Tesla est désormais le plus grand fabricant automobile de l’histoire américaine devant Ford

 

Tesla vient de battre un record : sa capitalisation boursière dépasse désormais celle de Ford dans ses heures de gloire. Le constructeur de voitures électriques dirigé par Elon Musk semble avoir réussi à dépasser les difficultés de production qui semblaient brider les ambitions de l'entreprise ces dernières années. La firme captive toujours autant l'intérêt du public avec des sorties folles comme le Cybertruck et les investisseurs sont très optimistes autour de la production de voitures en Chine.

Une usine tesla
Crédits : Pexels

Arrêtons-nous un instant. Elon Musk, qui a co-fondé PayPal, l'une des solutions de paiement les plus utilisées sur internet, lancé SpaceX qui a cassé le coût d'accès à l'espace et nous fait rêver d'exploration martienne, s'attaque à l'accès internet avec une constellation inédite par son ampleur de satellites baptisés Starlink, est également présent dans l'énergie solaire avec Solar Roof et le stockage industriel de l'énergie, est aussi celui qui a fondé le plus grande constructeur de véhicules électriques de l'histoire américaine.

Il faut dire que la capitalisation de Tesla a explosé de 85% en quelques semaines, stimulée par une série de bonnes nouvelles pour le groupe. Elle dépasse aujourd'hui les 84 milliards de dollars (454$ par action contre 254$ il y a deux mois et demi), ce qui est plus élevé que la capitalisation de Ford dans ses années dorées, en tout cas si on ne s'attarde pas à calculer ce que cela représente en dollars constants. Plus près de nous, au moment où nous écrivons ces lignes, la capitalisation de Tesla atteint à 2 milliards de dollars près, la capitalisation combinée de Ford et de General Motors.

Ce qui fait de facto de Tesla le nouveau fleuron de l'automobile américaine. Il faut dire que Tesla enchaîne les bonnes nouvelles depuis quelques mois. La présentation du Cybertruck, parfois décrite comme ratée, s'avère avoir marqué les esprits. Les précommandes du véhicule aux Etats-Unis sont à un niveau exceptionnel. Tout cela malgré son design singulier et les inquiétudes autour de son homologation ailleurs dans le monde. 2019 a été aussi une année particulièrement bonne pour les chiffres de livraison. Le constructeur avait initialement eu de lourdes difficultés pour mettre au point un appareil de production efficace, à défaut d'être entièrement automatisé.

Cette année, Tesla est parvenu à livrer près de 370 000 véhicules contre 182 400 l'année dernière. Enfin, il y a ce nouveau volet de l'histoire de Tesla qui joue aussi en sa faveur. Elon Musk a ouvert une unité de production en Chine, à Shanghai. L'usine doit servir de “calque pour la croissance future du groupe” selon Elon Musk suggérant l'ouverture d'autres unités de production. Pour l'heure cette usine produit la Model Y. Tesla vise une production de 500 000 véhicules par an pour la seule usine de Shanghai. Cette nouvelle semble augurer le début d'une nouvelle ère, alors que Tesla était régulièrement en difficulté sur les marchés jusqu'ici.

Source : BGR



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !