Tesla Autopilot : le système de conduite autonome devancé par Cadillac dans un test

Tesla a subi, comme une vingtaine de concurrents, dont Cadillac, un test réalisé par Consumer Reports sur leur système de conduite autonome. Et Autopilot n’obtient pas la première place, mais la deuxième. Il est devancé par Super Cruise, le système de General Motors, installé notamment dans la Cadillac CT6. Autopilot pâtit, comme avec Euro NCAP, d’une mauvaise note sur les tests d’engagement du conducteur.

consumer reports etude 2020
Crédit : Unsplash

Autopilot est l’un des arguments marketing de Tesla. Certains constructeurs avouent même que la marque américaine est en avance de deux ans par rapport à leurs propres systèmes de conduite autonome. Il est évident qu’Autopilot est omniprésent dans les Tesla. Il est même capable de prendre la main sur l’ensemble du véhicule, jusqu’au point où certains conducteurs se laissent aller à regarder un film sur l’écran de l’ordinateur de bord. Ou même faire une petite sieste sur l’autoroute, provoquant (très rarement, heureusement) quelques accidents.

Lire aussi – Tesla : le prix de l’Autopilot explose après le lancement de la bêta

Au début du mois d’octobre, nous avons relayé dans nos colonnes les résultats du test Euro NCAP de la Tesla Model 3. C’est un test que tout le monde connaît, au moins de nom, dont la mission est de noter la sécurité des véhicules. La Model 3 s’en sort moyennement. Elle obtient les meilleures notes jamais obtenues par une voiture en « maintien de la sécurité et en assistance à la conduite ». Mais elle obtient aussi les pires notes en engagement du conducteur.

Autopilot ne serait pas le meilleur système de conduite autonome

Cette semaine, une autre étude confirme les propos d’Euro NCAP. Il s’agit du rapport annuel de Consumer Reports sur les systèmes de conduite autonome les plus courants. 17 systèmes sont passés au crible : Autopilot de Tesla, Super Cruise de General Motors, Co-Pilot de Ford, Active Driving Assistance Pro de BMW ou encore Driver Assistance de Mercedes-Benz. Retrouvez en fin d’article le palmarès complet.

Dans ce grand comparatif, Autopilot, testé sur la Model Y (dont les livraisons européennes commenceront en début d’année prochaine), n’est pas en pole position. La marque d’Elon Musk est en effet en deuxième position, avec un total de 57 points sur 100, derrière Super Cruise de General Motors, testé ici sur une Cadillac CT6. Il obtient 69 points. Il y a donc 12 points différence entre les deux. Et, surtout, il n’y a que cinq points entre Tesla le troisième. Co-Pilot 360 de Ford, testé sur la Lincoln Corsair, obtient 52 points.

La note de 57 points obtenue par Tesla est plutôt bonne, compte tenu de la moyenne générale (qui oscille autour des 40 points). Cependant, comme pour la note Euro NCAP, elle ne reflète pas le paradoxe entre l’excellence d’Autopilot dans certains domaines et la médiocrité (n’ayons pas peur des mots) dans d’autres.

Le meilleur en performance, le pire en maintien de l’attention

Prenons quelques exemples concrets pour illustrer cette dichotomie. Autopilot obtient la meilleure note en performance et fonctionnalité (9 sur 10), ainsi qu’en facilité d’utilisation (9 sur 10 également). À l’inverse, dans le difficile exercice du maintien de l’attention du conducteur, Tesla écope d’une note très basse : 3 sur 10. Consumer Reports reproche également à Autopilot la possibilité d’être activée en pleine ville, avec des piétons. Selon l’étude, il est trop facile d’activer Autopilot. Il écope d’une note de 2 sur 10.

Sans ces deux points faibles, il est clair que Tesla serait devant General Motors dans l’étude annuelle de Consumer Reports. Même une légère amélioration pour revenir à la moyenne du marché serait suffisante pour placer Autopilot en pole position. Notez que Cadillac était déjà numéro un de ce classement il y a deux ans, devant Tesla. Et ce pour les mêmes raisons. Il y a donc une certaine continuité.

Tesla est certainement conscient de cette situation. Un hacker a récemment découvert dans le code source de la Model 3 des références à de nouveaux services pour Autopilot afin de mieux surveiller les pertes d’attention du conducteur. Une surveillance qui se ferait grâce à la caméra cachée dans le rétroviseur de tous les véhicules de la marque. Grâce à un tel système, la voiture serait capable de détecter une perte d’attention du conducteur (quelle que soit la raison) et de forcer ce dernier à se reconcentrer sur la route.

Cette notion de sécurité est d’autant plus importante que Tesla promet l’arrivée de la Conduite Entièrement Autonome dans ses véhicules avant la fin de l’année. Une version beta a d’ailleurs été déployée à la rentrée.

consumer reports etude 2020



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !