Test OnePlus Buds Z : des écouteurs pratiques mais un son décevant

 
OnePlus Buds Z

Les OnePlus Buds Z sont les deuxièmes écouteurs sans fil de la marque sino-finlandaise. Après un premier essai réussi, cette nouvelle version cherche à proposer une expérience haut de gamme pour 59 euros seulement. OnePlus pourrait-il proposer le meilleur rapport qualité/prix du marché avec ce produit ?

Les écouteurs sans fil dits « True Wireless » se font de plus en plus nombreux sur le marché. Les premiers ont été présentés par Apple, les fameux AirPods. Le constructeur de Cupertino a vite été suivi par la concurrence, comme Samsung avec ses Buds, Microsoft avec les Surface Earbuds ou encore d’autres marques comme Jabra.

OnePlus Buds Z

En 2020, OnePlus s’est engouffré dans la brèche avec les OnePlus Buds. Quelques mois plus tard, la marque a dévoilé les Buds Z en même temps que son OnePlus 8T. Plus compacts, résistants à l’eau et promettant une grande autonomie, ils sont vendus à 59 euros sur le site officiel. De belles promesses sur le papier, mais qu’en est-il à l’usage ? Les OnePlus Buds Z tiennent-il la route ? Représentent-ils un indispensable dans le catalogue de OnePlus ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Prix et disponibilité

Les OnePlus Buds Z sont disponibles sur le site de OnePlus. Si le constructeur évoque deux coloris, un blanc et un spécial, seule la version immaculée peut aujourd’hui s’acheter en ligne.

Le produit est vendu 59 euros, un prix très raisonnable compte tenu du marché actuel. Les premiers OnePlus Buds étaient vendus 89 euros. À titre de comparaison, les Galaxy Buds Live de Samsung sont vendus 199 euros tandis que les AirPods d’Apple coûtent 179 euros et les AirPods Pro 279 euros. OnePlus propose donc un tarif très attractif qui pourrait séduire les possesseurs de OnePlus, mais pas que. Pour ce prix-là, on se doute tout de même que des concessions ont été faites.

Fiche technique

Sur le papier, la fiche technique des OnePlus Buds Z se montre très attrayante. Ils se présentent comme des écouteurs sans fil à ranger dans un boîtier. Ces derniers se connectent à votre terminal via le Bluetooth 5.0 et ont une portée de 10 mètres. Le boîtier se recharge lui via un câble USB Type-A vers USB Type-C de 20 centimètres fournis dans la boîte.

OnePlus Buds Z

Les écouteurs font 4 grammes chacun et sont équipés de transducteurs de 10 mm. Pas de réduction de bruit active au programme, mais une étanchéité à l’eau et à la sueur puisqu’ils sont certifiés IP55. Côté autonomie, on nous promet jusqu’à 5 heures d’écoute de musique sans placer les écouteurs dans le boîtier (40 mAh par Buds).

En s’aidant du dit boîtier (450 mAh), il est possible d’obtenir 20 heures d’autonomie totale sans s’approcher d’une prise. Le constructeur promet également une recharge rapide de 10 minutes pour trois heures d’écoute.

Un design minimaliste

Pour cette nouvelle version, OnePlus a repensé son design, misant sur la petite taille ainsi que le minimalisme. Les premiers modèles de OnePlus Buds s’inspiraient des AirPods d’Apple, à tel point que les douanes américaines les ont même prises pour des contrefaçons. Avec les Buds Z, OnePlus essaye de se trouver une personnalité propre et a misé sur la simplicité pour y arriver.  

OnePlus Buds Z

Le boîtier en plastique blanc mise sur la sobriété. Aux formes arrondies, il adopte des dimensions de 7,5 x 5,6 x 3 cm. Un tout petit objet qui ne pèse que 41 grammes sur la balance (avec les écouteurs). Dans les faits, cela signifie qu’il est aisé de le ranger dans sa poche pour le transporter. Pratique dans la vie de tous les jours.

