Tesla fait l’objet d’une enquête criminelle concernant ses affirmations sur les voitures autonomes

 

Selon un rapport de Reuters, le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête criminelle sur Tesla au sujet de son système Autopilot et de ses affirmations sur la conduite autonome.

tesla autopilot prix
Crédits : Unsplash

Tesla fait désormais l'objet d'une enquête criminelle aux États-Unis en raison des affirmations de l'entreprise selon lesquelles ses véhicules électriques sont capables de se conduire eux-mêmes, d'après un rapport publié mercredi par Reuters. Ce n’est pas la première fois que Tesla fait l’objet de telles enquêtes, puisque l’entreprise a déjà été accusée de mentir sur les performances de l’Autopilot et la conduite entièrement autonome depuis des années maintenant.

L'enquête criminelle, qui aurait été lancée par le ministère de la Justice l'année dernière, porte sur le logiciel d'aide à la conduite Autopilot de Tesla après plus d'une douzaine d'accidents, dont certains mortels, survenus à Tesla. Plus tôt cette année, la NHTSA, l’agence fédérale américaine en charge de la sécurité routière, avait également ouvert une enquête spéciale après deux crashs mortels.

Tesla va devoir rendre des comptes à la justice

Selon trois sources anonymes qui se sont entretenues avec Reuters, vise à déterminer si Tesla « a trompé les consommateurs, les investisseurs et les autorités de réglementation en faisant des déclarations non étayées sur les capacités de sa technologie d'aide à la conduite ». Tesla a longtemps fait la promotion de voitures pouvant se conduire toutes seules, avant de finalement admettre que le pilote entièrement autonome n’était pas prêt de voir le jour.

Cependant, Elon Musk a contredit sa propre entreprise à de nombreuses reprises lorsqu'il a parlé des capacités de conduite autonome Autopilot. Il y a une semaine à peine, Musk a affirmé qu'une nouvelle mise à jour apporterait une « conduite autonome complète » et qu'elle permettrait aux conducteurs de Tesla de se rendre « à leur travail, chez leurs amis, à l'épicerie sans toucher le volant ». Pourtant, la société a émis des avertissements selon lesquels les conducteurs doivent conserver un semblant de contrôle du véhicule en gardant les mains sur le volant lorsque le système est activé.

Si l'enquête révèle que Tesla a effectivement exagéré les capacités de sa technologie, le ministère de la Justice pourrait demander des poursuites pénales ou des sanctions civiles contre le constructeur automobile ou certains de ses dirigeants. Une décision n'est pas attendue de sitôt, puisqu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir, a expliqué l'une des sources. Deux autres enquêtes simultanées impliquant Tesla ralentissent l’avancée de la nouvelle.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !