé que les données personnelles des utilisateurs sont effectivement envoyées en Chine ainsi que dans d'autres pays. Comme vous pouvez vous en douter, cette transparence ne joue pas vraiment en faveur du réseau social appartenant à ByteDance.

L'Europe enquête à son tour sur le traitement des données de TikTok

Or, l'avenir de TikTok n'est pas seulement menacé outre-Atlantique, mais aussi en Europe. En effet, la présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen vient de confirmer que plusieurs enquêtes officielles sont en cours contre TikTok. Ces investigations concernent le traitement et le transfert des données personnelles des utilisateurs vers la Chine, ainsi que la présence de publicités ciblées et destinées aux mineurs.

Les enquêteurs de la Commission veulent s'assurer que TikTok respecte les exigences du RGPD, le Règlement général de protection des données. “Les pratiques de TikTok en matière de données, notamment en ce qui concerne les transferts internationaux de données, font l'objet de plusieurs procédures en cours. Il s'agit notamment d'une enquête de la Commission irlandaise de protection des données sur le respect par TikTok de plusieurs exigences du RGPD, y compris en ce qui concerne les transferts de données vers la Chine et le traitement des données des mineurs,” explique-t-elle.

Ursula Von Der Leyden a répondu aux préoccupations soulevées par des membres du Parlement européen sur l'accès potentiel des autorités publiques chinoises aux données TikTok des utilisateurs européens. Rappelons qu'en juillet 2022, TikTok avait suspendu en urgence le déploiement d'une mise à jour qui lui permettait de se passer du consentement des utilisateurs européens pour les exposer à de la publicité ciblée.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !