Test Oppo Enco X : des écouteurs moins chers et qui n’ont rien à envier aux AirPods Pro

 
oppo enco x test cover 3

Après les Enco Free, W51 et W31, Oppo présente les Enco X, sa quatrième paire d’écouteurs True Wireless Stereo. Comme les W51, ils sont équipés de la réduction de bruit active. Et comme les Enco Free, ils se positionnent sur le segment premium avec un prix de vente qui frôle les 180 euros. La qualité est-elle au rendez-vous ? Réponse dans ce test complet.

oppo enco x test cover 3

Il y a pratiquement un an, Oppo a renforcé sa stratégie pour miser sur la construction d’un écosystème de produits. Les smartphones restent le centre de l’offre de la marque chinoise. Mais ils sont désormais accompagnés par des accessoires qui enrichissent l’expérience. En début d’année, Oppo a ainsi présenté les Enco Free, sa première paire d’écouteurs TWS (acronyme anglophone de True Wireless Stéréo, ou en langue de Molière « vraie stéréo sans fil »). Nous avons publié un test complet de ces écouteurs qui s’en tirent avec les honneurs.

Lire aussi – Test AirPods Max : le casque d’Apple est-il à la hauteur de son prix ?

Durant les quelques mois qui ont suivi, Oppo a accentué son offre d’accessoire. Une montre connectée, l’Oppo Watch (animé par Google WearOS). Deux paires d’écouteurs, les Enco W31 et W51, ces derniers étant compatibles avec la technologie de réduction de bruit active. Lors d’une séance de prise en main organisée avec Oppo à la rentrée, nous avons trouvé que l’effet était très intéressant, mais pas encore assez prononcé. Dommage, car les W51 sont assez peu onéreux. Mais la concurrence est considérable. En quelques mois, nous avons vu débarquer les Huawei Freebuds Pro et Freebuds 3i, les OnePlus Buds et Buds Z, etc.

Pour se faire une place au soleil, il faut un produit emblématique. Un produit séduisant, bien fait, avec des bonnes performances, notamment en qualité sonore et en réduction de bruit active. C’est alors qu’Oppo a révélé cet automne les Enco X, une quatrième paire d’écouteurs « premium » avec un prix plus élevé encore que celui des Enco Free. Sur le papier, ce nouvel accessoire audio, qui profite d’un partenariat avec la marque danoise Dynaudio, a tout d’un excellent produit. Nous avons passé quelques mois avec les écouteurs à l’oreille. Et voici ce que nous en pensons.

Notre test vidéo

Fiche Technique

 Oppo Enco X
Coloris Noir ou Blanc
PoidsÉcouteurs : 4,8 grammes (x 2)
Boîtier : 42,5 grammes
Taille du boitier66.3 x 49 x 21,7 mm
Batterie Écouteurs : 44 mAh (x 2)
Boîtier : 535 mAh
Codec AudioLHDC / AAC / SBC
ConnectivitéUSB-C, Bluetooth 5.2
Charge sans fil Qi
Certification IP54

Prix et disponibilité

oppo enco x test cover 4

Les Enco X sont disponibles depuis la fin du mois de novembre 2020. Ils sont commercialisés dans toutes les enseignes habituelles, ainsi que sur le site officiel d’Oppo. Le prix des Enco X est de 179 euros. Ils se positionnent ainsi comme les écouteurs les plus chers du catalogue d’Oppo, au-dessus des Enco Free, au début de l’été 2020 à 129 euros, et des W31 et W51, tous deux positionnés sous la barre des 100 euros.

Les Enco X sont concurrencés par les AirPods Pro d’Apple (279 euros), les Huawei Freebuds Pro (200 euros), les OnePlus Buds (89 euros), ainsi que les tout récents Galaxy Buds Pro (229 euros), présentés par Samsung à l’occasion du lancement des Galaxy S21. Comme toujours, Oppo mise donc sur un positionnement tarifaire généralement en dessous de la concurrence (Samsung, Huawei, Apple). Les Enco X sont donc relativement attractifs pour le porte-monnaie. Reste à savoir s’ils le sont aussi pour les oreilles.

Design des écouteurs

oppo enco x test ecouteur 2

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec les écouteurs. Et observons leur design. Avec les Enco X, Oppo s’éloigne légèrement des standards imposés par les AirPods, contrairement aux Enco Free qui en reprenait le design pratiquement à l’identique (mais agrémenté quelques pointes de fantaisie). Ici, nous retrouvons un design plus arrondi et courbé, misant plus sur l’ergonomie que la praticité.

La coque de chaque écouteur, protégée contre les éclaboussures (certification IP54), est polycarbonate bien sûr. Mais la finition est brillante et non mate, comme sur les Enco Free. La partie haut-parleur est constituée d’une partie ovoïde avec une légère excroissance pour fixer un embout et entrer dans le pavillon de l’oreille sans forcer.

oppo enco x test ecouteur 1

Cette partie de l’écouteur est plus volumineuse que celle des Enco Free. Avec un avantage et un inconvénient : l’écouteur ne s’adaptera pas forcément à toutes les formes d’oreilles. Mais si c’est le cas, le maintien sera bon et agréable, même après plusieurs heures d’écoute.

Sur l’excroissance de la partie ovoïde de l’écouteur, vous pouvez fixer un embout en silicone souple. Ce sont eux qui assurent l’isolation phonique et la réduction de bruit passive. Il est possible de le retirer pour le remplacer (s’il est endommagé) ou pour opter pour une autre taille. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir la taille médium. Les écouteurs sont également livrés avec deux paires d’embouts supplémentaires : small et large (voir ci-dessous). Les embouts des Enco X sont plus grands que ceux des Enco Free. Ils sont plus souples et plus faciles à enlever. En revanche, ils sont plus fragiles.

oppo enco x test accesoire 1

L’autre partie importante de chaque écouteur est la tige. Elle est toujours circulaire, mais elle aussi beaucoup plus petite que celle des Enco Free (et des AirPods). Dans celle-ci, vous retrouvez de nombreux éléments : une batterie bien sûr, une surface tactile (pour les différents contrôles), les connecteurs pour la recharge et deux petits microphones. Les surfaces tactiles permettent de prendre un appel, contrôler la musique et le volume sonore, ou encore l’activation de la réduction de bruit active ou du mode transparence. Nous reviendrons sur ces deux derniers.

oppo enco x test comparaison 2
Enco X à gauche et Enco Free à droite

Évoquons quelques instants les deux micros. Le premier est situé en haut de la tige. Il est chargé de la réduction de bruit active. Et le second en bas de la tige, entre les connecteurs de charge. Il est responsable de la prise de son pendant les appels ou pour converser avec Google Assistant.

Design de la boite de charge

oppo enco x test boitier 1

Comme les écouteurs, la boite livrée avec les Enco X s’appuie sur un design plus arrondi que celui des Enco Free. Et comme les écouteurs, le boitier est habillé d’une coque en polycarbonate brillante et non mate. Son format est ovoïde. Il est plus large que haut. Ce boitier dispose d'un marquage Oppo assez discret sur le couvercle, ainsi qu'un autre marquage beaucoup moins discret avec Dynaudio. Il confirme que le produit a été co-créé.

oppo enco x test boitier 2
Le bouton matériel pour l'appairage

Il y a quelques similitudes entre les deux boitiers. À commencer par son ergonomie plutôt verticale : les écouteurs se rangent debout et non couchés, contrairement aux Enco W51 et W31. Un port USB type-C est présent sous le boitier (quand vous le tenez debout). En outre, un bouton matériel est présent sur la tranche pour activer l’appairage du casque avec un smartphone. Retrouvez dans la partie « application pour smartphone » quelques informations à ce sujet.

oppo enco x test comparaison 1

Enfin, la LED de notification, ici très discrète, est positionnée en façade. Elle est rouge pour indiquer que sa batterie sera bientôt déchargée. Elle est orange quand elle charge les écouteurs. Elle est verte quand un certain niveau de charge est présent dans les écouteurs. Et elle est blanche quand l'appairage est actif (fixe) ou en cours (clignotant).

Qualité audio

La qualité de l’expérience audio est globalement bonne. Mais elle est très variable. Elle peut en effet être très bonne, comme elle peut être passable. Cela dépendra essentiellement du smartphone avec lequel vous utilisez votre casque. Si vous optez pour un Oppo haut de gamme (Find X2 Pro, comme c’est le cas dans notre test vidéo, Find X2 ou Oppo Reno 4 Pro), vous aurez l’expérience la plus riche. Les écouteurs sont compatibles LHDC, un codec audio Bluetooth haute définition. Il enrichit considérablement le son et offre une belle rondeur, même dans les graves, là où les écouteurs intra-auriculaires n’excellent généralement pas. Le codec est activé par défaut avec le Find X2 Pro.

oppo enco x test cover 2

Si vous avez un smartphone Android compatible Bluetooth 5.1 ou plus, vous ne bénéficierez pas du codec LHDC. Vous devrez vous contenter des codecs Bluetooth stéréo standard. L’expérience est toutefois très bonne, puisque le son est qualitatif dans les médiums et les aigus. Vous aurez cependant moins de richesse dans les graves, le volume sonore sera plus bas et vous expérimenterez une petite latence supplémentaire. Ces désagréments ne sont exclusifs aux Enco X, puisque les Enco Free sont également victimes du phénomène.

Si vous avez un smartphone Android compatible Bluetooth 5.0 ou moins, vous aurez un son mono de moins bonne qualité. Il est relativement dommage d’acheter des écouteurs 180 euros pour avoir un son mono. Autant acheter des écouteurs avec tour de cou (BeatX par exemple) ou un casque supra-aural / circuaural. Il en existe de très bons au même prix.

De même avec les iPhone : aucun smartphone d'Apple n’est compatible Bluetooth 5.1 et encore moins LHDC. Pour les AirPods, Apple utilise une version customisée du protocole Bluetooth, permettant ainsi d’obtenir un son plus riche. Voilà pourquoi les iPhone offrent un son stéréo avec des AirPods, et pas avec d’autres écouteurs TWS.

Réduction de bruit active : un effet presque magique

Que vous soyez équipé Oppo, Huawei, Xiaomi, Samsung ou même Apple, les Enco X proposent la réduction de bruit active. Ce n’est pas la réduction de bruit proposée avec les Enco Free, mais davantage une technologie comparable à celle des Freebuds Pro ou des AirPods Pro. Dès que vous mettez un écouteur à une oreille, vous ressentez le travail réalisé par les micros et le haut-parleur.

oppo enco x test comparaison 1

La technologie est relativement simple à comprendre. Chaque écouteur est équipé de trois micros. Nous en avons vu deux quand nous avons détaillé le design des écouteurs : le premier au bout de la tige et le deuxième à l’intérieur de l’écouteur. Le troisième est à l’intérieur de l’écouteur, près du pavillon de l’oreille. L’écouteur externe, celui en haut de la tige, enregistre les sons. Et l’écouteur interne fait de même avec ce que vous écoutez. Grâce à ces informations, l’écouteur émet un signal opposé qui annule le bruit ambiant, sans gêner le signal que vous écoutez.

