Tesla : Elon Musk change d’avis et n’envisage plus de retirer sa société de la Bourse

Mise à jour 27/08/2018 : Elon Musk renonce finalement à retirer Tesla de la Bourse. L’excentrique patron de la société a communiqué qu’il avait consulté ses actionnaires  et qu’ils avaient décidé ensemble qu’il n’était pas souhaitable qu’une sortie de la Bourse soit effectuée. Des plaintes ont déjà été déposées par des spéculateurs qui avaient perdu des millions lors de l’annonce initiale d’Elon Musk sur Twitter. 

Elon Musk veut retirer Tesla de la Bourse, et nous a informé de sa décision via Twitter. Une sortie qui a provoqué la panique à Wall Street. La valeur du titre a explosé de 10,9%, alors que les spéculateurs qui avaient parié contre Tesla ont perdu 1,3 milliard de dollars suite à l’annonce. 

elon musk tesla
Crédit : Maurizio Pesce / Wikimedia Commons

Habitué des sorties médiatiques remarquées, Elon Musk a récidivé ce 7 août 2018 et bouleversé Wall Street. « J’envisage de retirer Tesla de la Bourse à 420 dollars par action. Financement assuré », a-t-il communiqué sur Twitter, un moyen assez inhabituel pour partager ce genre d’information. Conséquence de l’annonce : le titre s’est envolé de 10,9%, les investisseurs y voyant une opportunité de céder leurs parts pour beaucoup plus cher une fois l’opération lancée (l’action vaut 376,69 dollars ce 8 août 2018 à 17h).

Tesla : Elon Musk veut lui faire quitter la Bourse

Elon Musk a ajouté qu’il souhaitait conserver ses actionnaires actuels, qui auront le choix entre partir ou rester. « Je créerais un fonds spécifique pour permettre à chacun de rester avec Tesla, je le fais déjà avec Fidelity Investment pour SpaceX », a-t-il expliqué. La décision n’est pas encore entérinée à 100%, mais le patron de Tesla serait décidé et serait soutenu par son board, qui doit tout de même encore valider la démarche officiellement. Musk cherche à se débarrasser des contraintes de la bourse et de la vision court-termiste des marchés financiers, qui ne l’ont pas épargné ces dernières années. Les problèmes de production de la Tesla Model 3 n’avaient il faut dire pas de quoi rassurer les spéculateurs.

D’ailleurs, comme le rapporte Capital, certains investisseurs ont perdu très gros suite à cette annonce. Les spéculateurs qui avaient parié contre Tesla et « shorté » son action auraient perdu 1,3 milliard de dollars, estime le cabinet S3 Partners, spécialisé dans la finance. Le « short » est l’action de miser sur l’échec des entreprises cotées : quand l’action baisse, c’est une bonne nouvelle pour eux et ils ont la possibilité d’en tirer profit. Dans le cas contraire, ils s’exposent à de grosses pertes.

Pour pouvoir faire quitter le Nasdaq à Tesla, Elon Musk a besoin de 82 milliards de dollars. Si l’opération se concrétise, il s’agira du retrait le plus important de la cote de l’histoire. Elon Musk n’a pas peur des extravagances et des premières, en atteste sa volonté de lancer des voitures à la K2000 et les polémiques qu’il déclenche régulièrement sur les réseaux sociaux. Mais cette fois, l’enjeu semble bien plus grand que d’habitude.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !