test blackberry key2 le

Maj. le 9 novembre 2018 à 18 h 10 min

Après l’excellent Blackberry KEY2, le constructeur revient avec une version allégée de son smartphone à clavier physique : le KEY2 LE. Si à première vue les deux smartphones se ressembelnt comme deux gouttes d’eau, la marque a dû faire quelques sacrifices pour proposer son KEY2 LE à 400 euros. La version light du KEY2 est-elle à la hauteur du modèle haut de gamme ? Réponse dans notre test complet.

test blackberry key2 le

Depuis quelques années Blackberry fait son grand retour sous la houlette du chinois TCL. Après avoir insisté avec son propre OS, le canadien a fini par rejoindre les rangs d’Android. Blackberry est le seul constructeur à proposer des smartphones Android avec clavier physique. Et quels smartphones !

Après le Priv et son clavier caché sous l’écran, puis le KEYone inspiré des Bold d’antan, Blackberry est revenu avec un KEY2 très réussi. Galvanisé par l’accueil réservé à son dernier smartphone haut de gamme, la marque a donc lancé à l’IFA 2018 le KEY2 LE. Derrière ce nom se cache une version allégée du KEY2 : processeur moins performant, clavier plus standard. Les sacrifices faits par Blackberry gâchent-ils l’expérience globale d’utilisation ? Le Blackberry KEY2 LE séduira-t-il les fans de la marque et de clavier physique ? Réponses dans notre test complet !

Fiche technique

 Fiche technique du BlackBerry Key2Fiche technique du BlackBerry Key2 LE
Prix649 euros399 euros
Dimensions151mm x 71,8mm x 8,5mm150,25mm x 71,8mm x 8,35mm
Poids168 g156 g
Ecran4,5" IPS LCD 3:24,5" IPS LCD 3:2
Définition1080 x 1620 pixels 434 ppi1080 x 1620 pixels 434 ppi
PhotoArrière : 12 MP (f/2.0, 1/2.3", 1.55 µm), phase detection autofocus et flash LED / Avant : 8 MP (f/2.2, 1.12 µm)Arrière : 13 MP + 5MP (f/2.0, 1/2.3", 1.55 µm), phase detection autofocus et flash LED / Avant : 8 MP (f/2.4, 1.12 µm)
OSAndroid Oreo 8.1Android Oreo 8.1
Mémoire interne64/128 Go32/64 Go
MicroSDOuiOui
SoCSnapdragon 660Snapdragon 636
RAM6 Go4 Go
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/g/b/n/ac (2,4 et 5 Ghz)Wi-Fi 802.11 a/g/b/n/ac (2,4 et 5 Ghz)
NFCOuiOui
Capteur empreintes / Reconnaissance facialeOui/NonOui/Non
Résistance à l'eauNonNon
Batterie3500 mAh3000 mAh
Port de chargeUSB Type-CUSB Type-C
Recharge rapideQuick Charge 3.0Quick Charge 3.0
Recharge Qi sans filNonNon
ColorisNoirAtomic, Champagne, Slate

Design

Vous avez aimé le Blackberry KEY2 ? Vous adorerez le KEY2 LE. Cette nouvelle version light est une copie conforme du modèle haut de gamme de la marque. Les matériaux utilisés, la disposition des éléments, les lignes, tout est parfaitement identique. Seule différence : les coloris. Blackberry propose son KEY2 LE en Slate (noir), Champagne (notre modèle de test) et Atomic (rouge). Les deux nouveaux coloris sont tout simplement magnifiques.

test blackberry key2 le fiche technique

Notre version Champagne est particulièrement élégante. Blackberry a toujours eu un certain savoir-faire, apposant ici et là quelques touches de finesse bienvenues. Ici, seules les bordures sont teintes des nouveaux coloris. En façade Blackberry conserve le noir, au dos du gris foncé. Le Blackberry KEY2 LE est d’une élégance rare. En tout cas sur ce segment de prix. Les finitions sont remarquables, la prise en main excellente.

test blackberry key2 le review

La matière utilisée au dos du smartphone (sensation de cuir) favorise son accroche en main. Il est en plus très doux. On a vraiment la sensation de tenir un smartphone d’exception.

test blackberry key2 le finitions

Le double capteur photo intégré dans le coins supérieur gauche épouse la coque. Un petit liseré champagne l’entoure et confirme lui aussi le savoir-faire de Blackberry. Le logo de la mûre est lui aussi intégré au dos du smartphone.

Sur la bordure inférieure, le constructeur a intégré un haut-parleur (l’autre grille n’est là que pour la symétrie) et le port USB-C. A l’opposé, le port jack 3.5mm est toujours là. Sur la bordure droite sont regroupées les touches de volume et le bouton ON/OFF. Un troisième bouton est également présent mais il nous a été impossible de le configurer. On ne sait pas à quoi il sert. Le port SIM/microSD est placé sur la bordure gauche.

test blackberry key2 le finitions design

L’avant du smartphone se distingue par son clavier physique occupant un quart de la surface totale. Lui aussi respire la qualité et le haut de gamme. L’écran et le capteur frontal occupent le reste de la face avant. Comme le KEY2.

test blackberry key2 le prise en main

Esthétiquement, le Blackberry KEY2 LE n’a donc rien à envier au modèle haut de gamme de la marque. Les nouveaux coloris sont même plus séduisants, plus originaux. Comme le KEY2 à sa sortie, le KEY2 LE nous fait complètement craquer.

Ecran

Comme le design, l’écran du Blackberry KEY2 LE est le même que celui du KEY2 : 4,5 ouces IPS LCD Full HD (1620 x 1080 pixels) au format 3:2. Malgré son format atypique, l’écran du KEY2 LE reste agréable à utiliser. On regrette néanmoins que le clavier physique ne fasse pas office de trackpad comme c’est le cas sur le KEY2. Le constructeur a dû faire des choix pour réduire les coûts. Ce sacrifice est un vrai manque. Cette technologie permettait sur le KEY2 de ne pas avoir systématiquement à poser les doigts sur l’écran. La surface d’affichage était ainsi plus importante. Avec la version light, le confort est moindre. C’est dommage.

test blackberry key2 le ecran

Reste que l’écran du Blackberry KEY2 LE a les mêmes qualités et les mêmes défaut que celui du KEY2. Lumineux, il manque légèrement de contraste et les couleurs sont un peu ternes. Mais c’est bien plus acceptable sur un smartphone à 400 euros que sur le KEY2 vendu plus de 600 euros.

L’écran fait donc tout à fait l’affaire pour les usages auxquels est destiné le KEY2 LE : web, emails, messageries, réseaux sociaux. Le smartphone n’est clairement pas conçu pour un usage multimédia. Pour le jeu, la prise en main est compliquée, le clavier occupant une grande partie de la surface avant. Néanmoins, pour les vidéos, la présence de ce clavier permet de bien tenir le smartphone. La surface d’affichage est certes réduite, mais la tenue du smartphone incomparable.

Performances et interface

C’est sous le capot que Blackberry a dû faire le plus de sacrifices pour compresser ses coûts. Le KEY2 LE est donc propulsé par le processeur Qualcomm Snapdragon 636 et 4 GB de RAM. Un combo milieu de gamme qui suffit pour les usages basiques mais ne fait pas de miracle.

test blackberry key2 le performances

Au quotidien, le smartphones est fluide et réactif jusqu’à un certain point. Les applications gourmandes peuvent parfois présenter quelques lags, bugs ou crashs. C’est un constat que nous faisons sur tous les smartphones équipés du Snapdragon 636. Les benchmarks en témoignent.

test blackberry key2 le benchmarks

Si après quelques jours le smartphone reste fluide, nous craignons qu’avec le temps l’expérience se dégrade. Le Blackberry KEYone, un an après sa sortie, n’était plus que l’ombre de lui-même côté performances. Espérons que le KEY2 LE ne connaisse pas le même destin.

Est-il bien utile de préciser que les sessions de jeux gourmands sont à limiter. Le format du Blackberry KEY2 LE n’est de toute façon pas adapté à cet usage. Les joueurs ne sont pas la cible de la marque, et elle l’assume totalement.

test blackberry key2 le interface

Côté interface, Blackberry ne change rien. Le contructeur a fait le choix d’une version pure d’Android 8.1 Oreo sans surcouche. La marque intègre seulement des petites applications et fonctions maison. La plus utile est sans doute le Hub regroupant les messages et emails provenant de toutes les applications possibles et imaginables.

Test du Blackberry KEY2 LE : le clavier physique à petit prix interface android

Fidèle à son ADN, Blackberry a misé sur la sécurité. L’application DTek permet de faire un scan complet de l’état de santé du smartphone. Il est aussi possible de distinguer les infos personnelles et professionnelles. Rien de nouveau donc mais les professionnels et plus méfiants apprécieront ce gage de sécurité. Pour plus de détails sur l’interface du KEY2 LE, je vous invite à consulter notre test du Blackberry KEY2.

Clavier physique

La grande originalité du Blackberry KEY2 LE est la présence d’un clavier physique, si cher à la marque. Le KEY2 LE est le seul smartphone du marché à intégrer une telle technologie dans ce segment de prix. Blackberry rend accessible le smartphone à clavier physique, et nous en sommes ravis. Les nostalgiques et fans de la marque peuvent se réjouir, le clavier physique est identique à celui du KEY2.

test blackberry key2 le clavier physique

Inspiré des Blackberry Bold d’antan, le clavier est un vrai petit bijou. La disposition des touches, leur relief, la course, tout a été étudié pour une prise en main parfaite. Le cliquetis à chaque pression nous fait voyager dans le temps (pour ceux qui ont connu le clavier physique). Pour les plus jeunes, c’est une nouvelle expérience. A essayer.

Les touches de raccourcis sont bien évidemment de la partie : il suffit d’appuyer sur une lettre (clic simple ou appui long) pour accéder à des applications ou fonctionnalités. Par exemple appuyer sur « T » permet de lancer Twitter. Tout est personnalisable à souhait. On a beaucoup de mal à s’en passer après l’avoir essayé.

test blackberry key2 le clavier raccourcis

La nouvelle touche d’accès rapide introduite sur le KEY2 est bien présente. Baptisée « Speed Key », elle permet de basculer d’une application à l’autre sans passer par le multitâche. Il suffit d’appuyer sur cette touche et sur une lettre du clavier pour accéder directement à une autre application. Par exemple, je suis sur Instagram et souhaite accéder à l’application Twitter : je clic sur la touche « Speed Key » et la lettre « T » et je bascule directement sur l’application Twitter. Cette fonctionnalité devient vite indispensable. Si la bascule était fluide sur le KEY2 elle est bien plus lente sur le KEY2 LE. En cause, le processeur et la RAM réduits par rapport au KEY2.

Autre grand regret, l’absence de trackpad. Sous le clavier du KEY2, Blackberry a intégré un trackpad. Il suffit alors de glisser son doigt sur le clavier physique pour faire défiler ce qu’il y a sur l’écran. Très pratique sur le web, les réseaux sociaux ou pour se balader dans le texte. Hélas, réduction des coûts oblige, le KEY2 LE n’intègre pas cette technologie.

Autonomie

Le Blackberry KEY2 est l’un des smartphones les plus endurants du marché. La version allégée est fidèle à son grand frère et affiche des performances similaires. Comptez donc une journée et demie d’autonomie pour une utilisation poussée, jusqu’à deux jours pour un usage plus standard.

test blackberry key2 le autonomie

Le KEY2 LE est doté d’une intelligence artificielle permettant d’apprendre des habitudes de chaque utilisateur et d’anticiper les besoins en ressources selon les applications les plus souvent utilisées. Cela permet au smartphone d’économiser de l’énergie et d’être plus endurant au fil du temps.

Le système Quick Charge 3.0 assure une recharge rapide : Blackberry promet 50% d’autonomie en 30 minutes. Nos tests confirment plus ou moins ces chiffres : nous avons relevé de notre côté 35 minutes de recharge pour atteindre ces 50%. De quoi tenir une journée. Belle prouesse pour un smartphone à ce prix. Mais rien d’étonnant venant de Blackberry qui a toujours su proposer des smartphones très endurants.

Appareil photo

Avec le Blackberry KEY2, le constructeur a fait un bon en avant remarquable sur le terrain de la photo. Le KEY2 LE n’a pas cette chance. D’ailleurs la marque ne s’est pas attardée sur la partie photo dans sa présentation du produit. Le double capteur photo de 13 (f/2,2) + 5MP (f/2,4) ne fait pas de miracles. A moins de shooter dans des conditions optimales, la qualité ne sera pas au rendez-vous.

test blackberry key2 le appareil photo

En plein jour, et en extérieur, les clichés sont plutôt bons. Le piqué est convenable et le rendu des couleurs équilibré. Les contrastes gagneraient à être plus marqués, mais à ce prix les exigences sont revues à la baisse.

En intérieur ou lorsque la luminosité baisse, la qualité se dégrade énormément. Le grain et le bruit apparaissent rapidement. Les clichés sont même souvent flous. Inutile de dire qu’il vaut mieux éviter les photos en basse lumière.

Blacberry a intégré un mode portrait… à oublier. Les contours ne sont pas maîtrisés. Les effets de flou débordent souvent sur les cheveux. Les bokehs sur les objets manqent également de précision. Et lorsque les conditions de luminosité sont moins avantageuses, l’appareil photo n’applique même pas les effets de flou.

On observe le flou en plein milieu de l’objet photographié.

A gauche le capteur frontal, à droite le mode portrait du capteur principal

Le capteur frontal de 8MP avec flash s’en tire mieux que le double capteur principal mais n’est pas époustouflant non plus. Globalement, l’appareil photo du Blackberry KEY2 LE est décevant et ne permet que de faire des photos d’appoint. On est loin de ce que peut proposer la concurrence. Un Honor 10 par exemple, lancé en début d’année, et moins cher, fait beaucoup mieux.

test blackberry key2 le capteur frontal

Prix et date de sortie

Le Blackberry KEY2 LE est dores et déjà disponible au prix de 399,90 euros. Il est proposé en trois coloris : Slate (noir), Champagne (noir et or, notre modèle de test), et Atomic (rouge).

test blackberry key2 le prix

A ce tarif, le Blackberry KEY2 LE n’est pas le meilleur smartphone de sa catégorie. Mais est-ce bien ce que le consommateur recherche en achetant un Blackberry ? Le KEY2 LE réunit tout ce qui peut plaire à un fan de la marque, mais également aux nostalgiques du clavier physique. Jusqu’à maintenant il fallait débourser plus de 600 euros pour pouvoir accéder à un smartphone avec clavier physique. Désormais, ce plaisir est accessible aux portefeuilles moins fournis.

Les derniers articles Blackberry

Articles non trouvés

Notre avis sur le Blackberry KEY2 LE

Avec le Blackberry KEY2 LE, le constructeur souhaite proposer l'expérience du clavier physique pour un petit prix. Globalement le pari est réussi même si l'on regrette l'absence du trackpad (présent sur le KEY2) transformant l'expérience d'utilisation. Les performances sont justes ce qui aura tendance à rebuter les utilisateurs plus exigeants. L'appareil photo est très moyen voire mauvais lorsque les conditions de lumière ne sont pas optimales. Reste que le Blackberry KEY2 LE est un magnifique smartphone et qu'il est le seul dans cette tranche de prix (400 euros) à intégrer un clavier physique. Il n'a donc à ce titre aucun concurrent... si ce n'est le KEY2. Le modèle haut de gamme de Blackberry a vu son prix baisser depuis sa sortie (disponible entre 500 et 600 euros). Plus puissant et surtout doté du trackpad et d'un appareil photo de bien meilleure qualité, le KEY2 est donc plus intéressant. Reste à voir si ces trois critères sont primordiaux pour vous. Si ce n'est pas le cas, le KEY2 LE est donc un excellent choix. Cerise sur le gâteau : les nouveaux coloris exclusifs à ce modèle en jettent !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.