TikTok : l’app sera bannie aux Etats-Unis, ce n’est qu’une question de temps

 

Un responsable de la FCC, l’autorité étasunienne de régulation des télécom FCC, a déclaré dans un entretien accordé à Axios que l’avenir de Tiktok ne tient qu’à un fil. Pire encore, l’application chinoise de partage de vidéos est, en fait, condamnée d’avance.

TikTok version Web / Crédit : Unsplash

Selon Brendan Carr, l’un des cinq délégués de la FCC, le bannissement de Tiktok sur le sol américain est inéluctable. En 2020, le 45ème Président des Etats-Unis avait tenté de faire bannir l’application, sans succès. Les politiciens semblent aujourd’hui être mûrs pour suivre ses pas. Un sénateur Démocrate va jusqu’à déclarer : “je ne dirais pas ça d’habitude, mais Donald Trump avait raison. Si votre pays utilise des produits Huawei, si vos enfants sont sur TikTok, l’influence que peut avoir la Chine est une menace bien plus grande et plus immédiate que toute sorte de conflit armé’.

Rien qu’au pays de l’Oncle Sam, TikTok a été téléchargé 200 millions de fois. Autant de données mises à disposition d’une compagnie aussi proche du gouvernement chinois, ne manquent pas d’inquiéter les politiciens américains. À l’approche d’élections de mi-mandat cruciales, le bannissement de l’application de ByteDance est un argument électoral pour de nombreux candidats. Ils reprochent notamment à l’application de diffuser des fake news et du contenu pro-chinois.

En attendant une décision, TikTok continue d’envoyer ses données en Chine

TikTok ne fait rien pour apaiser les craintes, bien au contraire dirait-on. Par exemple, la nouvelle politique de confidentialité de TikTok stipule que les données des utilisateurs européens sont effectivement envoyées en Chine et sont librement consultables par les employés de la compagnie. Correctement exploitées, toutes ces données peuvent effectivement fournir des informations cruciales à un gouvernement chinois qui n’est pas actuellement en odeur de sainteté avec les pays occidentaux.

Rappelons pour la petite histoire que Me Carr a joué un rôle prépondérant dans le bannissement de Huawei aux Etats-Unis. On peut donc le croire quand il affirme vouloir définitivement bannir TikTok. À moins qu’un improbable arrangement ne soit trouvé, les jours de TikTok aux Etats-Unis sont comptés. L’Union européenne suivra-t-elle les pas de Washington ?

Source : Axios



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !