Test du Nokia 7.1 : le roi de la photo à moins de 350 euros

test nokia 71 design

Maj. le 29 octobre 2018 à 17 h 18 min

Avec le Nokia 7.1, le constructeur finlandais (passé sous la houlette de HMD Global) tente de confirmer une excellente année 2018. Le Nokia 7 Plus (le Nokia 7 n’est pas sorti en France) a particulièrement marqué les esprits et c’est donc avec un Nokia 7.1, plus compact, que la marque s’attaque au segment des smartphones à moins de 350 euros. A-t-il les arguments pour rivaliser face aux multiples constructeurs chinois en plein essor ? Réponse dans notre test complet !

test nokia 71

Au MWC 2018, Nokia et HMD Global présentaient une feuille de route séduisante pour l’année à venir. Si le Nokia 8 Sirocco, leur modèle haut de gamme, n’a pas convaincu, le Nokia 7 Plus (milieu de gamme) a gagné le coeur des experts et consommateurs. En attendant un Nokia 9 PureView qui tarde à montrer le bout de son nez, la marque a dévoilé le Nokia 7.1.

Avec ce modèle le finlandais s’attaque à un marché archi-dominé par les constructeurs chinois : les smartphones à moins de 350 euros. Honor, Xiaomi et maintenant Pocophone semblent indéboulonnables. Pourtant, armé de son 7.1 Nokia se lance dans la bataille. Suicide ou combat épique ? Réponse dans notre test complet du Nokia 7.1.

Fiche technique

 Fiche technique du Nokia 7.1
Dimensions149,7 x 71,8 x 7,99 mm
Poids160g
EcranLCD PureDisplay HDR10 de 5,84 pouces
DéfinitionFHD+ (2280 x 1080 pixels)
Photo / vidéoArrière : 12 MP f/1.8 + 5 MP f/2.4
Avant : 8 MP f/2.0
OSAndroid One basé sur Android 8.1.0
Mémoire interne32Go
MicroSDnon
ConnectivitéWi‑Fi 802.11a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0
NFCoui
SoCSnapdragon 636
RAM 3 GB
Capteur d'empreintesOui
Reconnaissance facialeNon
Résistance à l'eauIP52
Batterie3060 mAh
Port de chargeUSB-C
Recharge rapideoui
Recharge Qi sans filnon
ColorisArgent, Acier
Prix329,99 euros

Design

Dès l’ouverture de la boîte le Nokia 7.1 fait son petit effet. Pour 330 euros, on ne s’attend clairement pas à trouver un smartphone avec un tel niveau de finitions. Nokia explique avoir utilisé les techniques de conception utilisées dans la joaillerie et l’horlogerie. Les liserés en métal encadrant les bordures en aluminium anodisé et coupées au diamant sont du plus bel effet. Les couleurs choisies utilisent les propriétés de réfraction du verre, mais cela n’empêche pas le Nokia 7.1 de marquer les traces de doigts.

test nokia 71 design

Son format compact (149,7 x 71,8 x 7,99mm) et son poids (160g) favorisent sa prise en main. Le Nokia 7.1 ne glisse pas, il est utilisable à une main, et il est assez lourd pour sembler robuste. Ce modèle a tous les codes d’un smartphone haut de gamme. Seul détail facheux : le menton sur la face avant est vraiment proéminent. Cela permet à Nokia d’y apposer son logo, mais nous aurions préféré que le constructeur se passe de cette « Bogdanoverie ». C’est d’autant plus frustrant que l’encoche est, elle, bien intégrée et discrète.

test nokia 71 fiche technique

Heureusement Nokia a conçu un smartphone tellement joli qu’on ne peut pas vraiment lui reprocher cette petite faute de goût. L’arrière du Nokia 7.1 est irréprochable : double capteur placé à la verticale et entouré d’un liseré chromé, lecteur d’empreintes bien placé, logo discret Sur la bordure droite, Nokia a regroupé les touches on/off et de volume. De l’autre côté le logement pour carte nanoSIM est isolé. Sur la tranche inférieure Nokia a intégré un port USB-C et un haut-parleur. A l’opposé, on retrouve un port jack 3.5mm. Youhou !

test nokia 71 audio

Vous l’aurez compris, dès la sortie de la boîte, le Nokia 7.1 en met plein la vue. Compact et particulièrement élégant, il est sans doute le smartphone le plus joli de sa catégorie. Un petit bijou.

test nokia 71 design finitions

test nokia 71 double capteur photo

Ecran

Le Nokia 7.1 est l’un des rares smartphone à intégrer un écran de moins de 6 pouces (5,84 pouces très exactement). Le constructeur a fait le choix d’une dalle LCD (logique pour un smartphone à ce prix) au format 19:9. Oui, Nokia aussi adopte l’encoche et elle se veut discrète. La définition Full HD+ (2280×1080 pixels) est amplement suffisante pour un écran de cette taille.

test nokia 71 écran

Ce qui frappe dès le premier démarrage du Nokia 7.1, c’est la luminosité de l’écran. C’est sans doute sa plus grande qualité. Dans toutes les conditions il est lisible, même en plein soleil. Les contrastes sont très bons, mais on détecte dès les premiers instants une mauvaise gestion des blancs. Ils tirent énormément vers le bleu. Un problème qui serait vite réglé sur d’autres smartphones en faisant un petit tour dans les paramètres d’affichage. Hélas, le Nokia 7.1 intègre Android One. Et cette version de l’OS de Google ne propose que très peu de paramètres de personnalisation. Impossible donc de gérer la température des couleurs. Seul moyen de parer à ce souci d’écran bleu : passer par le mode « éclairage nocturne » que l’on configure normalement pour une utilisation du smartphone dans l’obscurité.

test nokia 71 ecran encoche

Avec sa technologie PureDisplay HDR10, Nokia promet de profiter des contenus multimédias (photos et vidéos) en HDR. C’est assez rare sur un smartphone de cette gamme pour le souligner. Le Nokia 7.1 doit même être le seul sur ce segment de prix à intégrer une telle technologie.

test nokia 71 date sortie

Le HDR10 permet d’afficher plus de détails sur les photos et vidéos. Habituellement, il est indispensable de visionner des contenus capturés en HDR pour pouvoir les visionner sur un tel écran. Cette limite n’existe pas avec le Nokia 7.1. Le smartphone adapte le rendu de l’image au HDR. On peut donc consulter des vidéos Youtube, Netflix ou autres dans une qualité optimale. Par défaut ce mode est actif mais il est possible de modifier ce paramètre.

Sur le papier, ce mode HDR10 est donc des plus séduisants mais en pratique les résultats sont plus aléatoires. Avec des contenus adaptés, la qualité d’images est bluffante. Le Nokia 7.1 écrase clairement ses concurrents. En revanche, sur les contenus qui n’ont pas été conçus pour le HDR, les résultats sont plus mitigés. Il arrive parfois que les couleurs soient trop saturées ou les contrastes trop marqués. Ce petit traitement d’image serait encore plus impressionnant s’il gagnait en finesse. Une mise à jour future nous comblera peut-être ?

Performances

Aïe ! En intégrant un processeur Snapdragon 636, 3GB de RAM et 32 Go de stockage, le constructeur commet une faute (presque) impardonnable. Le Nokia 7.1 n’est pas assez performant pour satisfaire un consommateur ayant dépensé 330 euros. Si les benchmarks ne sont pas catastrophiques, au quotidien il est très difficile d’accepter de telles performances.

test nokia 71 performances

Les 3GB de RAM sont insuffisants pour assurer le bon fonctionnement du multitâche. Même avec des applications légères, il est compliqué de passer de l’une à l’autre sans ralentissement. Si les premiers instants ne laissent rien présager de mauvais, quelques heures d’utilisation montrent les limites du Nokia 7.1.

test nokia 71 benchmarks

Même un utilisateur standard aura beaucoup de mal à tolérer de telles performances. Car même pour basculer de Facebook à Instagram en passant par le très lourd Snapchat, le smartphone n’est pas à la hauteur. Inutile de préciser que les sessions de jeux sont limitées à quelques minutes de Candy Crush. Oubliez PUBG et autres Asphalt. L’expérience est régulièrement ponctuée de crashs et de freezes. Et si un redémarrage remet les choses à plat, ce n’est pas une solution sur le long terme. Nous pourrions enfoncer le clou en insistant sur la faible capacité de stockage de 32 Go quand la concurrence en propose 64. C’est vraiment dommage, car c’est l’un des rares points faibles de ce Nokia 7.1.

Interface

Comme tous les autres smartphones de la marque lancés en 2018, le Nokia 7.1 fait partie du programme Android One. Il s’agit d’une version très légère d’Android. Parmi ses atouts majeurs : une interface épurée allant à l’essentiel et un suivi des mises à jour incomparable (les smartphones Android One sont les premiers servis après les Pixel de Google).

test nokia 71 interface

Nokia nous ferait presque mentir avec son 7.1. Notre version de test n’intègre pas Android Pie mais Android 8.1.0 Oreo. La dernière mise à jour majeure n’est donc toujours pas arrivée à l’heure où nous écrivons ces lignes. En revanche la dernière mise à jour de sécurité date de septembre 2018, elle est donc très récente.

test nokia 71 android one

L’interface du Nokia 7.1 n’apporte rien de neuf par rapport aux autres smartphones de la marque lancés plus tôt dans l’année. Simple, épurée et intuitive, elle pêche par son manque de paramètres de personnalisation et ses réglages limités. On salue la légèreté de l’ensemble et la simplicité d’utilisation. On s’accomode assez facilement de l’impossibilité de bidouiller. On préfère se réjouir du suivi des mises à jour exemplaire. C’est d’autant plus important que c’est un point que la majorité des constructeurs délaissent, surtout sur ce segment de prix.

Autonomie

La batterie de 3060 mAh pour un si petit format laissait présager de belles choses. Hélas, l’autonomie du Nokia 7.1 est plutôt moyenne. Un utilisateur standard tiendra tout juste une journée. Les plus connectés devront passer au stand aux alentours de 17/18h. Le processeur poussif et la faible quantité de RAM doivent y être pour beaucoup.

test nokia 71 autonomie

Heureusement le Nokia 7.1 intègre un système de recharge rapide (chargeur 18W en USB-C). Il est très efficace pour un smartphone de cette gamme puisqu’il permet de passer de 10 à 60% en un peu plus d’une demie heure. Les 80% sont atteints en une petite heure. En revanche, il faut compter plus de deux heures pour une recharge complète. Sur la dernière ligne droite (80-100%), la recharge est donc bien plus lente.

Appareil photo

Le Nokia 7.1 est équipé d’un double capteur photo signé Zeiss de 12MP (f/1.8) + 5MP (f/2.4). Le deuxième capteur du module principal permet de capter plus de lumière et de distinguer les éléments en arrière-plan pour des bokehs plus précis. A l’avant, Nokia a intégré un capteur de 8MP (f/2.0 83,7°).

test nokia 71 appareil photo

L’appareil photo du Nokia 7.1 est sans doute son plus gros point fort. Il surclasse tous ses concurrents à moins de 350 euros. Dans de bonnes conditions, les photos sont détaillées, avec une excellente gestion des contrastes et des couleurs très équilibrées, naturelles. Le smartphone n’est pas effrayé par les conditions moins favorables. Les contrejours sont parfaitement gérés, tout comme les environnements plus sombres. Si du bruit et du grain apparaissent en basse lumière (logique pour un smartphone à ce prix), les clichés restent de bonne qualité. Surtout, les couleurs et contrastes restent équilibrés. C’en est même bluffant pour un smartphone à ce tarif.

Le mode portrait est lui aussi très réussi. Les contours sont précis et les effets de flou naturels. Ils sont marqués sans être grossiers. Il arrive bien évidemment que certains résultats soient imprécis, notamment au niveau des cheveux, mais c’est tout à faire normal sur smartphone.

Bokeh

Bokeh

Le mode portrait est très réussi

Le capteur frontal permet quant à lui de capturer des selfies d’excellente qualité. Là encore les clichés sont détaillés et la gestion des couleurs est excellente. La couleur de la peau par exemple est très réaliste. On n’observe pas cet effet de lissage à la sauce « poupée russe » que l’on peut voir sur des modèles concurrents, notamment le Honor 8X. Le mode portrait est forcément moins efficace que celui du double capteur principal mais c’est tout à fait acceptable.

Les autoportraits ne sont pas mal non plus

test nokia 71 capteur frontal

Notons que par défaut, le HDR est activé en mode automatique. Nous conseillons de le laisser ainsi tant il améliore la qualité des clichés. D’autres modes, très complets permettent ensuite de passer au niveau supérieur. Le mode pro est particulièrement fourni et intuitif. En résumé, le Nokia 7.1 est tout simplement le meilleur photophone de sa catégorie.

Prix et date de sortie

Le Nokia 7.1 est dores et déjà disponible au prix de 329,90 euros en deux coloris : bleu acier et argent. Une seule configuration est lancée : 3GB/32Go. Du 4 octobre au 31 décembre 2018, Nokia propose une offre de remboursement de 30 euros. Le prix final passe donc à 299,90 euros.

test nokia 71 prix

A ce tarif le Nokia 7.1 est confronté à une concurrence féroce, sans doute la plus agressive tous marchés confondus. Le petit dernier du finlandais se retrouve face à des références comme le Honor 8X, le Pocophone F1 et tout une palanquée d’autres smartphones chinois. La bataille sera donc rude pour Nokia.

Notre avis sur le test Nokia 7.1

Le Nokia 7.1 n'était pas loin d'être le meilleur smartphone de sa catégorie. Son design est digne d'un modèle haut de gamme, il est le meilleur photophone à moins de 350 euros, son écran est magnifique, et son système de recharge rapide efficace. Oui mais voilà, Nokia et HMD ont un peu rogné sur les coûts en intégrant un processeur trop lent et un 3GB de RAM insuffisants. Résultat, le Nokia 7.1 pêche par ses performances et l'expérience globale ponctuée de crashs et freezes peut devenir agaçante. Néanmoins, Android One, très léger, permet de limiter les effets négatifs de ces performances faiblardes. Et le suivi des mises à jour étant irréprochable on peut espérer une amélioration dans le temps. Reste que le Nokia 7.1 est confronté à une concurrence féroce. Honor et Xiaomi sont particulièrement redoutables.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test du Blackberry KEY2 LE : le clavier physique à petit prix

Blackberry persiste et signe avec le clavier physique. Après l’excellent KEY2, le constructeur lance le KEY LE, une version light de son modèle haut de gamme. Le petit nouveau ressemble comme deux gouttes d’eau à son grand frère mais est proposé à un prix plus abordable. Que vaut le smartphone à clavier physique à petit prix ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi Max 3 : finalement la taille ça compte

Le Xiaomi Mi Max 3 a passé quelques jours en notre compagnie et il est temps de faire un point complet sur ce smartphone hors norme. Sa fiche technique, son design, ses performances, l’interface, l’appareil photo et l’autonomie,… nous passons…