Tesla : malgré des ventes record la bourse sanctionne le constructeur

 

Tesla a réduit ses pertes au second trimestre 2019 et a même battu son record de livraisons de véhicules. Pour autant, la situation reste compliquée : même relativement bons, ces résultats sont en-deçà des prévisions et le constructeur continue d'annoncer une perte de 408 millions de dollars. La firme vise toujours la profitabilité dès la seconde moitié de 2019 et pense pouvoir désormais livrer jusqu'à 400.000 véhicules d'ici la fin de l'année.

Tesla

Au second trimestre 2019, Tesla a battu son propre record de livraisons de véhicules : 95.356 voitures. Et la firme est parvenue à réduire ses pertes de 700 millions de dollars au premier trimestre à 408 millions de dollars. Ces ventes excellentes ont permis à Tesla de réaliser un total de 6,35 milliards de dollars de chiffre d'affaires contre seulement 4,5 milliards au trimestre précédent. La firme martèle qu'elle passera enfin dans le vert dans le seconde moitié de l'année. Et vise l'objectif de livrer entre 360.000 et 400.000 véhicules d'ici fin 2019.

Tesla peine encore à atteindre les prévisions des investisseurs

Or, ces chiffres ont été accueillis plutôt fraichement par la bourse : immédiatement après l'annonce, l'action Tesla dévissait de 10% dans les échanges électroniques après la clôture des marchés. Wall Street tablait en effet sur un chiffre d'affaires de 6,40 milliards de dollars, qui n'a pas été atteint – même si cela semble s'être joué de peu. Même réduite, la perte ce trimestre reste importante, alors que certains investisseurs espéraient un passage dans le vert.

Or, la question de la rentabilité de Tesla est un véritable leitmotiv depuis sa création il y a 16 ans. La firme a eu d'immenses difficultés à fluidifier ses chaines de production et atteindre ses objectifs de ventes ambitieux. La firme est parvenue à pousser la cadence à quelques 7900 véhicules par semaine ce trimestre. Mais ses pertes ont été amplifiées par une baisse des marges opérationnelles du constructeur d'une année sur l'autre (de 15,5% à 14,5 %), ainsi que les efforts de la firme pour augmenter ses capacités de production.

Lire également :  Tesla augmente le prix de l'Autopilot

Ce qui est une bonne nouvelle lorsque l'on considère que Tesla avait encore beaucoup de difficulté à livrer ses véhicules en Europe et en Chine lors du trimestre précédent. Mais le nouvel objectif de la firme – livrer 10.000 véhicules par semaine pour atteindre entre 360.000 et 400.000 véhicules d'ici la fin de l'année semble encore un peu trop ambitieux à court terme, ce qui ne fait rien pour apaiser les marchés. Tesla pourrait néanmoins tourner la situation à son avantage si le démarrage de la production de la Model 3 en Chine se déroule comme prévu.

Source : Tesla



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !