Starlink : Elon Musk envoie son tout premier tweet via sa constellation de satellites

Starlink vient d’avoir droit à un tweet inaugural : Elon Musk vient de poster le premier message envoyé grâce aux 60 satellites du projet déjà en orbite. A terme, la constellation devrait atteindre plus de 40 000 satellites pour délivrer un accès internet très haut débit dans toutes les régions du monde, sans installer de coûteuses infrastructures au sol. 

Crédits : Pixabay + Phonandroid

En 2018, SpaceX lançait ses deux premiers prototypes de satellites de la constellation Starlink, suivis en mai 2019 du lancement de 60 satellites supplémentaires. Starlink est un projet extrêmement ambitieux et inédit dans son ampleur, puisqu’il vise à mettre en orbite basse plusieurs dizaines de milliers de satellites afin de fournir un accès internet très haut débit partout dans le monde. Depuis le projet avance, et Elon Musk a même créé la surprise en demandant à la FTC américaine l’autorisation de lancer plusieurs dizaines de milliers de satellites supplémentaires – une façon selon l’entrepreneur d’anticiper une forte popularité et montée en charge du service.

Starlink : Elon Musk prouve que sa constellation fonctionne en un tweet

C’est que Elon Musk doit réussir là où tous ont échoué : les accès internet par satellite sont jusqu’ici grevés par des problèmes de débit et de latence et sont donc considérées comme des connexion internet à la fois coûteuses et de piètre qualité. Or, les fournisseurs d’accès existants se basent sur des technologies qui commencent à dater, avec des satellites dans des orbites très hautes, et avec des constellations très modestes. Tout l’inverse de ce que prévoit de lancer l’entrepreneur américain.

Lire également : SpaceX veut lancer 30 000 satellites de plus pour connecter la Terre au très haut débit

Etape symbolique s’il en est, Elon Musk vient d’affirmer sur son compte twitter avoir envoyé le tout premier tweet en passant par Starlink. Le message en soit n’a rien de particulièrement passionnant – il se contente de dire « j’envoie ce tweet dans l’espace via un satellite Starlink », suivi un peu plus tard d’un autre tweet « whoa ça a marché ! ». Néanmoins ces message semble démontrer que déjà, malgré le peu de satellites (qui sont, qui plus est, tous des prototypes), le système commence à être fonctionnel. De quoi espérer que ce projet soit également l’un des premiers de l’entrepreneur à respecter le calendrier fixé par ce dernier ? Cela semble loin d’être encore certain : Starlink doit en théorie commercialiser ses premières offres d’ici fin 2020.

Source : Mashable

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
USB 4 : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle norme USB

L’USB 4 a sa certification, les premiers produits utilisant cette nouvelle norme peuvent commencer à être produits. Mais quand va-t-on vraiment voir débarquer sur le marché des appareils avec ce standard ? Quelles sont ses caractéristiques ? Va-t-on avoir droit…

Amazon crée une plateforme où les profs peuvent vendre leurs cours

Amazon annonce le lancement de Ignite ce mercredi 13 novembre. Ignite est une plateforme dédiée aux professeurs sur laquelle ils pourront vendre leurs cours. Amazon considère Ignite comme un bon moyen pour les enseignants d’arrondir leurs fins de mois.  …