Immédiatement, les bruits ambiants sont réduits. Ils ne sont pas annulés pour autant : si vous arrêtez la musique et écoutez attentivement, vous distinguerez les voitures, les transports en commun, les voix, etc. En revanche, cela vous permettra de vous concentrer sur votre musique et même de baisser le volume sonore. Ce qui est appréciable. Certains sons passent au travers du filtre. Certains claquements. Les voix. Et les bruits trop forts pour être annulés. Une mise à jour du firmware a également permis de réduire le bruit du vent. Nous espérons que d’autres mises à jour continueront de peaufiner le résultat.

oppo enco x test reduction de bruit 1
Le micro dédié à la réduction de bruit active

Autre petit bémol, lors de conversations téléphoniques en mains libres, nous avons expérimenté une baisse de clarté de la voix. Notre correspondant nous entendait moins bien, lorsque la réduction de bruit active fonctionne. En revanche, nous entendions parfaitement bien notre correspondant. Il est possible que cela soit dû au micro dédié à la réduction de bruit qui fait un peu trop de zèle.

Notez également que les Enco X proposent un mode transparence, qui permet d’écouteur les bruits extérieurs, comme si vous n’aviez pas d’écouteurs aux oreilles, annulant donc l'isolation passive des embouts en silicone. Cela peut être utile pour entamer une conversation ou pour marcher dans la rue tout en restant vigilant vis-à-vis du trafic urbain (piéton, voiture, vélo, trottinette, etc.). C’est un mode très utile.

Application pour smartphone : HeyMelody

Les Enco X s’utilisent globalement comme tous les autres casques TWS du marché. Vous activez le Bluetooth de votre smartphone. Vous lancez une recherche d’accessoires compatibles. Vous ouvrez le petit boitier des écouteurs sans retirer les écouteurs. Vous appuyez quelques secondes sur le bouton pour lancer le mode détection des écouteurs. Vous tapotez sur le nom des écouteurs dans la liste des appareils détectés par votre smartphone. Et l’appairage est alors établi.

oppo enco x test heymelody 1
HeyMelody, écrans de configuration des Enco X

Lors de nos tests des Enco Free et des OnePlus Buds, nous avions noté, avec regret, l’absence d’une application à installer sur un smartphone pour personnaliser les fonctions tactiles et améliorer l’expérience utilisateur. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts. Et nous avons été ravis de constater qu’une application est désormais proposée avec les casques TWS d’Oppo. L’application ne nous est pas inconnue, puisqu’il s’agit de HeyMelody que nous avons pu tester avec les OnePlus Buds Z.

oppo enco x test heymelody 2
HeyMelody, écrans de connexion

L’arrivée de cette application est une triple bonne nouvelle. D’abord, elle améliore considérablement l’expérience vécue avec les casques précédents des deux marques. HeyMelody est en effet compatible avec tous les écouteurs Enco et Buds sortis jusqu’à présent. Vous pourrez donc mettre à jour les firmwares des écouteurs et profiter de nouvelles fonctions. Ensuite, elle a été améliorée depuis la publication de notre test des Buds Z : il est désormais possible de personnaliser les commandes tactiles. Bien sûr, tout dépendra des capacités de chaque écouteur. Enfin, l’application permet aux propriétaires d’un smartphone d’une autre marque de profiter pleinement des écouteurs.

oppo enco x test heymelody 3
Appairage avec le Find X2 Pro

Les fonctions de l’application sont, à l’heure où nous écrivons ces lignes, encore basiques, mais très utiles. Une fois les écouteurs associés à votre smartphone, vous devez activer à nouveau la connexion dans l’application. Choisissez d’abord votre modèle dans la liste des écouteurs compatibles. Puis, tapotez dessus pour ouvrir un écran de configuration. Là, vous pouvez vérifier l’état de charge de chaque écouteur. Vous pouvez retrouver aussi celui du boitier à condition que les écouteurs soient placés dedans. Si ce n’est pas le cas, il sera grisé.

oppo enco x test heymelody 4
Fonctions intégrées à ColorOS

D'ici, vous pouvez également mettre à jour le firmware (un petit point rouge apparait pour vous indiquer qu'une mise à jour est disponible). Vous pouvez choisir les contrôles tactiles (touche et maintien 1 seconde, touche et maintien 3 secondes, glissade en haut et en bas, simple tap, double tap et triple tap) pour l'écouteur de gauche ou de droite. Enfin, vous pouvez réaliser un test audio basique de maintien. Ce sont des actions relativement simples. Il manque encore à HeyMelody un véritable égaliseur pour que nous puissions considérer l’application comme vraiment complète. Mais c’est une excellente amélioration.

Notez que si vous appairez un smartphone Oppo avec les Enco X, vous obtiendrez toutes les fonctions proposées par HeyMelody, directement dans le système d’exploitation ColorOS. Nous en avons fait l’expérience. Et vous pouvez retrouver ci-contre toutes les captures.

Autonomie et recharge

Dernière partie de notre test, l’autonomie. Rappelons quelques informations importantes. Chaque écouteur est équipé d’une batterie de 44 mAh et le boitier d’une batterie supplémentaire de 535 mAh qui permet de recharger à la volée les écouteurs en cas de besoin (et vous en aurez certainement besoin dans le fil de la journée). Officiellement, les écouteurs disposent d’une autonomie de 4 heures en écoute musicale avec la réduction de bruit active et de 5 heures et 30 minutes sans la réduction de bruit.

oppo enco x test accesoire 2

Nous avons expérimenté une autonomie assez proche des chiffres annoncés. Parfois un peu moins. Parfois un peu plus. Mais cela dépendra de votre usage (appels ou musique uniquement) et du volume audio. Le boitier, quant à lui offre quatre à cinq recharges complètes des écouteurs. Oppo explique que l’autonomie globale est de 20 heures avec la réduction de bruit active. Un chiffre qui correspond bien à notre expérience. Nous sommes donc dans la bonne moyenne du marché. Encore un excellent point.

Il faut un peu moins d’une heure et demie pour recharger entièrement les écouteurs quand ils sont dans leurs boitiers. Pour le boitier, vous avez le choix entre une charge filaire ou sans fil, si vous êtes équipés Qi. C’est la petite cerise sur le gâteau. Avec un câble USB ou une base de charge Qi (ou un smartphone compatible avec la charge inversée sans fil), il vous faut presque deux heures pour recharger entièrement le boitier. C’est un peu lent, mais cela reste raisonnable vis-à-vis de l’autonomie offerte.

Conclusion

oppo enco x test cover 1

Les Enco X sont peut-être plus chers que les Enco Free, mais ils en offrent aussi beaucoup plus. La qualité audio est en hausse. La réduction de bruit est très efficace. L’autonomie est en hausse sans réduction de bruit et reste confortable quand la fonctionnalité est active. Le produit est compact. Et l’arrivée de l’application HeyMelody étend considérablement le nombre de smartphones compatibles avec la personnalisation des commandes tactiles et la mise à jour des firmwares.

Face au Enco Free, les Enco X profitent donc d’un positionnement cohérent. Et face à la concurrence, c’est également très pertinent. Les principaux concurrents sont généralement positionnés au-dessus des 200 euros, alors que la proposition d’Oppo reste mesurée. Voici donc un produit très prometteur, qu’il serait dommage d’adopter sans un smartphone entièrement compatible (au moins Bluetooth 5.1, sinon un Oppo).

Nous attendons de la prochaine génération des basses plus prononcées, un égaliseur intégré à HeyMelody pour affiner encore l'expérience audio, une meilleure compatibilité avec les smartphones d’autres marques et une réduction de bruit active plus précise encore. Nous sommes sûrs que nos vœux seront un jour exaucés.



Note finale du test : Oppo Enco X

Les Enco X sont une très bonne itération de la gamme Enco. En montant en gamme et en s'associant à Dynaudio, la marque chinoise offre une bonne expérience sonore couplée à une réduction de bruit active prononcée. Et au-delà du son, les Enco X offrent de beaux atours : un design plus compact, une batterie étoffée, une nouvelle application très utile et la charge sans fil. Certains petits défauts sont encore à gommer. En outre, propriétaires d'iPhone, ce produit n'est pas pour vous !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !