Test du Blackberry KEY2 : une expérience unique !

test blackberry key2 performances

Maj. le 6 juillet 2018 à 18 h 51 min

Le Blackberry KEY2 a été dévoilé le 7 juin 2018 à New-York. Le nouveau smartphone de Blackberry, désormais sous la houlette de TCL, reprend les ingrédients du succès passé du constructeur. Sécurité, performances, autonomie et… clavier physique sont au rendez-vous. Bien loin des smartphones haut de gamme de 2018, le Blackberry KEY2 est-il encore dans le coup ? L’essai réussi de 2017 avec le KEYone est-il transformé ? Réponse dans notre test complet du Blackberry KEY2 !

test blackberry key2

Alors que tout le monde pensait Blackberry mort, le constructeur canadien est revenu sur le devant de la scène en 2017 grâce à TCL. Ce géant chinois du smartphone a racheté la licence Blackberry et a choisi de lancer les premiers modèles de la marque sous Android. Pari réussi ! En 2017, Blackberry a réussi à nous surprendre en alliant nostalgie et modernité avec son KEYone.

Avec son clavier physique, son design inspiré du Bold, sa sécurité avancée et sa bonne autonomie, le Blackberry KEYone a réussi à regagner le coeur des nostalgiques. Sans atteindre les scores que le canadien pouvait enregistrer il y a plus de 10 ans, Blackberry et TCL ont réussi à atteindre leurs objectifs. Forts de ce retour gagnant, les deux entreprises ont annoncé le Blackberry KEY2. Comme son prédécesseur, ce smartphone ne s’adresse pas à tous. Blackberry le reconnaît lui-même, son KEY2 est fait pour :

  • les fans de la marque
  • les utilisateurs professionnels en recherche d’efficacité
  • ceux qui cherchent un smartphone solide et endurant
  • ceux qui veulent un smartphone original sur un marché où ils se ressemblent tous

Pour séduire, le KEY2 reprend la formule de son grand frère et corrige ses petits défauts. Légèrement plus grand, plus puissant et équipé de nouvelles fonctionnalités, il conserve néanmoins son ingrédient principal : son clavier physique unique au monde. Le pari de Blackberry est osé d’autant que son KEY2 est proposé à 649 euros. La marque va-t-elle se planter ou renouveler l’exploit de 2017 ? Nous avons utilisé le Blackberry KEY2 pendant plusieurs jours. Voici notre test complet !

Notre test du Blackberry KEY2 en vidéo

Fiche technique

 Fiche technique du BlackBerry Key2
Prix649 euros
Dimensions151mm x 71,8mm x 8,5mm
Poids168 g
Ecran4,5" IPS LCD 3:2
Définition1080 x 1620 pixels 434 ppi
PhotoArrière : 12 MP (f/2.0, 1/2.3", 1.55 µm), phase detection autofocus et flash LED / Avant : 8 MP (f/2.2, 1.12 µm)
OSAndroid Oreo 8.1
Mémoire interne64/128 Go
MicroSDOui, jusqu'à 256Go
SoCSnapdragon 660
RAM6 Go
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/g/b/n/ac (2,4 et 5 Ghz)
NFCOui
Capteur empreintes / Reconnaissance facialeOui/Non
Résistance à l'eauNon
Batterie3500 mAh
Port de chargeUSB Type-C
Recharge rapideQuick Charge 3.0
Recharge Qi sans filNon
ColorisNoir

Design

Sobriété et élégance. Voilà les adjectifs qui qualifient le mieux le Blackberry KEY2. Héritier des grands classiques de la marque, le KEY2 se distingue avant tout par son clavier physique. 35 touches au total, plus larges et plus confortables que celles du Blackberry KEYone (j’y reviendrai). Une petite bande noire intégrant les touches de navigation surplombe le clavier. Le reste de la surface avant est recouvert de l’écran de 4,5 pouces et d’une bordure intégrant les différents capteurs frontaux (photo, luminosité etc.).

test balckberry key2 design

L’ensemble est constitué de métal (plus solide que celui du KEYOne) et de verre (Cornign Gorilla Glass 5). Plus carré que son prédécesseur, le KEY2 est aussi plus grand et plus fin. Malgré cela, il est aussi plus léger et sa prise en main meilleure. Si à l’oeil le smartphone semble plus anguleux, ses bordures sont légèrement arrondies et lui confèrent un certain confort.

test blackberry key2 vs keyone design

A l’arrière, pas de verre ni de métal mais un revêtement de type « gomme » avec effet diamant. Les habitués de smartphones Blackberry reconnaîtront ces motifs inspirés d’anciens modèles iconiques. D’ailleurs on retrouve le logo de « la Mûre ». Le module du double capteur photo dépasse légèrement de la coque. Le contour légèrement chromé fait son petit effet.

test blackberry key2 design back

Pour le reste c’est du classique : deux grilles de haut-parleur et un port USB-C sur la bordure inférieure, à l’opposé un port jack 3.5mm, à gauche le port SIM/microSD et à droite les boutons physiques on/off (avec un léger relief) et de volume. Chez Blackberry un troisième bouton baptisé « Convenience Key » est situé sous le bouton on/off. Il permet d’accéder à des profils différents (j’y reviendrai).

test blackberry key2 convenience key

Le Blackberry KEY2 est proposé en deux coloris : noir (notre modèle de test) et argent. Le nouveau smartphone du constructeur est fidèle à ce qu’a toujours proposé la marque. Sans être époustouflant, le Blackberry KEY2 respire l’élégance, la subtilité et la solidité. Sa prise en main est excellente et son aspect original interroge. Plus d’une fois mon entourage a manifesté son étonnement lorsque je l’ai sorti de ma poche. On peut lui trouver tous les défauts du monde, le Blackberry KEY2 a quelque chose que les autres n’ont pas : c’est un Blackberry.

Ecran

Sans surprise le Blackberry KEY2 n’arbore pas d’encoche. Cela ne ferait aucun sens puisque le constructeur intègre un clavier physique. A ce titre l’espace accordé à l’écran n’est pas primordial. La marque mise donc sur une dalle IPS LCD de 4,5 pouces au format 3:2 (presque carré) avec une définition Full HD (1620 x 1080 pixels) soit une résolution de 434 ppp. Les contenus sont détaillés, agréables à l’oeil. Une définition QHD sur un si petit format n’aurait aucun sens.

test blackberry key2 ecran

Dans l’ensemble l’écran est plutôt équilibré même si les contrastes auraient pu être plus marqués. La colorimétrie tire très légèrement vers le bleu mais l’ensemble reste confortable. Le KEY2 n’a pas vocation à proposer une expérience multimédia de haut vol. Mais pour regarder quelques vidéos sur les réseaux sociaux ou sur Youtube, il fait très bien l’affaire. Oubliez en revanche les sessions Netflix ou le jeu, l’écran est petit et l’image est réduite, entourée de quatre bandes noires imposantes. Cela est dû tout simplement à son format atypique.

Pour une utilisation verticale, le Blackberry KEY2 est en revanche très efficace. Son clavier-trackpad permet de naviguer sans avoir à toucher l’écran. On exploite donc complètement les 4,5 pouces. Déroutant au début, on prend vite le pli. Après quelques jours, on ne peut plus s’en passer.  L’écran du KEY2 est donc loin des standards actuels (à l’image du smartphone lui-même).

Performances

Comme avec le Blackberry KEYone, la marque n’a pas intégré un processeur de dernière génération à son KEY2. Un processeur Snapdragon 660 octa-core (4 x 2.2 GHZ / 4 x 1.8 GHz) et 6 Go de RAM font ronronner le nouveau smartphone de Blackberry et TCL. Amplement suffisant pour répondre aux besoins de n’importe quel utilisateur. Sans afficher des benchmarks comparables aux meilleurs smartphones du marché, le Blackberry KEY2 reste performant. Le choix d’un processeur moins coûteux permet à la marque d’alléger la facture finale.

test blackberry key2 performances

L’interface légère, basée sur une version quasiment pure d’Android, permet une utilisation fluide et rapide. La puce graphique Adreno 512 se montre à la hauteur même avec les jeux les plus exigeants. Le format du KEY2 n’est clairement pas adapté à cette utilisation, mais les joueurs ponctuels s’adapteront facilement. J’ai testé quelques sessions de PUBG et le smartphone a tenu la route.

test blackberry key2 benchmarks

Mais le multimédia et le jeu ne sont pas les usages mis en avant par Blackberry. Axé productivité, le KEY2 est un compagnon de route efficace à tout instant. Le multitâche est particulièrement performant grâce aux 6 Go de RAM. Pour un usage professionnel aucun autre smartphone ne peut rivaliser. On bascule d’une application à l’autre en un éclair. La parfaite gestion des raccourcis clavier (j’y reviendrai) renforce ce sentiment de tout pouvoir faire plus rapidement. Reste à voir comment se comportera ce KEY2 dans le temps. Car à sa sortie son prédécesseur se montrait très fluide. Après un an, il montre des signes de ralentissements agaçants.

Interface

Le Blackberry KEY2 intègre Android 8.1 Oreo. La marque a déjà annoncé qu’il recevrait la mise à jour Android P. Comme son grand frère le KEYone, le KEY2 intègre une version quasiment pure d’Android. L’interface est donc simple, épurée et intuitive. Seules quelques petites fonctionnalités pratiques manquent à l’appel mais un petit tour dans le Play Store permet de compenser ce manque. Pour se distinguer Blackberry a uniquement sécurisé le smartphone dès le début du processus de conception, et ajouté quelques fonctionnalités maison. On regrette en revanche l’ajout d’un peu trop d’applications de productivité qui font doublon avec les services de Google.

test blackberry key2 interface

Sécurité

Pour la sécurité, on retrouve DTek qui analyse en temps réel le niveau de sécurité du KEY2. Une petite application permet de faire une petite analyse et de fermer, supprimer ou optimiser les applis les plus dangereuses. Une nouvelle fonction baptisée « Locker » permet de protéger les données privées. Les fichiers, photos et autres données (agenda, emails, messages etc.) peuvent être protégés par un mot de passe et l’empreinte digitale de l’utilisateur. Toutes les applications peuvent être intégrées au Locker selon le degré de sécurité. Nous avons par exemple choisi de protéger nos photos et fichiers. A partir de juillet (via une mise à jour), un navigateur privé sera aussi intégré au Locker.

Développé en partenariat avec Mozilla il est baptisé Firefox Focus. Il permettra à l’utilisateur de naviguer sur le web sans que ses données ne soient exploitées. A chaque retour à la Home du smartphone l’historique sera automatiquement effacé.

Privacy Shade permet de masquer l’écran lorsque vous recevez une notification. Seul un petit rectangle permet de visionner les notifications en question par un simple balayage. La zone d’ombre peut être personnalisée tout comme la taille du rectangle. L’application Rédacteur permet quand à elle de surligner en noir les données sensibles sur une capture d’écran.

test blackberry key2 securite

Autres fonctionnalités

Parmi les autres petites fonctions utiles on retrouve le Blackberry Hub, déjà disponible sur le KEYone. Inspiré de Blackberry OS, ce Hub regroupe tous les SMS, emails, tweets, messages Facebook/Instagram/Whatsapp etc. C’est un vrai centre de gestion très efficace, même si son interface est sobre. Encore une fois, Blackberry mise sur l’efficacité.

Enfin, la touche utilitaire (Convenience Key) permet de personnaliser trois profils : en voiture, en réunion, à la maison. Pour chaque profil, il est possible de personnaliser les applications ou fonctions lancées automatiquement. Nous avons par exemple choisi de lancer automatiquement Spotify dès que l’on rentre dans le profil « en voiture ». Le KEY2 se connecte automatiquement en bluetooth à la voiture.

Dans l’ensemble l’interface du Blackberry KEY2 est sobre et intuitive. Les quelques fonctionnalités ajoutées par la marque sont axées sur la sécurité et la productivité. Pour certains le KEY2 manque peut-être de fun. On ne peut pas le nier. Mais ce n’est pas son but premier. En témoigne son clavier physique.

Le clavier physique du Blackberry KEY2

Voilà tout l’intérêt du Blackberry KEY2 : son clavier physique. Il est le seul smartphone du marché à intégrer une telle technologie. Et quelle technologie ! Il ne s’agit pas de simples touches en plastiques nous replongeant dans nos souvenirs de jeunesse. Souvenez vous de ces textos rythmés par les cliquetis des touches inscrivant nos déclarations enflammées d’adolescents amoureux.

Comme le clavier du KEYone, celui du KEY2 renferme des technologies uniques. Il fait office de trackpad : swipez de bas en haut pour dérouler les pages, faites un double appui pour afficher un curseur et vous balader dans vos textes. Les nombreux raccourcis facilent la navigation au sein des applications. Appuyez sur F pour lancer Facebook, sur I pour accéder à Instagram, sur T pour Twitter. Maintenez ces mêmes touches enfoncées pour accéder à d’autres applications. Tout est entièrement personnalisable. Une fois la configuration terminée, ces raccourcis deviennent indispensables et rythment nos journées. Difficile après cela de s’en passer.

test blackberry key2 clavier physique

C’est d’autant plus difficile que Blackberry et TCL ont ajouté une nouvelle touche à ce clavier. Baptisée Speed Key et rappelant la touche Home des anciens Blackberry, elle transforme complètement l’expérience du multitâche. En appuyant sur cette touche et sur une lettre-raccourci, on bascule directement d’une appli à une autre. Par exemple : je suis en train de rédiger un email, et je souhaite me rendre sur Twitter. J’appuie sur la touche « Speed Key » et sur le T (que j’avais configuré pour accéder à Twitter) et je bascule directement sur l’appli Twitter. Pas besoin de passer par la fonction multitâche ou par la Home. Ce système de multitâche unique sur Android permet d’être d’une efficacité incomparable au quotidien.

En outre, le clavier du KEY2 est 20% plus grand que celui du Keyone. Le confort de frappe a largement été revu. Jamais écrire n’a été plus agréable sur un smartphone qu’avec ce Blackberry KEY2. Les touches plus larges et leur nouveau relief m’ont fait battre des records de vitesse. Et plus je l’utilisais, plus le clavier s’adaptait à mes habitudes. Car le clavier Blackberry intègre un système de suggestions. Lorsque l’on tape sur le clavier physique, des mots apparaissent dans une fine bande, à la base de l’écran. Il suffit de glisser son doigt vers les suggestions pour « lancer » le mot choisi sur l’écran. Pour effacer un mot, un glissement de la droite vers la gauche fait l’affaire. Tout est extrêmement intuitif.

test blackberry key2 vs keyone clavier

Et que dire de l’expérience du clavier physique ! Pour le trentenaire que je suis, c’est évidemment une madeleine de Proust. J’ai fait mes premières heures sur le Blackberry Bold, une référence. Le clavier physique c’est un mélange entre confort et sensations uniques. De l’ordre de l’émotion. Pour les utilisateurs plus jeunes (qui n’ont connu que des smartphones 100% tactiles) ce KEY2 est l’occasion de découvrir quelque chose d’unique sur un marché où tous les smartphones se ressemblent. Il leur faudra sans doute un temps d’adaptation. Ils ne seront peut-être pas plus rapides, mais ils découvriront de nouvelles sensations. N’est-ce pas là ce que l’on recherche aussi lorsque l’on change de smartphone ?

Appareil photo

Pour la première fois de son histoire Blackberry intègre un double capteur photo à l’un de ses smartphones. Le KEY2 intègre deux capteurs de 12 MP. Le premier est doté d’un objectif ouvrant à f/1.8, l’autre d’un objectif ouvrant à f/2.6. Pas de stabilisation OIS mais flash Dual Tone et autofocus à détection de phase sont au programme. A l’avant, un capteur de 8 MP vous permettra de flatter votre égo.

test blackberry key2 appareil photo

Blackberry traîne derrière lui une mauvaise réputation sur le terrain de la photo. Le KEYone, malgré un sacré bon en avant, n’avait pas tout à fait convaincu. En faisant le pari du double capteur photo, la marque réussit à faire beaucoup mieux que son prédécesseur.

Sans être époustouflants, les clichés pris avec le KEY2 sont très bons. Rien de comparable aux meilleurs du marché, mais l’ensemble est plutôt agréable et fera largement l’affaire pour poster ses photos sur les réseaux sociaux (même Instagram). C’est le cas dans de bonnes conditions de luminosité, même si on regrette tout de même un manque de détails et des contrastes peu marqués. Certains apprécieraient sans doute des couleurs plus vives, les photos pouvant parfois paraître ternes. C’est le cas par exemple sur les photographies de ciel, de végétation, et de paysages en tous genres. Enfin, les clichés manquent de piqué et ont parfois tendance à la surexposition.

Dans des conditions de faible luminosité, la qualité photo se dégrade. On observe du grain et du bruit comme sur à peu près tous les smartphones. Mais avec ce KEY2, les couleurs ont tendance à saturer, avec une forte dominance du jaune et du orange. Les résultats sont assez moyens pour un smartphone haut de gamme mais la photo n’est pas l’intérêt principal du Blackberry KEY2. Il remplira très bien sa fonction d’appareil photo d’appoint, permettant d’envoyer quelques clichés via les services de messagerie ou les réseaux sociaux. En revanche, il ne pourra pas concourrir au titre de photophone de l’année. Mais encore une fois, il n’affiche pas ces prétentions.

On notera tout de même que Blackberry fait des efforts et a intégré des fonctions à la mode. Le mode portrait par exemple est plutôt réussi, avec des contours plutôt propres et des effets de flou subtils. En vidéo, le KEY2 est capable de filmer en 4K à 30fps ou en 1080p à 60fps. Dans les deux cas, la qualité n’est pas catastrophique mais l’absence de stabilisation ne permet pas de réaliser des vidéos dignes d’un smartphone à ce prix. On fera donc l’impasse pour réaliser des vidéos de reportages ou autres. En revanche pour filmer le tonton bourré improviser un karaoké aux repas de famille, il remplira très bien le contrat. Ouf !

Le mode portrait (1/2)

Le mode portrait (2/2)

Autonomie

Productivité oblige, l’autonomie a toujours été une force des smartphones Blackberry. Avec sa batterie de 3500 mAh et son excellente optimisation, le Blackberry KEY2 figure parmi les smartphones les plus endurants du marché. Comptez deux jours d’autonomie pour un usage standard (SMS, messageries, appels, quelques photos, web, vidéos Youtube). Pour les utilisateurs les plus intensifs (et les joueurs) tablez sur une journée et demie avant de devoir brancher le smartphone sur une prise.

test blackberry key2 autonomie

Compatible Quick Charge 3.0, le Blackberry KEY2 se recharge très vite : 40 à 50% d’autonomie en 30 minutes, de quoi tenir une journée complète. Le processeur, l’optimisation logicielle et l’écran peu énergivore permettent à Blackberry de rester fidèle à sa réputation. Le constructeur a également intégré une fonction permettant d’épargner la santé de la batterie. Le smartphone apprend de vos habitudes et indique le moment idéal pour le recharger. En résumé le KEY2 s’impose comme une référence sur le terrain de l’autonomie.

Prix et date de sortie

test blackberry key2 prix

Le Blackberry KEY2 sera disponible le 12 juillet 2018 au prix de 649 euros pour la version 64 Go (extensible via microSD). Vous pouvez dores et déjà le précommander chez Boulanger par exemple pour une livraison à cette date. Ce tarif peut paraître élevé au regard de sa fiche technique. Mais il se justifie sur d’autres critères : le KEY2 est le smartphone Android le plus sécurisé du marché, il est le seul à intégrer un clavier physique intelligent, et surtout l’expérience proposée par la marque est unique. Entre modernité et nostalgie, ce Blackberry KEY2 est sans doute l’un des smartphones les plus originaux de 2018. Nous on craque complètement pour ce Blackberry KEY2 !

Les dernières infos Blackberry :

Notre avis sur le Blackberry KEY2

Avec son KEY2, Blackberry transforme l'essai du KEYone. La marque a repris les bons ingrédients de son smartphone à clavier physique et a amélioré les points les plus critiqués : les performances et l'appareil photo. Le Blackberry KEY2 est de loin le meilleur Blackberry de l'Histoire de la marque. Suffisant pour rivaliser avec les concurrents ? Là n'est pas la question. Sur bien des points (surtout le multimédia), le KEY2 ne peut pas rivaliser avec un Galaxy S9 ou un Huawei P20 Pro. Comme Apple avec son iPhone, Blackberry propose une expérience unique au monde. Bien différente, mais unique. Et sur un marché où tous les smartphones s'inspirent de l'iPhone et se ressemblent, ce Blackberry KEY2 souffle un vent de fraîcheur. Qui l'eût cru ? Pas nous ! Et pourtant, entre nostalgie et modernité ce Blackberry KEY2 nous fait complètement craquer !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test du Blackberry KEY2 LE : le clavier physique à petit prix

Blackberry persiste et signe avec le clavier physique. Après l’excellent KEY2, le constructeur lance le KEY LE, une version light de son modèle haut de gamme. Le petit nouveau ressemble comme deux gouttes d’eau à son grand frère mais est proposé à un prix plus abordable. Que vaut le smartphone à clavier physique à petit prix ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi Max 3 : finalement la taille ça compte

Le Xiaomi Mi Max 3 a passé quelques jours en notre compagnie et il est temps de faire un point complet sur ce smartphone hors norme. Sa fiche technique, son design, ses performances, l’interface, l’appareil photo et l’autonomie,… nous passons…