OnePlus Buds Z

Le design de ce gros haricot blanc est marqué par plusieurs éléments, comme la mention « OnePlus » imprimée sur le plastique du capot. À l’arrière, nous trouvons un port USB Type-C pour la charge et un bouton d'association. À l’avant, une petite diode qui peut devenir verte, orange, rouge selon le niveau de batterie ou encore blanche si le produit est en train d’être associé via Bluetooth.

OnePlus Buds Z

Dans la boîte, nous trouvons un court fil de 20 centimètres pour recharger le boîtier. C’est un peu court, mais cela suffira pour le connecter à un PC. Pas de chargeur fourni, mais il est tout à fait possible d’utiliser un chargeur de smartphone pour mettre les Buds sur secteur.

OnePlus Buds Z

Sur le boîtier, on remarque une encoche qui permet d’ouvrir le capot supérieur afin d’accéder aux écouteurs. Ces derniers sont rangés dans de petits creux épousant parfaitement leurs formes. On remarque que les mentions R (right/droite) et L (left/gauche) sont imprimées afin de ne pas se tromper lorsqu’on les enfile. Attendu, mais toujours utile.

OnePlus Buds Z

En les retirant, on remarque des branches en métal qui servent à leur recharge. Les écouteurs ainsi que le boîtier sont aimantés, ce qui permet de les placer facilement dans leurs encoches. Bien pratique pour ne pas les faire tomber si vous voulez les ranger alors que vous êtes dans la rue.

OnePlus Buds Z

Les Buds en eux-mêmes ne sont pas très originaux, rappelant beaucoup les AirPods d’Apple. On notera un corps un peu long, mais pratique pour les saisir, ainsi que la présence d’un embout en caoutchouc qui tient très bien sur le produit. Dans la boîte, nous trouvons deux autres paires de ces embouts : une plus petite et une plus grosse, selon la taille de votre oreille.

OnePlus Buds Z

Enfin, on note des détails intéressants sur le corps des écouteurs, comme la présence de la mention L ou R, ce qui est logique, situé en bas de la tige. À la base de cette dernière, nous remarquons un petit trou, qui est en réalité un micro pour les conversations téléphoniques.

OnePlus Buds Z

Enfin, la partie extérieure des écouteurs est totalement plate et légèrement grisée par rapport au reste. Il s’agit d’une zone utilisée pour la navigation par geste, nous allons y revenir.

OnePlus Buds Z

En bref, ces écouteurs sans fil ne réinventent pas la roue. Toutefois, ils se montrent très pratiques à l’usage, notamment grâce aux embouts aimantés ainsi qu’à leurs longues tiges, quoique visuellement disgracieuses. On apprécie également la toute petite taille du boîtier qui ne prend pas de place dans une poche et qui peut donc s’emporter partout sans souci.

Une utilisation simple, mais limitée

Les OnePlus Buds Z se montrent très agréables une fois portés à l’oreille. Leur forme est pensée pour un confort optimal. Même chose pour les embouts. Même en n’étant pas fan des écouteurs intra-auriculaires, on aime leur design qui s’adapte parfaitement à l’oreille. Il faut aussi saluer leur maintien. Même en bougeant dans tous les sens lors de séances de sport, les écouteurs restent solidement accrochés. Un excellent point. En parlant de sport, les écouteurs sont conçus pour avec leur certification IP55. Ils peuvent ainsi résister à la sueur, à un peu de pluie ainsi qu’à la poussière, mais pas à une immersion prolongée dans l’eau (oubliez donc la nage). Une bonne chose, surtout que même dans ces conditions, ils restent bien attachés à l’oreille.

OnePlus Buds Z

Leurs longues tiges permettent également de les saisir facilement, mais cette petite caractéristique n’est pas pour plaire à tout le monde. Les différents constructeurs essayent en effet de réduire cette tige sur leurs écouteurs True Wireless, voire de la supprimer complètement comme Samsung avec ses Galaxy Buds Live. OnePlus a choisi de les garder et la chose est pratique pour les enlever facilement. Après, c'est une question de goût.

Concernant la partie logicielle de ces écouteurs, elle est très simple et se réduit au strict minimum. Ici, pas d’application à télécharger, tout se fait naturellement. Les Buds Z se gèrent dans les paramètres si vous êtes équipé d’un smartphone OnePlus. Ce menu reste tout de même très limité et peut servir pour faire sonner les écouteurs si vous les avez égarés ou alors les localiser géographiquement. Sur les autres smartphones de ceux de OnePlus, ce menu n’est pas présent, mais il est possible d’utiliser une application telle que HeyMelody pour le même résultat. On regrette toutefois que la navigation par geste ne puisse être personnalisée.

OnePlus Buds Z

En effet, les OnePlus Buds ne proposent qu’une seule et unique interaction. Avec les écouteurs dans les oreilles, il est possible de tapoter deux fois (droite ou gauche, n’importe) pour passer à la chanson suivante. Tapoter une fois n’a ici aucun effet et ne met pas en pause, vraiment dommage. On note tout de même que la musique se coupe automatiquement lorsque vous retirez l’un des écouteurs et reprend lorsque vous le remettez. Pratique.

L’utilisation des Buds Z est axée sur la simplicité. Lorsque vous les utilisez pour la première fois, il faut l’appairer à votre téléphone en restant appuyé deux secondes sur le bouton à l’arrière du boîtier (la Led clignote alors en blanc). Une fois fait, une fenêtre pop-up apparaît sur votre smartphone. Il faut la sélectionner pour relier les deux appareils. Ensuite, une fenêtre s’affiche automatiquement en haut de l’écran, indiquant le niveau de batterie de chaque écouteur et du boîter.

OnePlus Buds Z

Une fois que vous en avez terminé, vous rangez les écouteurs dans le boîtier de recharge et quand vous en avez de nouveau envie, vous les remettez à l’oreille. Ce faisant, les écouteurs se reconnectent automatiquement à votre smartphone (la fenêtre pop-up réapparait pour le signaler) et vous pouvez de nouveau profiter de votre musique.

Sur notre smartphone de test, le OnePlus 8T, l’opération est fluide en plus d’être efficace. En revanche, la chose est moins évidente sur d’autres terminaux Android. Nous avons en effet essayé l’opération sur un Galaxy S20, un Motorola Edge ou encore un Z Fold 2. Lorsque nous avons appairé les Buds aux smartphones, nous avons pu les utiliser sans souci. Mais les choses se sont compliquées ensuite. Après les avoir rangés, nous les avons réutilisés plus tard. Ils étaient toujours appairés et fonctionnels, mais des coupures intempestives sont venues gâcher l’expérience, comme si la connexion avait du mal à se rétablir. Pour corriger ce problème, il nous a fallu de nouveau appairer les Buds. Une opération qui ne prend certes que quelques secondes, mais qui est un peu pénible à la longue. Un souci que nous n’avons pas retrouvé sur le 8T, ni même sur un PC connecté en Bluetooth.

Dernier point à retenir, et qui est un peu dommage, les OnePlus Buds Z ne sont pas compatibles avec le Bluetooth multipoint et ne peuvent donc être connectés à plusieurs appareils en même temps. Il faudra le reconnecter si besoin.

OnePlus Buds Z

Un son qui laisse à désirer

Côté son, les écouteurs ne font pas d’étincelles. Ils sont axés sur les médiums et les bas médiums, délaissant totalement les aigus. Si la chose passe lors de l’écoute de musique type rap, classique ou encore rock, cela devient compliqué lorsque nous mettons de la musique plus agressive, comme du metal ou de l’electro. Les paroles sont complètement noyées et l’écoute loin d’être agréable. On notera également une distorsion bien présente à haut volume qui vient entacher ce tableau. Dans les faits, le son est passable pour un objet à 60 euros, et nous ne sommes clairement pas ici au niveau des autres écouteurs haut de gamme du marché, ce qui est décevant, mais logique.

OnePlus Buds Z

Il faut aussi signaler l’absence de réduction de bruit active (sa présence aurait été étonnante sur ce tarif). Si le volume maximal permet une bonne isolation, vous ne serez jamais totalement isolé. Un manque qui en décevra certains, mais qui n’est pas vraiment dommageable sur ce produit. Enfin, les écouteurs peuvent être utilisés pour passer des appels téléphoniques. Ici, les Buds Z prouvent leur efficacité en délivrant un son clair en conversation. Le micro fonctionne également très bien, votre interlocuteur vous entendant parfaitement, malgré un léger voile sur la voix. Cette partie utilise une réduction de bruit appréciable qui rend les appels très clairs.

OnePlus Buds Z

Des écouteurs moyens sur ce point, mais qui remplissent tout de même leur contrat sans briller. Nous sommes loin de la qualité sonore des AirPods ou des Galaxy Buds, par exemple, mais ceux-ci sont aussi beaucoup plus chers.

Une bonne autonomie

Sur l’autonomie, OnePlus promet jusqu’à 5 heures en écoute de musique par écouteur. Dans les faits, cette promesse est tenue, puisqu’à travers nos différents tests, nous avons mesuré 4 heures et 46 minutes en moyenne en lecture de musique avant d’avoir besoin de remettre les écouteurs dans le boîtier pour les charger.

OnePlus Buds Z

Ces derniers peuvent réalimenter les écouteurs trois fois avant d’avoir besoin d’une recharge. La promesse des 20 heures est donc pratiquement atteinte. Nous avons là une autonomie qui n’est certes pas exceptionnelle, mais qui se montre très correcte. Il sera donc possible de tenir une semaine, voire deux selon votre utilisation, avant de recharger le boîtier. Ce boîtier, justement, se réalimente lentement, puisque nous avons calculé une réalimentation de 0 à 100% en un peu moins de deux heures.



Notre avis sur les OnePlus Buds Z

Les OnePlus Buds Z ne sont pas les meilleurs écouteurs du marché, loin de là. Néanmoins, ils proposent une expérience très correcte pour le prix. Pratiques, confortables, simples à utiliser mais disposant d’un son moyen, ils peuvent séduire les adeptes de OnePlus. Si vous possédez un autre smartphone Android, les soucis d’appareillage peuvent être un gros frein, et il faudra plutôt se tourner vers d’autres écouteurs True Wireless, peut-être plus chers pour plus de confort.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Xiaomi Redmi Note 9T 5G
Test Redmi Note 9T : la 5G pour tous à moins de 250 €

Xiaomi commence fort en ce début d’année 2021 en nous proposant le Redmi Note 9T. Un smartphone abordable et performant pour moins de 250 €, le tout mettant en avant le nouveau fer de lance de tous les constructeurs :…

test honor watch gs pro cover 2
Test Honor Watch GS Pro : la montre connectée à l’autonomie record

Après une MagicWatch 2 plutôt réussie, Honor est revenu cet automne avec deux nouvelles montres connectées. La plus intéressante, malgré un prix plus élevé, est la Watch GS Pro, une smartwatch orientée outdoor dont l’autonomie bat tous les records. Mais…

Huawei MateBook X version grise et version verte ouvert
Test Huawei MateBook X (2020) : un ultraportable qui a du répondant

Le Matebook X est le nouvel ultrabook de chez Huawei. Nouveaux composants, mais design similaire à ce qu’Huawei nous a proposé jusqu’ici, le petit frère du Matebook X pro est-il l’ultrabook dont vous rêvez ? Si Huawei n’aura finalement sorti…

Sony Bravia XH90
Test Sony Bravia XH90 : une télé abordable taillée pour le jeu vidéo

La nouvelle référence de Sony sur le segment Full LED 4K milieu de gamme s’appelle XH90. Cette télévision remplace la XG85 en changeant notamment la technologie de rétroéclairage. Estampillée « Perfect for Playstation » et « Ready for PlayStation 5 », la XH90 se…