Tesla : il échoue au permis de conduire à cause du système de freinage de la Model 3

 

De nombreuses voitures électriques proposent un système de freinage régénératif. Le principe est simple : transformer une partie de l'énergie cinétique du freinage en courant électrique pour recharger la batterie. Pratique pour gagner quelques kilomètres, ce système peut malheureusement joueur des tours, surtout quand on passe son permis de conduire.

tesla freinage permis conduire
Crédits : KPIX

La grande majorité des voitures électriques embarquent ce qu'on appelle un système de freinage régénératif. Le principe est plutôt simple : la voiture récupérer l'énergie cinétique générée par le freinage pour le redistribuer sous forme de courant électrique à la batterie, permettant ainsi de gagner quelques kilomètres d'autonomie supplémentaires. Seulement sur certains modèles comme la Tesla Model Y, cette technologie s'active dès lors qu'on lève le pied de l'accélérateur.

Un processus qui peut jouer des tours, surtout qu'on passe son permis de conduire. C'est ce qui est arrivé à Bryce Rosemblum, un jeune californien de 16 ans. Une fois présent au California DMV (Departement des véhicules motorisés) pour passer son examen, il apprend qu'il se retrouvera aux commandes d'une Tesla Model 3.

À lire également : Tesla améliore la détection d’objets de sa Conduite Entièrement Autonome

Avant le départ, l'examinatrice le prévient toutefois : le système de freinage régénératif de la berline a tendance à stopper la voiture dès qu'on retire le pied de la pédale d'accélération. “Elle m'a dit que c'était arrivé deux fois, avant même que nous ayons quitté le parking. Et puis, nous avons continué le test. Nous avons fait tout ce que l'examen prévoit. Et puis ensuite, elle m'a demandé de me garer pour me dire que j'avais échoué à l'examen”, explique-t-il à l'antenne de la chaîne TV locale KPIX-TV.

Vous en conviendrez, c'est la douche froide pour le jeune homme, qui a été recalé “pour une utilisation incorrecte des freins”. Un scandale aux yeux du père du jeune conducteur, qui reproche à l'examinatrice de ne pas avoir désactivé le système de freinage régénératif, si celui-ci pouvait injustement porter préjudice à un candidat.

En substance, elle disait que la voiture pouvait freiner toute seule. Et j'ai dit Ok, mais c'est comme ça que la voiture fonctionne. Elle a répondu : Oui, mais il doit me montrer qu'il peut déplacer son pied de la pédale d'accélérateur au frein. J'ai dit : Madame, la voiture n'est pas réglée comme ça. S'il lève le pied de l'accélérateur et commencer à le déplacer vers le frein, la voiture va s'arrêter en plein milieu de la route”. Voyant que cette conversation n'aboutirait à rien, le père de famille a porté plainte auprès du bureau local de la DMV. Et tandis que l'histoire commençait à prendre de l'ampleur dans les médias locaux, la DMV a reconnu ses fautes et le jeune homme a finalement obtenu son permis.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !