Tesla Arcade : une enquête prouve que les jeux marchent même en conduisant

 

D'après une enquête du New York Time, le système d'infordivertissement embarqué des Tesla permet de lancer des jeux, même si la voiture est en mouvement. Pourtant, Tesla garantissait jusqu'alors que les jeux étaient accessibles uniquement lorsque la voiture était à l'arrêt.

tesla arcade
Crédits : Tesla

Elon Musk n'a jamais caché ses intentions concernant Tesla et le jeu vidéo. Via le système d'infodivertissement embarqué dans les véhicules de la marque et la plateforme Tesla Arcade, les passagers peuvent jouer à de nombreux titres, comme des jeux d'échecs, ou encore des jeux issus du catalogue d'Atari, à condition que le véhicule soit à l'arrêt évidemment.

Enfin ça, c'est que l'on croyait. Comme le révèle une enquête du New York Times, il est possible depuis plusieurs mois maintenant de lancer une poignée de jeux sur l'écran de contrôle même quand la voiture est en mouvement. Trois titres sont concernés, à savoir le Solitaire, le jeu d'avion Sky force Reloaded et le jeu de stratégie The Battle Of Polytopia.

D'après le journal, un message apparaît avant de lancer une partie du célèbre jeu de cartes : “Le Solitaire est un jeu pour tout le monde, mais jouer pendant que la voiture est en mouvement est réservé aux passagers”. Si l'on s'amuse à lire entre les lignes, on comprend que Tesla assume parfaitement le fait de pouvoir lancer un jeu, même si la voiture est en marche.

À lire également : Tesla – jouer à tous ses jeux PC en voiture, c’est désormais possible

Tesla est OK avec l'idée de jouer et conduire

Certes, le joueur doit reconnaître qu'il est passager, mais rien n'empêche le conducteur de prendre part à la partie. Et même s'il décide de rester concentré sur la route, avoir le jeu affiché sur ce large écran de contrôle peut nuire amplement à son attention. D'après la NHTSA, l'agence fédérale américaine de sécurité routière, 3142 personnes sont mortes au cours d'accidents impliquant des conducteurs distraits en 2019 aux États-Unis.

Une autre étude parue en 2017 et menée par des universitaires de l'Utah a prouvé que les conducteurs qui utilisent des systèmes vocaux et des écrans tactiles “retiraient leurs mains, leurs yeux et leur esprit de la route pendant plus de 24 secondes pour accomplir différentes tâches”. Comme le précise le média américain, les agissements de Tesla violent les directives de la NHTSA, selon lesquelles les constructeurs doivent s'assurer que les systèmes d'infordivertissement empêchent les conducteurs d'effectuer des “tâches secondaires intrinsèquement distrayantes pendant la conduite”. Notez que Tesla et Elon Musk n'ont pas répondu aux demandes de commentaires de la part du journal.

Source : NY Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !