Tesla Autopilot v9 : cette vidéo montre ce que le pilote automatique voit

Tesla a mis à jour le pilote automatique de ses voitures électriques. Des hackers sont parvenus à intercepter et capturer ce que les caméras du véhicule « voient » en temps réel. On constate l’efficacité de l’intelligence artificielle pour reconnaître les différents usagers de la route et des voies – qui génère une quantité de données immense.

tesla video

Les hackers verygreen et DamianXVI ont réussi à intercepter et extraire le flux de données généré par le pilote automatique des Tesla. Ces derniers ont profité de la mise à jour Autopilot v9 pour pirater la voiture et nous montrer ce que voit réellement une Tesla. Pour parvenir à se conduire toutes seules et éviter les accidents, les voitures de la marque disposent d’un ensemble de 8 capteurs vidéo et 12 capteurs ultrasoniques en plus d’un radar caché dans la calandre.

Tesla Autopilot v9 : voici ce que voit la voiture, en vidéo

Le tout est traité par une énorme puissance de calcul embarquée, capable selon la firme de traiter 2000 images par seconde – la reconnaissance d’objets et les actions contextuelles sont réalisées par machine learning. De quoi générer une quantité ahurissante de données, ce que confirment les deux hackers qui précisent dans la description de la vidéo avoir dû limiter le taux de rafraichissement pour ne pas saturer trop vite leur appareil de stockage.

Par ailleurs sur les 8 caméras, les deux experts ont choisi de n’en montrer que six, certaines étant redondantes à cette résolution. Comme certains le relèvent dans les commentaires, l’Autopilot v9 franchit de nouvelles étapes pour permettre une conduite 100% autonome plus sûre. Par exemple l’IA du véhicule comprend mieux les différents objets détectés en trois dimensions, et est capable de les mettre dans des « boîtes 3D » avec la bonne perspective.

Il y a néanmoins parfois quelques erreurs – a certains moments on peut voir que l’IA ne reconnaît pas par exemple un passant sur le côté. Le système est de toute façon encore en bêta et ne peut encore être activé qu’aux Etats-Unis – il n’est pas encore possible de totalement lui faire confiance. Pour l’heure impossible de savoir quand l’Autopilot v9 sera disponible en Europe : la firme doit en effet y adapter la reconnaissance de différents repères comme le marquage routier et les panneaux qui varient en fonction des pays.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !